Mattel : départ d’un 3ème dirigeant depuis début 2015

Mattel : départ d’un 3ème dirigeant depuis début 2015

Après le départ du CEO Bryan Stockton en janvier et de Geoff Massingberd en juin, Tim Kilpin, en fonction depuis plus de 30 ans, est le troisième dirigeant à quitter Mattel depuis début 2015.

Dans le rouge depuis 7 trimestres consécutifs

La situation n’est pas rose pour Barbie : les ventes de l’icône du jouet aux cheveux blonds et aux longues jambes n’ont cessé de reculer depuis quatre années d’affilée. Même la version parlante high-tech n’a pu inverser la tendance : rien que le semestre dernier il s’est vendu 16% de poupées Barbie en moins.

 

Ceci a bien évidemment affecté les chiffres de la société mère Mattel. Le géant américain du jouet a vu régresser ses ventes pour le septième trimestre consécutif : au deuxième trimestre le groupe a enregistré une baisse de 6%. En janvier le CEO Bryan Stockton avait déjà été congédie suite à deux très mauvaises périodes de fin d’année.

 

Après ces nouveaux résultats décevants, c’est au tour du directeur commercial Tim Kilpin de quitter l’entreprise. Kilpin, qui en janvier avait été évoqué comme possible successeur de Stockton (le management a finalement opté pour Christopher Sinclair), avait pourtant été promu au poste de directeur commercial cette année, pour ensuite en juin être dégradé de manière inattendue au rang de responsable du portefeuille Toy Box, comprenant des marques moins importantes de Mattel, comme Polly Pocket, Matchbox et Pictionary. Le départ de Kilpin est prévu pour le mois de novembre.

 

Kilpin est le troisième dirigeant de Mattel à démissionner en peu de temps. En juin Geoff Massingberd, responsable du département Mega Brands, avait lui aussi été licencié. Rappelons que Mattel avait racheté le grand rival du danois Lego l’an dernier pour 335 millions d’euros, mais cet investissement n’a pas visiblement pas porté ses fruits.

 

Le bénéfice plus important que la créativité ?

Dans The Wall Street Journal , certains (ex-) managers de Mattel affirment que le département créatif de l’entreprise « se préoccupe davantage du bénéfice que de l’invention de nouveaux jouets ».

 

C’est pourquoi l’actuel CEO Sinclair, dans une tentative d’accélérer le développement de nouveaux jouets, a conclu des partenariats avec des entreprises de technologie, comme Google. Parallèlement le CEO tente de réduire les coûts. « Nous progressons fortement dans nos efforts en vue de renouer avec la croissance et le bénéfice », déclarait Sinclair lors de la publication des résultats du deuxième trimestre.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

17/08/2017

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Back to top