Lidl condamné en appel pour publicité abusive

Lidl condamné en appel  pour publicité abusive

La cour d’appel de Gand a confirmé l’amende infligée l’année dernière  en première instance à la chaîne de supermarchés Lidl pour publicité abusive. Le hard discounter avait été condamné parce qu’il aurait proposé,  de fin 2007 à mars 2009, quelque 160 articles en promotion sans disposer d’un stock suffisant, comme le stipule la loi.

Publicité abusive

Des clients mécontents s’étaient plaints plusieurs fois du fait que le stock des promotions les plus intéressantes était très vite épuisé. Après de multiples réclamations le SPF Economie a envoyé ses inspecteurs sur place, qui ont constaté qu’effectivement il y avait un manque important de stock et ce dès l’heure d’ouverture.


Lidl de son côté  affirme qu’il n’y a eu aucune volonté de leurrer le client, mais qu’il s’agissait tout au plus d’une mauvaise estimation de la demande de chaque filiale individuelle. Au niveau national le stock aurait été suffisant. C’est ce qu’ont plaidé  les avocats du discounter, qui dès lors ont demandé l’ acquittement.


En revanche le tribunal de première instance  a estimé  que les faits étaient établis et a condamné Lidl à une amende de 27.000 euros pour publicité abusive et infractions à la loi sur les pratiques commerciales. Le discounter est allé en appel contre cette condamnation, mais la cour d’appel de Gand vient de confirmer le jugement.


« Les plaintes concernant les promotions ont diminué de 95% »

Suite au jugement, Lidl dans une réaction officielle dit avoir « investi fortement  ces dernières années dans son service clientèle et dans ses actions hebdomadaires. Cela se traduit par une baisse du nombre de plaintes de clients sur la disponibilité des articles en promotion. Ces plaintes ont diminué de 95% en trois ans. »


Pieterjan Rynwalt, porte-parole du discounter, indique  qu’un  un service clientèle régional a été fondé : « Celui-ci aide davantage les clients si un produit n'est plus en stock dans leur magasin Lidl. Ils contactent les magasins environnants. Cette procédure nous permet d'aider 100 % de nos clients. »


D’autre part la chaîne, selon ses propres dires, « communique via son folder et son site internet la quantité de produits disponibles par magasin. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L'enseigne de vélos Fiets! pédale vers la Wallonie

12/12/2017

Après une année difficile la chaîne de magasins de vélos Fiets! se prépare à une nouvelle phase de croissance sous la direction d’un nouveau PDG. Au programme notamment une expansion vers Bruxelles et la Wallonie.

« Shop For Geek joue un rôle de pionnier »

11/12/2017

Envie d’un mug Game of Thrones, d’un parapluie Harry Potter ou d’un T-shirt Assassin’s Creed ? Dans ce cas, filez chez Shop For Geek, la première chaîne belge de magasins d’articles de merchandising.

Un Belge nommé comme CEO ad intérim d’Intertoys

07/12/2017

Stefaan Vansteenkiste a été désigné comme CEO ad intérim de l’enseigne de jouets Intertoys et ce dans le cadre de la reprise d’Intertoys par Alteri, finalisée ce lundi. Vansteenkiste dirigera l’entreprise jusqu’à la nomination d’un CEO permanent.

Hema renoue enfin avec les bénéfices

07/12/2017

Hema peut s’estimer satisfait de ses résultats : après avoir déjà réduit sa perte nette durant les précédents trimestres, la chaîne néerlandaise est enfin parvenue à générer un bénéfice net au troisième trimestre.

Forte hausse des vols à l’étalage à la tombée de la nuit

07/12/2017

Durant les mois sombres de l’année le nombre de vols à l’étalage à la tombée de la nuit est supérieur d’environ 13% par rapport aux mois où l’heure d’été est en vigueur. Les commerçants demandent une présence accrue de la police durant cette période.

Lourde perte pour Hudson’s Bay au 3ème trimestre

07/12/2017

Le troisième trimestre de 2017 s’est avéré décevant pour Hudson’s Bay : la chaîne de grands magasins canadienne a subi  une lourde perte une fois de plus et a vu son chiffre d’affaires reculer par rapport à l’an dernier.

Back to top