Limitation des frais des commerçants pour les paiements par carte bancaire | RetailDetail

Limitation des frais des commerçants pour les paiements par carte bancaire

Limitation des frais des commerçants pour les paiements par carte bancaire

Le Parlement européen a limité les frais que doivent payer les commerçants lorsque le client paie par carte bancaire. Cette mesure permettrait aux commerçants belges d’économiser jusqu’à 100 millions d’euros par an.

Frais de transaction plafonnés

Lorsqu’un client paie par carte bancaire, le commerçant est obligé de payer des frais de transaction. La part de ces frais allant vers la banque du client diffère de pays en pays et manque généralement de transparence. A présent le Parlement européen a décidé de plafonner ces frais : alors qu’aujourd’hui les commerçants belges paient jusqu’à 0,9% de la valeur de la transaction en cas de paiement par carte de crédit, ces frais seront désormais limités à maximum 0,3%.


Pour les paiements transfrontaliers avec carte de débit le plafond s’élève à 0,2% de la valeur de la transaction et pour les paiements nationaux à 0,2% ou 5 centimes par transaction. « Cette limitation ne fera pas une grande différence pour les commerçants belges », explique le conseiller juridique de l’Unizo, Lieven Cloots, dans le journal De Tijd, « car aujourd’hui ils paient 5,6 centimes quelle que soit la valeur de la transaction ; un tarif plus avantageux que ceux pratiqués dans la plupart des autres pays européens. »


Néanmoins, grâce à cette mesure, les commerçants belges pourront épargner jusqu’à 100 millions d’euros par. Une économie non négligeable, surtout dans les secteurs où les paiements par carte bancaire sont fréquents.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Pabo poursuit ses activités sous l’étendard ‘be you’

21/06/2018

Le groupe allemand Beate Uhse – spécialisé dans les accessoires érotiques et maison-mère de Pabo –, déclaré en faillite l’an dernier, poursuivra ses activités sous un nouveau nom. Désormais l’accent se situera sur le commerce en ligne.

Fox & Cie ouvre un 17ème magasin de jouets à Tournai

21/06/2018

La chaîne wallonne de magasins de jouets Fox & Cie a ouvert son 17ème point de vente dans le centre commercial Les Bastions à Tournai. « Quelle crise du marché du jouet ? », se demande l’enseigne.

Tom&Co vise 100 nouveaux points de vente en France

21/06/2018

L’enseigne belge d’animaleries Tom&Co poursuit son expansion sur le marché français : un 25ème magasin vient d’ouvrir ses portes à Nantes, selon le nouveau concept, et sept autres ouvertures sont prévues d’ici la fin de l’année.

La France envisage une taxe sur l’e-commerce

21/06/2018

A l’avenir les commandes en ligne pourraient devenir plus chères pour les consommateurs français : une nouvelle proposition de loi prévoit une taxe de 1 à 2% sur le prix de vente, en fonction de la distance de livraison.

L’enseigne de jouets La Grande Récré jette l’éponge en Belgique

20/06/2018

L’enseigne de jouets française La Grande Récré est en grave difficulté financière et veut dès lors se concentrer sur son marché domestique. Lundi prochain la branche belge déposera le bilan : 16 magasins fermeront, 95 personnes perdront leur emploi.

Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.