Les soldes démarrent avec un statu quo | RetailDetail

Les soldes démarrent avec un statu quo

Les soldes démarrent avec un statu quo

Le démarrage des soldes samedi dernier a été quelque peu ralenti par le mauvais temps : les clients ont attendu l’après-midi pour affronter la pluie et se lancer à la chasse aux bonnes affaires. Le bilan est plus ou moins similaire par rapport à 2013.

Les ventes couplées néfastes pour les soldes

Même si cette année les soldes ont débuté un samedi, les résultats n’ont pas été meilleurs que l’an dernier. Ainsi à 15h30 Wordline avait enregistré 2,5 millions de paiements électroniques, soit 8% de moins que l’année précédente.


A noter que cette année les clients ont acheté davantage de pièces dans un seul magasin et se sont donc rendus dans moins de magasins. D’autre part les ventes couplées du mois de décembre ont incité les consommateurs à faire une partie de leurs achats avant les soldes, d’où un moindre attrait des soldes.


Les commerçants espèrent pourtant que le soldes pourront compenser la saison d’hiver décevante : suite aux températures trop douces les ventes durant cette période ont connu une baisse de 9% par rapport à la même période en 2013.


Grande affluence à Maasmechelen

En revanche Maasmechelen Village – où les clients ont déjà commencé à affluer à partir du vendredi – a accueilli plus de 22.000 visiteurs dès le premier jour des soldes.


« Nous observons deux tendances par rapport à la période des soldes précédente », indique le porte-parole Nico Tempelaere : « D’une part de nombreux consommateurs pour éviter le rush du premier jour des soldes, se lancent à la chasse aux bonnes affaires le jour d’avant. D’autre part nous constatons que le concept de Maasmechelen Village (et du groupe Value Retail en général) a le vent en poupe, d’autant plus en cette période de crise. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Pabo poursuit ses activités sous l’étendard ‘be you’

21/06/2018

Le groupe allemand Beate Uhse – spécialisé dans les accessoires érotiques et maison-mère de Pabo –, déclaré en faillite l’an dernier, poursuivra ses activités sous un nouveau nom. Désormais l’accent se situera sur le commerce en ligne.

Fox & Cie ouvre un 17ème magasin de jouets à Tournai

21/06/2018

La chaîne wallonne de magasins de jouets Fox & Cie a ouvert son 17ème point de vente dans le centre commercial Les Bastions à Tournai. « Quelle crise du marché du jouet ? », se demande l’enseigne.

Tom&Co vise 100 nouveaux points de vente en France

21/06/2018

L’enseigne belge d’animaleries Tom&Co poursuit son expansion sur le marché français : un 25ème magasin vient d’ouvrir ses portes à Nantes, selon le nouveau concept, et sept autres ouvertures sont prévues d’ici la fin de l’année.

La France envisage une taxe sur l’e-commerce

21/06/2018

A l’avenir les commandes en ligne pourraient devenir plus chères pour les consommateurs français : une nouvelle proposition de loi prévoit une taxe de 1 à 2% sur le prix de vente, en fonction de la distance de livraison.

L’enseigne de jouets La Grande Récré jette l’éponge en Belgique

20/06/2018

L’enseigne de jouets française La Grande Récré est en grave difficulté financière et veut dès lors se concentrer sur son marché domestique. Lundi prochain la branche belge déposera le bilan : 16 magasins fermeront, 95 personnes perdront leur emploi.

Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.