Marks & Spencer prolonge les délais de paiement à l’égard de ses fournisseurs

Marks & Spencer prolonge les délais de paiement à l’égard de ses fournisseurs

A partir du mois prochain la chaîne de magasins britannique Marks & Spencer (M&S) prolongera les délais de paiement à l’égard de ses fournisseurs. Ainsi l’enseigne entend diminuer son capital d’exploitation et ses frais bancaires.

Délais de paiement prolongés de deux semaines

L’entreprise  vient d’envoyer une circulaire à quelque 500 fournisseurs : pour toute marchandise livrée chez M&S les fournisseurs seront payés à 7 semaines au lieu de 5 semaines ; pour toute livraison FOB le délai de paiement est prolongé de 60 à 75 jours. En cas de livraisons FOB la transmission de propriété se fait au moment où la marchandise est chargée à bord du bateau ou tout autre transport.


Cette nouvelle mesure risque de susciter la colère de certains fournisseurs, estime l’agence de presse Reuters. En 2011 la chaîne avait déjà exigé de ses fournisseurs une réduction supplémentaire de 1,25% sur les achats annuels en guise de contribution aux frais de marketing de l’enseigne ; une mesure qui à l’époque n’avait pas été très appréciée.


S’aligner au secteur

Selon le porte-parole de M&S cette prolongation des délais de paiement aurait pour but d’aligner les conditions de l’entreprise à celles appliquées dans le secteur. Tesco et Zara par exemple paient leurs fournisseurs à 90 jours. Par contre certaines enseignes, comme Gap ou Levi’s, appliquent des délais plus courts, à 60 jours.


Pour faire passer la pilule, M&S signale à ses fournisseurs qu’ils peuvent avoir recours à un système de financement, où les banques, comme la HSBC ou la Royal Bank of Scotland, avancent le montant des factures aux fournisseurs. En contrepartie elles déduisent un intérêt sur la somme avancée.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: