Moins de vols à l’étalage, mais pour des montants plus élevés | RetailDetail

Moins de vols à l’étalage, mais pour des montants plus élevés

Moins de vols à l’étalage, mais pour des montants plus élevés

En 2012 la quantité de marchandises volées a diminué de 4,7% par rapport à l’année auparavant, alors que la valeur totale des vols est en hausse de 4,6%. Pour les commerçants les vols à l’étalage représentent en moyenne une perte annuelle de 1,5 à 2% sur leur chiffre d’affaires.

Pour plus de 700.000 euros de marchandises volées

En 2012 la quantité de marchandises volées a baissé de 48.492 à 46.224 produits. Par contre la valeur totale de ces vols a augmenté de 671.780 à 702.420 euros. C’est ce qui ressort  des chiffres de l’asbl Prévention & Sécurité, qu’a pu consulter le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI). L’année dernière les produits les plus prisés par les voleurs étaient les aliments secs et la viande fraîche (29%), la parfumerie (15%), l’alcool et les boissons fortes (10%), le matériel de bricolage (7%) et les vêtements pour dames (6%).


La montée en force des vols de produits alimentaires, déjà perceptible lors du premier semestre 2012, s’est donc poursuivie. « Un phénomène typique en temps de crise », commente Christine Mattheeuws, présidente du SNI. « En 2008 la nourriture représentait 23% de l’ensemble des vols, aujourd’hui ce pourcentage atteint 29%. En dehors des périodes de crise les vols concernent principalement les produits de luxe,  alors qu’en temps de crise les voleurs visent plutôt les produits de base, comme l’alimentation. »


Tribunal de référé dans chaque province à partir d’octobre

En moyenne les commerçants subissent une perte 1,5 à 2% sur leur chiffre d’affaires suite aux vols à l’étalage. « Pour les détaillants qui ont souvent des marges bénéficiaires serrées, il s’agit d’un montant non négligeable », estime Mattheeuws, qui par ailleurs se dit très satisfaite qu’ à partir du mois d’octobre ce type de délit puisse être jugé via un tribunal de référé dans chaque province.


« Ainsi la justice peut agir plus rapidement et combattre le sentiment d’impunité qui règne actuellement, tout en montrant aux commerçants qu’elle s’attaque réellement au problème. D’autre part ces procédures judiciaires accélérées peuvent avoir un effet dissuasif sur d’autres voleurs potentiels. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les ventes de PC augmentent pour la première fois en six ans

13/07/2018

Pour la première fois en 6 ans de temps, les ventes de PC ont à nouveau progressé de 1,4% au deuxième trimestre 2018. Selon les bureaux d’étude Gartner et IDC, la hausse du CA est principalement due à la croissance sur les marchés d’affaires.

Retailhub Inspiration Tour : Le ‘parcours client’ en pleine mutation

09/07/2018

Découvrez le Retailhub de RetailDetail à Anvers : un haut lieu pour les professionnels du secteur qui y vivront l’avenir du retail au travers d’une plateforme unique au Benelux avec ses 1250 m² de technologies innovantes et de tendances marquantes.

La Loterie Nationale veut lancer sa propre chaîne de magasins

06/07/2018

La Loterie Nationale projette d’ouvrir sa propre chaîne de magasins et recherche déjà des emplacements appropriés à Anvers, Gand, Liège et Namur.

« La fusion entre Karstadt et Kaufhof quasiment finalisée »

05/07/2018

Le canadien Hudson’s Bay a conclu un deal avec l’autrichien Sigma Holding, propriétaire de l'enseigne allemande Karstadt. Selon les médias allemands, un accord provisoire a été signé, mais selon les Canadiens les choses n'en sont pas encore là.

Action d’été : Découvrez Anvers en tant que labo international du retail

04/07/2018

Anvers, cité avant-gardiste, fait figure de laboratoire pour le retail: des enseignes internationales et start-ups y testent des concepts innovants. Découvrez ces nouvelles tendances avec ‘Antwerp hunt’ et profitez d’une réduction estivale exclusive.

Le PDG d’Alibaba et Charles Michel discutent d’un investissement à Liège

04/07/2018

Jack Ma, fondateur et PDG du géant chinois d’internet Alibaba, a discuté d’un possible investissement à Liège avec le Premier ministre belge. A l’issue de l’entretien, aucune des deux parties n'a fait de déclaration décisive.