Limitation des frais des commerçants pour les paiements par carte bancaire

Limitation des frais des commerçants pour les paiements par carte bancaire

Le Parlement européen a limité les frais que doivent payer les commerçants lorsque le client paie par carte bancaire. Cette mesure permettrait aux commerçants belges d’économiser jusqu’à 100 millions d’euros par an.

Frais de transaction plafonnés

Lorsqu’un client paie par carte bancaire, le commerçant est obligé de payer des frais de transaction. La part de ces frais allant vers la banque du client diffère de pays en pays et manque généralement de transparence. A présent le Parlement européen a décidé de plafonner ces frais : alors qu’aujourd’hui les commerçants belges paient jusqu’à 0,9% de la valeur de la transaction en cas de paiement par carte de crédit, ces frais seront désormais limités à maximum 0,3%.


Pour les paiements transfrontaliers avec carte de débit le plafond s’élève à 0,2% de la valeur de la transaction et pour les paiements nationaux à 0,2% ou 5 centimes par transaction. « Cette limitation ne fera pas une grande différence pour les commerçants belges », explique le conseiller juridique de l’Unizo, Lieven Cloots, dans le journal De Tijd, « car aujourd’hui ils paient 5,6 centimes quelle que soit la valeur de la transaction ; un tarif plus avantageux que ceux pratiqués dans la plupart des autres pays européens. »


Néanmoins, grâce à cette mesure, les commerçants belges pourront épargner jusqu’à 100 millions d’euros par. Une économie non négligeable, surtout dans les secteurs où les paiements par carte bancaire sont fréquents.

 

Tags: