LuxLeaks met également en cause certains retailers | RetailDetail

LuxLeaks met également en cause certains retailers

LuxLeaks met également en cause certains retailers

De nouvelles révélations, concernant des accords fiscaux secrets entre le fisc luxembourgeois et des multinationales, frappent également un certain nombre de retailers et de fabricants du secteur FMCG.

35 autres grandes entreprises pointées du doigt

Dans le scandale Luxleaks les nouvelles révélations concernant des accords fiscaux ‘secrets’, que certaines multinationales auraient conclus avec le fisc luxembourgeois, leur permettant d’éluder des  milliards d’impôts dans leur pays,  se multiplient.


Parmi les grandes entreprises mises en cause, figurent cette fois quelques acteurs du secteur du retail, notamment les géants d’internet  eBay et Skype, Hutchison Whompoa (le holding chapeautant entre autres les enseignes ICI Paris XL et Kruidvat), Colony Capital (le principal actionnaire de la chaîne de supermarchés Carrefour), Black & Decker, Walt Disney et Reckitt Benckiser (qui détient notamment les marques Vanish, Calgon, Clearasil et Airwick).


Deuxième série depuis novembre

Fin novembre le Consortium international des journalistes d’investigation avait déjà dévoilé les noms de 340 multinationales et familles riches accusées de telles pratiques fiscales, notamment PepsiCo, Ikea, Amazon et Procter & Gamble.


Suite à ces révélations le Luxembourg a été vivement critiqué. Ces accords avec le fisc luxembourgeois ont beau être légaux, moralement ces pratiques sont controversées. Par ailleurs le caractère ‘secret’ de ces accords crée une concurrence déloyale vis-à-vis de ceux qui ne peuvent y avoir recours.


Ces nouvelles révélations témoignent de l'ampleur mondiale de l’esquive fiscale pratiquée au Luxembourg et ce depuis plus de dix ans. On ignore encore si tout ceci aura des conséquences pour les entreprises concernées et si oui lesquelles.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon recrute 2.000 travailleurs en France

15/02/2018

La branche française du géant américain du e-commerce Amazon cherche à embaucher 2.000 personnes afin de soutenir sa croissance. Amazon.fr est le webshop le plus populaire non seulement en France, mais également dans notre pays.

Excellente année pour Decathlon grâce à une forte expansion

15/02/2018

Alors qu’en 2016 Decathlon dépassait le cap des 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en 2017 l’enseigne de sport a franchi la barre des 11 milliards d’euros, et ce grâce à une forte expansion internationale.

Passation de pouvoir chez BIC sur fond de rentabilité en baisse

15/02/2018

Changements au sein du management de Bic, le spécialiste français des produits jetables : l’actuel PDG Bruno Bich passe le flambeau à son fils Gonzalve (39 ans), qui aura la lourde tâche de restaurer la rentabilité du groupe.

Les syndicats de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning

15/02/2018

Les collaborateurs de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning pour protester contre les licenciements annoncés par le groupe. Dans l’hypermarché de Mons les employés sont passés à l’action et ont saboté les caisses concernées.

Dieter Struye, nouveau directeur général non-food chez Colruyt Group

13/02/2018

Dieter Struye, ancien directeur de Brico, a été nommé directeur général  non-food chez Colruyt Group. Depuis ce lundi 12 février il y dirige les enseignes Dreamland et Dreambaby, ainsi que les activités en ligne de ColliShop.

Metro : bénéfice stable au 1er trimestre

13/02/2018

Au premier trimestre l’allemand Metro est parvenu à réaliser un bénéfice stable par rapport à l’an dernier, et ce malgré un recul en Russie et grâce à l’absence de coûts de restructuration chez Real.

Back to top