METRO Cash & Carry fête ses 50 ans

METRO Cash & Carry fête ses 50 ans

Le 25 octobre 1964 METRO Cash & Carry ouvrait son premier magasin de gros  libre-service en Allemagne. Aujourd’hui, 50 ans plus tard, le groupe dispose de points de vente dans 28 pays, dont 9 METRO Cash & Carry et 6 Makro en Belgique.

Chiffre d’affaires de 31,2 milliards d’euros

Lorsque METRO Cash & Carry a ouvert son premier magasin de gros à Mülheim an der Ruhr en Allemagne, il s’agissait d’un concept totalement nouveau, où  les commerçants et exploitants du secteur horeca, au lieu de placer leurs commandes chez plusieurs fournisseurs, avaient la possibilité de trouver tout ce dont ils avaient besoin sous un seul toit et – mieux encore – d’embarquer immédiatement leur commande.  


La formule s’est avérée une réussite et bien vite des centaines d’autres magasins ont suivi : aujourd’hui METRO Cash & Carry est l’un des plus grands grossistes libre-service au monde, avec 763 points de vente dans 28 pays en Europe, en Asie et en Afrique du Nord. Avec ses 119.307 collaborateurs l’enseigne a réalisé un chiffre d’affaires de 31,2 milliards d’euros en 2012-2013. METRO Cash & Carry propose un assortiment d’environ 20.000 produits alimentaires et 30.000 produits non food.

 

Même si durant ce demi-siècle le concept METRO a été couronné de succès, ces dernières années le groupe a du mal à poursuivre sa croissance. Mi-septembre le holding allemand annonçait notamment son intention de fermer ses cinq magasins de gros danois, qui depuis quelques années ne sont plus rentables. 700 emplois risquent de passer à la trappe. « Pour les grossistes le Danemark est un marché difficile et trop restreint », explique Olaf Koch, CEO de METRO Cash & Carry et patron de METRO Group.


En Belgique depuis 1970

En Belgique METRO a ouvert son premier point de vente sous l’étendard Makro en 1970 à Deurne (près d’Anvers). Depuis le groupe compte 6 Makro dans notre pays. En 2003 l’enseigne METRO Cash & Carry s’est elle aussi implantée chez nous. L’accès de ces magasins est réservé aux professionnels de l’horeca et aux commerçants (ce qui à l’origine était également le cas pour Makro ; une ‘politique’ abandonnée depuis plusieurs années déjà).


METRO Cash & Carry  appartient à METRO Group, l’un des plus grands groupes de distribution au monde, dont font également partie Media Markt et Saturn, Real SB et Galeria Kaufhof (avec notamment les grands magasins Inno belges). Le groupe est présent dans 31 pays, dispose d’un réseau d’environ 2.200 magasins, emploie quelque 250.000 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 66 milliards d’euros au cours de son exercice comptable 2012-2013.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Les cartes clients ne rapportent quasi rien »

17/10/2017

Les cartes clients ne rapportent quasi rien aux clients. Telle est la conclusion du journal Het Belang van Limburg suite à une enquête menée auprès de vingt grandes chaînes. Toutefois ces enseignes contestent les résultats de cette étude.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Une entreprise britannique rachète Intertoys et Bart Smit

12/10/2017

Blokker Holding va céder son enseigne de jouets Intertoys, y compris les magasins de Bart Smit et Toys XL, à l’investisseur britannique Alteri. Cette cession s’inscrit dans la nouvelle stratégie de Blokker Holding.

Parcify teste la livraison à domicile en l’absence du client

11/10/2017

Le service de coursier Parcify teste un nouveau système à Anvers : il s’agit d’une serrure intelligente permettant au client d’ouvrir sa porte à distance pour que le coursier puisse déposer sa commande à l’intérieur de son domicile en son absence.

Blokker subit une lourde perte en Belgique

11/10/2017

L’an dernier l’enseigne néerlandaise Blokker a essuyé une perte de 30 millions d’euros en Belgique. L’année auparavant il était encore question d’un modeste bénéfice, mais à présent la restructuration de la chaîne pèse lourdement sur les résultats.

Londres favorable à la transformation d’Oxford Street en zone piétonne

11/10/2017

L’idée de bannir tout trafic automobile d’Oxford Street à Londres commence à se concrétiser, maintenant qu’un sondage a révélé que près de deux Londoniens sur trois étaient favorables à l’installation d’un piétonnier.

Back to top