Mothercare désigne l’ex-patron de Shop Direct comme CEO ad interim | RetailDetail

Mothercare désigne l’ex-patron de Shop Direct comme CEO ad interim

Mothercare désigne l’ex-patron de Shop Direct comme CEO ad interim

L’enseigne britannique de produits pour bébés Mothercare a nommé provisoirement Mark Newton-Jones comme CEO. L’ancien patron de Shop Direct remplace Simon Calver, qui a démissionné le mois dernier après un avertissement sur résultats désastreux.

En difficulté depuis en certain temps déjà

Début janvier Mothercare, qui ces dernières années a fermé 80 magasins britanniques, lançait un avertissement sur résultats après un dernier trimestre décevant. Les ventes du groupe au niveau mondial ont régressé de 6,1%, en raison  « d’effets de change défavorables », mais également en raison d’une forte baisse des ventes dans les marchés émergents comme la Russie et le Moyen-Orient « suite à l’impact des conditions météorologiques. »


Sur son marché intérieur les ventes sur base comparable sont également  en recul de 4% suite à « la baisse de fréquentation dans les magasins et la pression sur les prix et les marges bénéficiaires ». Et pour comble, les ventes internet ont elles aussi régressé (-1%) après la suppression des livraisons gratuites chez Early Learning Centre, une chaîne de magasins de jouets reprise par le groupe en 2007.


L’ancien CEO Simon Calver a donc été obligé d’admettre que les résultats annuels se situeraient « plus que probablement en-deçà des attentes ». Les conséquences ont été destructrices : d’un coup l’entreprise a subi une dépréciation de 130 millions d’euros à la bourse. Finalement Calver a démissionné le mois dernier, à peine deux après avoir pris les commandes de l’entreprise.


Le CEO ad interim doit sauver l’entreprise

En attendant la nomination d’un nouveau CEO, le groupe britannique a désigné Mark Newton-Jones comme CEO provisoire. Durant dix ans ce dernier a dirigé Shop Direct, le groupe chapeautant l’entreprise de vente par correspondance Littlewoods, et le webshop de mode Very.com. Le CEO ad interim entrera en fonction à partir du 17 mars jusqu’à ce que le conseil d’administration ait trouvé un nouveau patron.


Aujourd’hui le groupe compte 191 magasins Mothercare et 40 points de vente Early Learning Centre en Grande-Bretagne. Outre son marché intérieur, le groupe est également actif dans 59 autres pays avec 1.201 magasins. En Belgique Mothercare dispose de deux points de vente à Bruxelles : un dans le centre commercial City 2 et un autre dans les Galeries Louise.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt Group lance une fonction de paiement pour la carte Xtra

16/05/2018

A partir du 22 mai les clients des magasins de Colruyt Group pourront payer à l’aide de leur carte client Xtra. Dès lors la carte de paiement habituelle de Colruyt disparaîtra. Toutefois la carte Xtra ne sera pas une carte de crédit ou de débit.

Attirer les shoppers et les convertir en acheteurs ?

15/05/2018

Le moment de l’achat est le moment de vérité dans un parcours client toujours plus complexe. Les retailers et les fabricants ont tout intérêt à être présents de manière optimale dans ce processus. Comment? Réponse au Trade&Shopper Marketing Congress.

Hema continue d’investir dans les grands formats en Belgique

11/05/2018

Réouverture festive pour le magasin Hema à Ostende, qui a été rénové selon le nouveau concept international que l’enseigne a développé pour des villes comme Barcelone, Paris et Londres. La formule s’est déjà avérée un succès à Anvers et Bruxelles.

Un fonds belge s’apprête à reprendre HEMA

09/05/2018

Le holding belge Cory Equity serait proche d’une reprise de HEMA : il y aurait déjà un accord oral et les signatures pourraient suivre rapidement.

Opinion : « J’ai un Chinois au fond de ma poche ! »

08/05/2018

Les entreprises technologiques comme Alibaba et Amazon se font la malle avec vos données sous les yeux résignés de l’Europe. Et les marques et les retailers dans tout ça ? Ils sponsorisent l’opération et alimentent la croissance de leurs concurrents.

Walmart, et non pas Amazon, reprend le leader du marché indien

07/05/2018

Malgré une proposition alléchante d’Amazon, l’e-tailer indien Flipkart va être repris par Walmart et Alphabet, le propriétaire de Google.  Les Américains vont débourser 15 milliards de dollars pour acquérir près de 75% des actions de Flipkart.