Metro Group « pleinement confiant » malgré une nouvelle baisse des ventes | RetailDetail

Metro Group « pleinement confiant » malgré une nouvelle baisse des ventes

Metro Group « pleinement confiant » malgré une nouvelle baisse des ventes

Ces neuf derniers mois le groupe de distribution allemand Metro Group a vu son chiffre d’affaires diminuer de 2,2% à 46,3 milliards d’euros. Une baisse qui s’explique avant tout par les désinvestissements et les effets de change. En excluant ces deux facteurs, les ventes progressent d’un modeste 0,9%. Malgré ces faibles performances, le groupe dit aborder «  la période de Noël en toute confiance ».

Moins d’alimentation, davantage d’électro

Fin septembre le groupe allemand a clôturé son exerce comptable écourté 2013 avec une légère croissance. Metro Cash & Carry (dont fait également partie Makro) enregistre une baisse de ses ventes de 2% à 22,6 milliards d’euros. Un recul attribuable en grande partie à la vente de Makro UK à Booker. Hormis Makro UK, les ventes se situent « grosso modo au même niveau que l’an dernier ».


La branche des hypermarchés Real est elle aussi en recul de 8,3%, avec un chiffre d’affaires de 7,3 milliards d’euros. Une baisse qui une fois de plus s’explique par les désinvestissements, notamment en Ukraine (depuis le 1er mars), en Russie (depuis le 1er avril) et en Roumanie (depuis le 1er septembre).


Malgré « les conditions économiques difficiles » en Europe, la division ‘électronique’ de Metro Group résiste bien et parvient même à progresser légèrement. Media-Saturn augmente son chiffre d’affaires de 0,6% à 14,4 milliards d’euros. Quant à Galeria Kaufhof (dont fait partie Galeria Inno) , c’est le statu quo avec un chiffre d’affaires qui s’établit à 2,1 milliards d’euros.

 

Mission accomplie

« Durant cet exercice 2013 écourté nous avons réalisé ce que nous avions promis : nous avons atteint nos objectifs de vente et confirmé nos prévisions en termes d’EBIT », déclarait le CEO Olaf Koch (photo). Metro Group avait annoncé un EBIT « légèrement supérieur » à celui de l’année dernière (7,06 millions d’euros en 2012).


Au 30 septembre Metro Group comptait 2.221 établissements, soit 22 de moins qu’en 2012. Ces neuf derniers mois le groupe a ouvert 34 nouveaux points de vente et en a fermé 56 autres.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Decathlon ouvre son 30ème magasin à Nivelles

23/05/2018

En septembre prochain Decathlon ouvrira son 30ème magasin belge dans le centre commercial Shopping Nivelles. En attendant un Connect-shop temporaire est mis à disposition des clients pour les commandes en ligne.

« Les données redonnent le contrôle aux trade marketeers »

23/05/2018

Pour les fabricants de marques le monitoring des assortiments, des prix, des promotions dans leur catégorie chez les retailers n’est pas une mince affaire. La start-up belge Daltix collecte automatiquement ces données vitales dans des dashboards.

Shop for Geek vise le cap des 25 magasins

22/05/2018

Après de récentes ouvertures à Alost et Namur, Shop for Geek, chaîne spécialisée dans les gadgets et articles de merchandising, compte désormais 13 magasins. Mais le retailer  vise le cap des 25 magasins et compte s’attaquer à la France.

Le propriétaire 3i souhaite quand même conserver Action

22/05/2018

L’investisseur 3i souhaite quand même garder l’entièreté d’Action. Bien que le propriétaire de la chaîne discount ait annoncé la semaine dernière qu’il cherchait un repreneur pour une partie de sa participation dans Action, 3i nie tout en bloc.

Marks & Spencer sort son couteau : 100 magasins doivent fermer

22/05/2018

Le retailer britannique envisage une restructuration radicale.  Au cours des quatre prochaines années, ce ne sont pas 60 mais 100 magasins britanniques qui devront fermer leurs portes.  « Indispensable pour assurer l’avenir », semble-t-il.

Le propriétaire souhaite se défaire d’une part importante d’Action

18/05/2018

La société d’investissement 3i, propriétaire des magasins Action, envisage de vendre une partie de la chaîne discount l’année prochaine.  Les Britanniques seraient à la recherche de partis intéressés par l’acquisition de près de 35% de la chaîne.