Mothercare désigne l’ex-patron de Shop Direct comme CEO ad interim

Mothercare désigne l’ex-patron de Shop Direct comme CEO ad interim

L’enseigne britannique de produits pour bébés Mothercare a nommé provisoirement Mark Newton-Jones comme CEO. L’ancien patron de Shop Direct remplace Simon Calver, qui a démissionné le mois dernier après un avertissement sur résultats désastreux.

En difficulté depuis en certain temps déjà

Début janvier Mothercare, qui ces dernières années a fermé 80 magasins britanniques, lançait un avertissement sur résultats après un dernier trimestre décevant. Les ventes du groupe au niveau mondial ont régressé de 6,1%, en raison  « d’effets de change défavorables », mais également en raison d’une forte baisse des ventes dans les marchés émergents comme la Russie et le Moyen-Orient « suite à l’impact des conditions météorologiques. »


Sur son marché intérieur les ventes sur base comparable sont également  en recul de 4% suite à « la baisse de fréquentation dans les magasins et la pression sur les prix et les marges bénéficiaires ». Et pour comble, les ventes internet ont elles aussi régressé (-1%) après la suppression des livraisons gratuites chez Early Learning Centre, une chaîne de magasins de jouets reprise par le groupe en 2007.


L’ancien CEO Simon Calver a donc été obligé d’admettre que les résultats annuels se situeraient « plus que probablement en-deçà des attentes ». Les conséquences ont été destructrices : d’un coup l’entreprise a subi une dépréciation de 130 millions d’euros à la bourse. Finalement Calver a démissionné le mois dernier, à peine deux après avoir pris les commandes de l’entreprise.


Le CEO ad interim doit sauver l’entreprise

En attendant la nomination d’un nouveau CEO, le groupe britannique a désigné Mark Newton-Jones comme CEO provisoire. Durant dix ans ce dernier a dirigé Shop Direct, le groupe chapeautant l’entreprise de vente par correspondance Littlewoods, et le webshop de mode Very.com. Le CEO ad interim entrera en fonction à partir du 17 mars jusqu’à ce que le conseil d’administration ait trouvé un nouveau patron.


Aujourd’hui le groupe compte 191 magasins Mothercare et 40 points de vente Early Learning Centre en Grande-Bretagne. Outre son marché intérieur, le groupe est également actif dans 59 autres pays avec 1.201 magasins. En Belgique Mothercare dispose de deux points de vente à Bruxelles : un dans le centre commercial City 2 et un autre dans les Galeries Louise.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

17/08/2017

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Back to top