LVMH poursuit sa croissance, malgré la chute des ventes en Chine

LVMH poursuit sa croissance, malgré la chute des ventes en Chine

Le groupe de luxe français LVMH a vu son CA trimestriel augmenter de 4%. En Asie et aux USA surtout la demande de vêtements, sacs à main, montres et parfums a connu une forte croissance, alors que les ventes de cognac en Chine sont en très net recul.

Première baisse de la division ‘vins et spiritueux’ depuis 5 ans

Le trimestre dernier LVMH a réalisé un chiffre d’affaires de 7,21 milliards d’euros, soit une hausse de 4% par rapport à l’an dernier. Hors effets de change le chiffre d’affaires a progressé de 6%. Pourtant les analystes s’attendaient à mieux : ils  tablaient sur 7,4 milliards d’euros. Cette performance en-deçà des attentes s’explique en grande partie par la chute des ventes de cognac en Chine, depuis que Pékin a décidé de s’attaquer à la corruption (fini les cadeaux d’entreprise) et à la décadence (terminé les fêtes richement arrosées).


Ainsi le chiffre d’affaires de la division des vins et spiritueux – dont font partie également les champagnes Moët & Chandon et la Veuve Clicquot – a régressé de 3% à 888 millions d’euros. Il s’agit de la première baisse depuis le quatrième trimestre 2009.


En revanche la division mode et maroquinerie signe sa plus forte croissance depuis deux ans avec une hausse du chiffre d’affaires comparable de +9%. Ce segment représente près de 2,64 milliards d’euros. LVMH continue d’ailleurs de renforcer sa division mode. Après avoir racheté  la marque italienne de vêtements en cachemire Loro Piana et la marque chaussures britannique Nicholas Kirkwood l’été dernier, on apprenait cette semaine l’acquisition par LVMH de 30% des actions de Vinci, la maison mère du chausseur Giuseppe Zanotti.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: