LVMH : CA en croissance de 16%, grâce aux effets de change favorables

LVMH : CA en croissance de 16%, grâce aux effets de change favorables

Au cours du 1er trimestre le groupe de luxe français LVMH a vu son chiffre d’affaires augmenter de 16% à 8,3 milliards d’euros, grâce aux effets de change favorables. Malgré tout la croissance organique du n°1 du luxe s’est ralentie.

Ralentissement de la croissance organique

A taux de change constants la croissance du groupe s’établit à +3%, ce qui en soi n’est pas une mauvaise performance, mais qui reste néanmoins inférieure à la croissance de +5% enregistrée sur l’ensemble de l’année 2014.


La branche ‘Mode & Maroquinerie’, avec Louis Vuitton comme marque phare, a progressé de 1% (contre +4% au  dernier trimestre 2014). La division ‘Montres & Joaillerie’ (avec notamment Bulgari) affiche une croissance organique de +7% (contre +3% le trimestre précédent). La branche ‘Distribution sélective’ (activités taxfree et la chaîne de parfumeries Sephora) a vu son chiffre d’affaires croître de 5%, alors que la division ‘Parfums & Cosmétiques’ (notamment Dior, Guerlain et Givenchy) progresse de 6%.


La division des ‘Vins & Spiritueux’ est la seule à reculer : au cours du premier trimestre les ventes de champagne, cognac et whisky ont diminué de 1%. Les marques, telles que Moët & Chandon, Dom Pérignon et Glenmorangie continuent de souffrir des mesures anti-corruption de la Chine, qui il y a quelques années a banni les cadeaux onéreux dans le monde des affaires chinois. Seul le cognac Hennessy marque une légère progression, grâce au dynamisme du  marché américain.

 

Tags: