McDonald’s, employeur ayant la meilleure image en Belgique

McDonald’s, employeur ayant la meilleure image en Belgique

mcdonalds1(update) La chaîne de restauration rapide McDonald’s est le commerçant  ayant la meilleure gestion du personnel de Belgique.

 

Comeos, la fédération du commerce et des services en Belgique, lui a décerné son prix annuel  Mercure, qui cette  année  couronne l'employeur ayant la meilleure image.

 

McDonald’s récompensé pour son approche globale locale

Le jury professionnel du prix Mercure, présidé cette année par le professeur en Ressources Humaines, Dirk Buyens (Vlerick Leuven Gent Management School) a recherché pour cette édition 2011 l'employeur ayant la meilleure image. Ils l’ont trouvé chez McDonald’s Belgique, car le restaurant applique une « approche globale, qui répond aux besoins locaux et n’est pas seulement  une copie conforme de la gestion du personnel imposée par la maison-mère. »


Stephan De Brouwer, CEO de McDonald’s Belgique, voit le prix comme le couronnement d’un long chemin parcouru durant ces dernières années. « En trois ans de temps nous avons déplacé des montagnes en collaborant avec les franchisés. Nous avons développé une gestion des ressources humaines cohérente basée sur l’expérience pratique. Toutefois cette victoire est une surprise face à des grands noms comme Colruyt.»

 

« Le retail a de belles histoires à raconter, mais le monde extérieur ne le voit  pas assez. Le retail est l’un des secteurs où des personnes peu diplômées ou possédant d’autres diplômes peuvent très bien se développer. Je connais de nombreuses histoires de caissiers qui sont devenus directeurs chez McDonald’s. C’est une réalité et non pas un mythe. Moi-même je suis architecte de formation » explique De Brouwer.

 

Souvent la gestion des ressources humaines – les employés dans les restaurants par exemple sont toujours obligés de sourire – fait l’objet de critiques, reconnaît  le CEO. « Il est clair que nous recevons des critiques, mais c’est parce que McDonald’s par son envergure joue un rôle très important dans la société. Nous essayons constamment de nous améliorer et ce prix Mercure en est la preuve. »

 

Aveve et Bel & Bo terminent deuxième et troisième

Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos, constate avec joie que les commerçants belges s’efforcent de mettre en place une bonne   comeosgestion du personnel. « Je suis très satisfait de la qualité des dossiers introduits, car malgré tous les efforts fournis pour attirer le client – par des promotions, la publicité et l’aménagement du magasin – finalement c’est le personnel qui tient les choses en mains. »

 

Le top trois est complété par deux véritables retailers belges : Aveve Retail  termine deuxième et Bel & Bo troisième. Dans les deux cas les employés ont été impliqués intensivement dans le développement d’un nouveau concept commercial. Les membres du personnel d’Aveve ont participé à des formations diverses en vue d’un nouveau projet, alors que chez Bel & Bo le rebranding de la chaîne de magasins a été entièrement piloté par le personnel.

 

Parmi les autres candidats il y avait Brico, Mestdagh, Autogrill, Colruyt et Decathlon.

 

Le prix Mercure

Chaque année Comeos décerne son prix Mercure à un commerçant qui s’est distingué dans un domaine en particulier. Ainsi l’année dernière le prix Mercure a récompensé l’expérience d’achat la plus innovante, titre raflé par Red Market.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

mcdonalds1(update) La chaîne de restauration rapide McDonald’s est le commerçant  ayant la meilleure gestion du personnel de Belgique.

 

Comeos, la fédération du commerce et des services en Belgique, lui a décerné son prix annuel  Mercure, qui cette  année  couronne l'employeur ayant la meilleure image.

 

McDonald’s récompensé pour son approche globale locale

Le jury professionnel du prix Mercure, présidé cette année par le professeur en Ressources Humaines, Dirk Buyens (Vlerick Leuven Gent Management School) a recherché pour cette édition 2011 l'employeur ayant la meilleure image. Ils l’ont trouvé chez McDonald’s Belgique, car le restaurant applique une « approche globale, qui répond aux besoins locaux et n’est pas seulement  une copie conforme de la gestion du personnel imposée par la maison-mère. »


Stephan De Brouwer, CEO de McDonald’s Belgique, voit le prix comme le couronnement d’un long chemin parcouru durant ces dernières années. « En trois ans de temps nous avons déplacé des montagnes en collaborant avec les franchisés. Nous avons développé une gestion des ressources humaines cohérente basée sur l’expérience pratique. Toutefois cette victoire est une surprise face à des grands noms comme Colruyt.»

