Moins de vols à l’étalage, mais pour des montants plus élevés

Moins de vols à l’étalage, mais pour des montants plus élevés

En 2012 la quantité de marchandises volées a diminué de 4,7% par rapport à l’année auparavant, alors que la valeur totale des vols est en hausse de 4,6%. Pour les commerçants les vols à l’étalage représentent en moyenne une perte annuelle de 1,5 à 2% sur leur chiffre d’affaires.

Pour plus de 700.000 euros de marchandises volées

En 2012 la quantité de marchandises volées a baissé de 48.492 à 46.224 produits. Par contre la valeur totale de ces vols a augmenté de 671.780 à 702.420 euros. C’est ce qui ressort  des chiffres de l’asbl Prévention & Sécurité, qu’a pu consulter le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI). L’année dernière les produits les plus prisés par les voleurs étaient les aliments secs et la viande fraîche (29%), la parfumerie (15%), l’alcool et les boissons fortes (10%), le matériel de bricolage (7%) et les vêtements pour dames (6%).


La montée en force des vols de produits alimentaires, déjà perceptible lors du premier semestre 2012, s’est donc poursuivie. « Un phénomène typique en temps de crise », commente Christine Mattheeuws, présidente du SNI. « En 2008 la nourriture représentait 23% de l’ensemble des vols, aujourd’hui ce pourcentage atteint 29%. En dehors des périodes de crise les vols concernent principalement les produits de luxe,  alors qu’en temps de crise les voleurs visent plutôt les produits de base, comme l’alimentation. »


Tribunal de référé dans chaque province à partir d’octobre

En moyenne les commerçants subissent une perte 1,5 à 2% sur leur chiffre d’affaires suite aux vols à l’étalage. « Pour les détaillants qui ont souvent des marges bénéficiaires serrées, il s’agit d’un montant non négligeable », estime Mattheeuws, qui par ailleurs se dit très satisfaite qu’ à partir du mois d’octobre ce type de délit puisse être jugé via un tribunal de référé dans chaque province.


« Ainsi la justice peut agir plus rapidement et combattre le sentiment d’impunité qui règne actuellement, tout en montrant aux commerçants qu’elle s’attaque réellement au problème. D’autre part ces procédures judiciaires accélérées peuvent avoir un effet dissuasif sur d’autres voleurs potentiels. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


GS1 Belgilux annonce le lancement de la plus grande base de données produit du monde

16/01/2018

(publireportage) GS1 Belgium & Luxembourg lance le CLOUD, la plus grande base de données produit du monde. Comment y introduire vos produits et que pouvez-vous en faire ? Assistez le 8 février à notre FORUM 2018 à Bruxelles pour en savoir plus.

Hema s’implante au Moyen-Orient

15/01/2018

Pour la première fois de son histoire, Hema s’aventure hors des frontières européennes en ouvrant trois magasins à Dubaï cette année.  La chaîne néerlandaise envisage l’ouverture de nombreux magasins au Moyen-Orient ces cinq prochaines années.

Metro Group satisfait du premier trimestre

15/01/2018

L’entreprise allemande Metro Group est satisfaite des résultats du premier trimestre.  Le chiffre d’affaires après effets de change n’a progressé que de 0,2%, mais les ventes ont augmenté de 0,8% sur base comparable.

Carrefour va collaborer avec Showroomprivé

12/01/2018

Carrefour acquiert une participation minoritaire de 17% dans le site de ventes flash Showroomprivé. Le groupe de supermarchés français veut accroître sa portée numérique et sa part non alimentaire.  L’ex-actionnaire Conforama y perd des plumes.

Le nombre de marchands ambulants repart à la hausse

11/01/2018

Le nombre de marchands ambulants a augmenté de 3,8% en cinq ans de temps, c’est ce qui ressort d’une analyse réalisée par le SNI sur base de chiffres du SPF Economie.  Fin 2016, 7.798 marchands ambulants étaient actifs dans notre pays.

Les prédictions d’experts en retail pour 2018

11/01/2018

Quels ont été les événements, tendances ou développements les plus marquants dans le retail en 2017 et quelles évolutions se poursuivront en 2018 ? Y a-t-il lieu d’être optimiste ? RetailDetail a interrogé 5 experts en retail. Voici leurs prédictions.

Back to top