Moins de vols à l’étalage, mais pour des montants plus élevés

Moins de vols à l’étalage, mais pour des montants plus élevés

En 2012 la quantité de marchandises volées a diminué de 4,7% par rapport à l’année auparavant, alors que la valeur totale des vols est en hausse de 4,6%. Pour les commerçants les vols à l’étalage représentent en moyenne une perte annuelle de 1,5 à 2% sur leur chiffre d’affaires.

Pour plus de 700.000 euros de marchandises volées

En 2012 la quantité de marchandises volées a baissé de 48.492 à 46.224 produits. Par contre la valeur totale de ces vols a augmenté de 671.780 à 702.420 euros. C’est ce qui ressort  des chiffres de l’asbl Prévention & Sécurité, qu’a pu consulter le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI). L’année dernière les produits les plus prisés par les voleurs étaient les aliments secs et la viande fraîche (29%), la parfumerie (15%), l’alcool et les boissons fortes (10%), le matériel de bricolage (7%) et les vêtements pour dames (6%).


La montée en force des vols de produits alimentaires, déjà perceptible lors du premier semestre 2012, s’est donc poursuivie. « Un phénomène typique en temps de crise », commente Christine Mattheeuws, présidente du SNI. « En 2008 la nourriture représentait 23% de l’ensemble des vols, aujourd’hui ce pourcentage atteint 29%. En dehors des périodes de crise les vols concernent principalement les produits de luxe,  alors qu’en temps de crise les voleurs visent plutôt les produits de base, comme l’alimentation. »


Tribunal de référé dans chaque province à partir d’octobre

En moyenne les commerçants subissent une perte 1,5 à 2% sur leur chiffre d’affaires suite aux vols à l’étalage. « Pour les détaillants qui ont souvent des marges bénéficiaires serrées, il s’agit d’un montant non négligeable », estime Mattheeuws, qui par ailleurs se dit très satisfaite qu’ à partir du mois d’octobre ce type de délit puisse être jugé via un tribunal de référé dans chaque province.


« Ainsi la justice peut agir plus rapidement et combattre le sentiment d’impunité qui règne actuellement, tout en montrant aux commerçants qu’elle s’attaque réellement au problème. D’autre part ces procédures judiciaires accélérées peuvent avoir un effet dissuasif sur d’autres voleurs potentiels. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


LensOnline envisage une expansion allemande

22/11/2017

Le groupe d’optique LensGroup de Kruibeke, qui avec LensOline domine les ventes en ligne de lentilles de contact en Belgique, conquiert progressivement le marché européen. Après les Pays-Bas, l’Italie et l’Espagne, le webshop lorgne désormais l’Allemagne.

L’Europe met un terme au géoblocage

22/11/2017

Des négociateurs du Parlement européen, du Conseil européen et de la Commission européenne sont parvenus à un accord concernant l’interdiction du géoblocage par les webshops ; pratique qui consiste à exclure les internautes de l’étranger.

Amazon est presque prêt à lancer son Go sans caisse

20/11/2017

Selon certaines sources, Amazon recrute actuellement des gestionnaires de construction et des marketeurs pour son équipe Amazon Go. Cela pourrait indiquer que le supermarché sans caisse est paré au décollage, pour du vrai cette fois-ci.

Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique et Qrf Webshop Awards : la tension monte !

16/11/2017

Le 23 novembre prochain approche ! Ce soir-là seront remis les titres de ‘Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique’ et ‘Qrf Webshop Awards’ au cours de la soirée organisée par RetailDetail. 

Le CA des 100 plus grands webshops en Belgique en hausse de 13,5%

16/11/2017

Le chiffre d’affaires du top 100 des webshops en Belgique a augmenté de 3,7 milliards d’euros à 4,2 milliards d’euros, soit une hausse de 13,5%. A noter que les ventes en ligne de produits alimentaires et d’articles pour la maison gagnent du terrain.

L’avenue des Champs-Elysées détrônée en tant que rue commerçante la plus chère d’Europe

15/11/2017

Cette année l’avenue des Champs-Elysées à Paris se voit devancer par des  rues à Londres et Milan dans le classement de Cushman & Wakefield des rues commerçantes les plus chères d’Europe. En Belgique le Meir à Anvers arrive en tête.

Back to top