Marks & Spencer prolonge les délais de paiement à l’égard de ses fournisseurs

Marks & Spencer prolonge les délais de paiement à l’égard de ses fournisseurs

A partir du mois prochain la chaîne de magasins britannique Marks & Spencer (M&S) prolongera les délais de paiement à l’égard de ses fournisseurs. Ainsi l’enseigne entend diminuer son capital d’exploitation et ses frais bancaires.

Délais de paiement prolongés de deux semaines

L’entreprise  vient d’envoyer une circulaire à quelque 500 fournisseurs : pour toute marchandise livrée chez M&S les fournisseurs seront payés à 7 semaines au lieu de 5 semaines ; pour toute livraison FOB le délai de paiement est prolongé de 60 à 75 jours. En cas de livraisons FOB la transmission de propriété se fait au moment où la marchandise est chargée à bord du bateau ou tout autre transport.


Cette nouvelle mesure risque de susciter la colère de certains fournisseurs, estime l’agence de presse Reuters. En 2011 la chaîne avait déjà exigé de ses fournisseurs une réduction supplémentaire de 1,25% sur les achats annuels en guise de contribution aux frais de marketing de l’enseigne ; une mesure qui à l’époque n’avait pas été très appréciée.


S’aligner au secteur

Selon le porte-parole de M&S cette prolongation des délais de paiement aurait pour but d’aligner les conditions de l’entreprise à celles appliquées dans le secteur. Tesco et Zara par exemple paient leurs fournisseurs à 90 jours. Par contre certaines enseignes, comme Gap ou Levi’s, appliquent des délais plus courts, à 60 jours.


Pour faire passer la pilule, M&S signale à ses fournisseurs qu’ils peuvent avoir recours à un système de financement, où les banques, comme la HSBC ou la Royal Bank of Scotland, avancent le montant des factures aux fournisseurs. En contrepartie elles déduisent un intérêt sur la somme avancée.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

17/08/2017

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Back to top