Medialaan rachète Mobile Vikings | RetailDetail

Medialaan rachète Mobile Vikings

Medialaan rachète Mobile Vikings

L’opérateur de télécoms Mobile Vikings va être racheté par Medialaan. Précédemment le groupe média Medialaan, maison-mère notamment de VTM et Q-Music, avait déjà introduit JIM Mobile sur le marché. Les deux réunis comptent 440.000 clients.  

240.000 clients supplémentaires

Fondé en 2009 à Hasselt, Mobile Vikings, qui s’est très vite profilé comme opérateur de télécoms à bas prix, compte aujourd’hui 240.000 clients. Dans une récente interview parue dans la magazine RetailDetail du mois de novembre Hans Similon, responsable marketing et ‘chief Viking’ de Mobile Vikings, avait laissé entendre que le groupe souhaitait détenir « 5% du marché mondial ».

 

Pour attirer les clients, Mobile Vikings a conclu des accords de collaboration avec des entreprises partenaires : les consommateurs qui achètent auprès de ces entreprises, gagnent des points Viking, avec lesquels ils peuvent ensuite obtenir une réduction lorsqu’ils rechargent leur carte télécom. Par ailleurs 80% des nouveaux ‘Mobile Vikings’ sont attirés par des membres existants, via un programme ‘member-gets-member’.


Jusqu’à présent Mobile Vikings était aux mains de Base à 50%, l’autre moitié étant détenue par le management de l’entreprise limbourgeoise et quelques investisseurs privés. A présent Medialaan va reprendre toutes les actions de Mobile Vikings et regroupera Mobile Vikings et JIM Mobile, ses propres activités télécoms, sous Medialaan Mobile. Cette nouvelle division sera dirigée par Herbert Vanhove, actuel directeur ‘Innovation et Exploitation’ de Medialaan.


Toutefois JIM Mobile et Mobile Vikings continueront d’opérer en tant que marques indépendantes au sein de Medialaan Mobile, avec chacun avec leurs propres produits et clients. Par ailleurs le management de Mobile Vikings fera l’objet de quelques changements, puisque le CEO Frank Bekkers et le directeur financier Koen Desmedt quittent l’entreprise.


Relation directe avec le consommateur

Selon le patron de Medialaan, Peter Bossaert, cette expansion des activités mobiles s’inscrit parfaitement dans l’avenir de son groupe de médias, étant donné qu’il est de plus en plus crucial d’établir une relation directe avec l’utilisateur final. « Même si  JIM Mobile jusqu’à présent a pu paraître un peu singulier, il est un moteur depuis de nombreuses années », affirme Bossaert.  JIM Mobile compte déjà plus de 200.000 utilisateurs.


Le rachat de Mobile Vikings par Medialaan a pu se faire notamment grâce à Telenet. En effet le groupe de télécoms malinois s’apprête à reprendre Base du néerlandais KPN, ce qui pourrait entraîner une position (trop) dominante sur le marché belge. La cession de la participation dans Mobile Vikings permettra d’atténuer cet impact. Dans l’interview accordée à RetailDetail, Hans Similon de Mobile Vikings s’était pourtant montré ‘prudemment positif’ concernant la reprise de Base par Telenet.


Medialaan continuera néanmoins de collaborer avec Base. Tant Mobile Vikings que JIM Mobile utilisaient déjà le réseau de l’entreprise de télécoms. Par contre les contacts clients de JIM Mobile dont se chargeait Base, seront transférés vers Medialaan.


Bekkers poursuit les activités de Mobile Vikings en Pologne

Les activités étrangères de Mobile Vikings ne sont pas concernées par cet accord. Les activités néerlandaises prendront fin le 1er décembre, alors qu’en Pologne Frank Bekkers poursuivra les activités de Mobile Vikings sur base indépendante. Bekkers continuera de diriger le programme partenaire Citylife, en collaboration avec Medialaan.


Mais l’affaire n’est pas encore dans la poche, puisque la reprise doit encore être approuvée par les autorités de la concurrence belges et européennes.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Pabo poursuit ses activités sous l’étendard ‘be you’

21/06/2018

Le groupe allemand Beate Uhse – spécialisé dans les accessoires érotiques et maison-mère de Pabo –, déclaré en faillite l’an dernier, poursuivra ses activités sous un nouveau nom. Désormais l’accent se situera sur le commerce en ligne.

Fox & Cie ouvre un 17ème magasin de jouets à Tournai

21/06/2018

La chaîne wallonne de magasins de jouets Fox & Cie a ouvert son 17ème point de vente dans le centre commercial Les Bastions à Tournai. « Quelle crise du marché du jouet ? », se demande l’enseigne.

Tom&Co vise 100 nouveaux points de vente en France

21/06/2018

L’enseigne belge d’animaleries Tom&Co poursuit son expansion sur le marché français : un 25ème magasin vient d’ouvrir ses portes à Nantes, selon le nouveau concept, et sept autres ouvertures sont prévues d’ici la fin de l’année.

La France envisage une taxe sur l’e-commerce

21/06/2018

A l’avenir les commandes en ligne pourraient devenir plus chères pour les consommateurs français : une nouvelle proposition de loi prévoit une taxe de 1 à 2% sur le prix de vente, en fonction de la distance de livraison.

L’enseigne de jouets La Grande Récré jette l’éponge en Belgique

20/06/2018

L’enseigne de jouets française La Grande Récré est en grave difficulté financière et veut dès lors se concentrer sur son marché domestique. Lundi prochain la branche belge déposera le bilan : 16 magasins fermeront, 95 personnes perdront leur emploi.

Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.