Moins d’acheteurs néerlandais à Anvers depuis le fiasco du Fyra | RetailDetail

Moins d’acheteurs néerlandais à Anvers depuis le fiasco du Fyra

Moins d’acheteurs néerlandais à Anvers depuis le fiasco du Fyra

Les péripéties du train à grande vitesse Fyra reliant Bruxelles à Amsterdam, suspendu depuis, touchent non seulement les navetteurs, mais également les commerçants anversois. Le nombre de  clients néerlandais venant faire leur shopping dans la ville scaldienne le samedi a fortement diminué.

Moins de Hollandais, donc moins de ventes

« Les commerçants anversois ressentent très nettement à leur chiffre d’affaires du samedi que l’absence d’une ligne de train fiable dissuade les acheteurs néerlandais de venir faire leur shopping à Anvers. » C’est ce qu’a conclu Voka – Kamer van Koophandel Antwerpen-Waasland  (organisation d’entrepreneurs) après un petit sondage dans le centre-ville d’Anvers.


Dans de nombreux magasins anversois le samedi 20% de la clientèle est hollandaise. Pour la filiale anversoise de Peek & Cloppenburg nos voisins du nord  représentent habituellement « 25% du chiffre d’affaires du samedi », déclare Gerty Schols gérante du magasin. Mais l’abandon du train Benelux en décembre dernier a joué les trouble-fêtes.


« Avec l’arrivée du Fyra, le coût du trajet vers Anvers pour une famille avec quatre enfants s’élevait environ à 200 euros, un tarif excessif pour la plupart des  Hollandais soucieux de leur portefeuille », explique Luc Luwel, administrateur délégué de l’organisation d’entrepreneurs d’Antwerpen-Waasland. « Et depuis que le train à grande vitesse Fyra a été retiré de la circulation le 18 janvier, les Hollandais se rendant à Anvers pour faire leur shopping sont encore moins nombreux. » Et tout cela en pleine période de soldes !


Les petits commerçants également touchés

Non seulement les grandes chaînes du Meir et des alentours se plaignent, mais les petites boutiques ressentent également les effet du fiasco Fyra : « Un certain samedi en 2012 nous avons enregistré un montant total de paiements néerlandais par carte bancaire de  3.972 euros, alors que ce même samedi en 2013 ce montant ne s’élevait plus qu’à  1.806 euros », affirme Tessa Wardenburg de la boutique Closed à la Nationalestraat.


Tous les commerçants anversois attendent avec impatience le lancement du la nouvelle liaison Intercity. « Le train Intercity qui à partir de lundi 18 février reliera La Haye à Bruxelles et uniquement jusqu’à Anvers durant les weekends, sera le bienvenu », ajoute Luc Luwel de Voka.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’ex-patron de Delhaize Denis Knoops devient actionnaire principal de 1PopUpStore

24/05/2018

Après Delhaize, la vie continue. Denis Knoops, qui l’an dernier a dû céder sa place de CEO chez Delhaize Belgique, est devenu actionnaire principal de 1PopUpStore, l’entreprise derrière Chronostock, le spécialiste des magasins éphémères.

Decathlon ouvre son 30ème magasin à Nivelles

23/05/2018

En septembre prochain Decathlon ouvrira son 30ème magasin belge dans le centre commercial Shopping Nivelles. En attendant un Connect-shop temporaire est mis à disposition des clients pour les commandes en ligne.

« Les données redonnent le contrôle aux trade marketeers »

23/05/2018

Pour les fabricants de marques le monitoring des assortiments, des prix, des promotions dans leur catégorie chez les retailers n’est pas une mince affaire. La start-up belge Daltix collecte automatiquement ces données vitales dans des dashboards.

Shop for Geek vise le cap des 25 magasins

22/05/2018

Après de récentes ouvertures à Alost et Namur, Shop for Geek, chaîne spécialisée dans les gadgets et articles de merchandising, compte désormais 13 magasins. Mais le retailer  vise le cap des 25 magasins et compte s’attaquer à la France.

Le propriétaire 3i souhaite quand même conserver Action

22/05/2018

L’investisseur 3i souhaite quand même garder l’entièreté d’Action. Bien que le propriétaire de la chaîne discount ait annoncé la semaine dernière qu’il cherchait un repreneur pour une partie de sa participation dans Action, 3i nie tout en bloc.

Marks & Spencer sort son couteau : 100 magasins doivent fermer

22/05/2018

Le retailer britannique envisage une restructuration radicale.  Au cours des quatre prochaines années, ce ne sont pas 60 mais 100 magasins britanniques qui devront fermer leurs portes.  « Indispensable pour assurer l’avenir », semble-t-il.