 

« Le retail a de belles histoires à raconter, mais le monde extérieur ne le voit  pas assez. Le retail est l’un des secteurs où des personnes peu diplômées ou possédant d’autres diplômes peuvent très bien se développer. Je connais de nombreuses histoires de caissiers qui sont devenus directeurs chez McDonald’s. C’est une réalité et non pas un mythe. Moi-même je suis architecte de formation » explique De Brouwer.

 

Souvent la gestion des ressources humaines – les employés dans les restaurants par exemple sont toujours obligés de sourire – fait l’objet de critiques, reconnaît  le CEO. « Il est clair que nous recevons des critiques, mais c’est parce que McDonald’s par son envergure joue un rôle très important dans la société. Nous essayons constamment de nous améliorer et ce prix Mercure en est la preuve. »

 

Aveve et Bel & Bo terminent deuxième et troisième

Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos, constate avec joie que les commerçants belges s’efforcent de mettre en place une bonne   comeosgestion du personnel. « Je suis très satisfait de la qualité des dossiers introduits, car malgré tous les efforts fournis pour attirer le client – par des promotions, la publicité et l’aménagement du magasin – finalement c’est le personnel qui tient les choses en mains. »

 

Le top trois est complété par deux véritables retailers belges : Aveve Retail  termine deuxième et Bel & Bo troisième. Dans les deux cas les employés ont été impliqués intensivement dans le développement d’un nouveau concept commercial. Les membres du personnel d’Aveve ont participé à des formations diverses en vue d’un nouveau projet, alors que chez Bel & Bo le rebranding de la chaîne de magasins a été entièrement piloté par le personnel.

 

Parmi les autres candidats il y avait Brico, Mestdagh, Autogrill, Colruyt et Decathlon.

 

Le prix Mercure

Chaque année Comeos décerne son prix Mercure à un commerçant qui s’est distingué dans un domaine en particulier. Ainsi l’année dernière le prix Mercure a récompensé l’expérience d’achat la plus innovante, titre raflé par Red Market.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La riche histoire d'un job passionnant

26/04/2017

(publi) Quelqu’un qui recherche un emploi intéressant et varié peut en trouver un dans un lieu aussi proche que surprenant : la salle de bains. Un travail dans ce secteur apporte de grandes satisfactions et vous offre toute la latitude nécessaire pour déployer vos talents. Tout dépend évidemment aussi de l’entreprise dans laquelle vous entrez…

RetailDetail accueille Kjëll Bries à son bord

25/04/2017

RetailDetail continue de s’étendre : nous venons d’engager un nouvel account manager. Désormais Kjëll Bries sera la personne de contact pour nos partenaires et annonceurs.

Le gouvernement établit un code de conduite pour les vendeurs porte-à-porte

24/04/2017

Le ministre de l’Economie Kris Peeters a établi un code de conduite pour les vendeurs porte-à-porte.  Il devrait mettre fin aux vendeurs agressifs.  L’objectif est de faire signer ce code de conduite par toutes entreprises du secteur.

A quoi s’attendre après la numérisation ? 4 tendances

24/04/2017

La numérisation du secteur retail ne représente qu’une des nombreuses conséquences de la disruption digitale. Il en existe bien d’autres, selon Annick Lemaylleux, VP Global Retail Market chez Atos. Au RetailDetail Congress, elle nous guidera à travers les principales tendances.

 

Philip Morris a vu ses ventes de cigarettes reculer de plus d’un dixième

20/04/2017

Par rapport à l’année dernière, le géant du tabac Philip Morris, qui chapeaute des marques comme Marlboro, L&M et Chesterfield, a vu ses ventes baisser de près de 11,5% lors du dernier trimestre.  Le CA a chuté de 1,4%, le bénéfice a progressé de 4%.

Colruyt investit 42 millions d’euros dans Bio-Planet et Dreambaby

20/04/2017

Colruyt Group a décidé d’injecter 42 millions d’euros de capital frais dans son enseigne de supermarchés Bio-Planet et dans sa chaîne de magasins pour bébés Dreambaby. Les deux chaînes ne sont toujours pas rentables, malgré leur forte expansion.

Back to top