Nils Van Dam (Unilever) « Marketer de l’Année »

Nils Van Dam (Unilever)  « Marketer de l’Année »

NilsVanDamUnileverNils Van Dam d’Unilever a été élu « Marketer de l’Année » par la Fondation  Marketing.

 

Van Dam, qui jusqu’au 1er octobre de cette année occupait la fonction de  « head of marketing » chez Unilever Benelux, est actuellement vice-président customer development et country manager d’Unilever Belgique.

 

« Un talent exceptionnel »

Selon le rapport du jury, Van Dam a obtenu le prix « tout simplement parce que c’est un marketer d’un talent exceptionnel et qu’il a déjà remporté de nombreuses réussites chez Unilever ». Toutefois d’autres éléments ont également joué, notamment « sa capacité à focaliser le travail de ses équipes sur des priorités choisies. Ce qui n’est pas une sinécure, vu l’éventail impressionnant de marques et les choix difficiles qui y sont liés», a estimé le jury.

 

La manière dont il a su intégrer le développement durable – un nouveau critère de sélection cette année - dans une stratégie à long terme, est également entré en ligne de compte (comme par exemple la mayonnaise Calvé à base d’œufs de poules d’élevage en plein air). Ses prestations en matière de media digitaux (pensez par exemple à Yunomi et Solo Open Kitchen)  ont convaincu le jury, tout comme la manière dont Van Dam a ramené en Belgique les activités marketing des produits belges sans pour autant perdre les avantages du processus d’apprentissage d’une collaboration au niveau du Benelux.

 

Des candidats de taille

Nils Van Dam l’a emporté devant Sabine De Veilder (marketing director Pepsico), David Merzel (country manager Microsoft Belux) et Joachim rubin (marketing director Bel Belgium). La sélection cette année a été particulièrement sévère étant donné que l’organisateur, la Fondation Marketing, pour la première fois n’a élu qu’un seul ‘Marketer de l’Année’ au lieu de deux, un néerlandophone et un francophone, comme les années précédentes. « Cette façon de faire renforce la valeur du prix et répond d’autant plus à la réalité économique : pour les marketers la Belgique est ún grand marché », explique l’organisateur.

 

Cette année est la 18ième édition du Marketer de l’Année. Par le passé ce prix a déjà été décerné notamment à Johan Van Dyck (Duvel Moortgat), Nicolas Lambert (Alken-Maes), Patrick Wauters (Chiquita) et Christophe Mottint (Sara Lee / Douwe Egberts). Pour l’élection sont intervenus  les lecteurs de Trends/Tendances, un jury officiel, les membres de la Fondation Marketing et les Master Masketers.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

NilsVanDamUnileverNils Van Dam d’Unilever a été élu « Marketer de l’Année » par la Fondation  Marketing.

 

Van Dam, qui jusqu’au 1er octobre de cette année occupait la fonction de  « head of marketing » chez Unilever Benelux, est actuellement vice-président customer development et country manager d’Unilever Belgique.

 

« Un talent exceptionnel »

Selon le rapport du jury, Van Dam a obtenu le prix « tout simplement parce que c’est un marketer d’un talent exceptionnel et qu’il a déjà remporté de nombreuses réussites chez Unilever ». Toutefois d’autres éléments ont également joué, notamment « sa capacité à focaliser le travail de ses équipes sur des priorités choisies. Ce qui n’est pas une sinécure, vu l’éventail impressionnant de marques et les choix difficiles qui y sont liés», a estimé le jury.

 

La manière dont il a su intégrer le développement durable – un nouveau critère de sélection cette année - dans une stratégie à long terme, est également entré en ligne de compte (comme par exemple la mayonnaise Calvé à base d’œufs de poules d’élevage en plein air). Ses prestations en matière de media digitaux (pensez par exemple à Yunomi et Solo Open Kitchen)  ont convaincu le jury, tout comme la manière dont Van Dam a ramené en Belgique les activités marketing des produits belges sans pour autant perdre les avantages du processus d’apprentissage d’une collaboration au niveau du Benelux.

 

Des candidats de taille

Nils Van Dam l’a emporté devant Sabine De Veilder (marketing director Pepsico), David Merzel (country manager Microsoft Belux) et Joachim rubin (marketing director Bel Belgium). La sélection cette année a été particulièrement sévère étant donné que l’organisateur, la Fondation Marketing, pour la première fois n’a élu qu’un seul ‘Marketer de l’Année’ au lieu de deux, un néerlandophone et un francophone, comme les années précédentes. « Cette façon de faire renforce la valeur du prix et répond d’autant plus à la réalité économique : pour les marketers la Belgique est ún grand marché », explique l’organisateur.

 

Cette année est la 18ième édition du Marketer de l’Année. Par le passé ce prix a déjà été décerné notamment à Johan Van Dyck (Duvel Moortgat), Nicolas Lambert (Alken-Maes), Patrick Wauters (Chiquita) et Christophe Mottint (Sara Lee / Douwe Egberts). Pour l’élection sont intervenus  les lecteurs de Trends/Tendances, un jury officiel, les membres de la Fondation Marketing et les Master Masketers.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Action ouvre son 1000ème magasin

20/10/2017

Le 21 octobre restera dans les annales du discounter Action : ce samedi l’enseigne ouvrira son 1000ème magasin à Gorinchem, dans un immeuble anciennement occupé par Charles Vögele et Aldi.

Ouverture des premières boutiques du centre commercial The Mint

18/10/2017

Les premiers magasins du nouveau centre commercial The Mint à Bruxelles, anciennement connu sous le nom de Centre Monnaie, ont ouvert leurs portes : Iam et Nyx ont ouvert aujourd’hui et d’autres enseignes suivront dans les prochains jours.

RetailDetail Magazine #5 staat online

18/10/2017

En vedette sur la couverture de l’édition d’octobre du Magazine RetailDetail le nouveau CEO de e5 mode, Alexander Talpe. Egalement dans ce numéro : un dossier fouillé concernant l’immobilier commercial et la mobilité dans les centres urbains.

Richemont prévoit une forte hausse de son bénéfice pour le 1er semestre

17/10/2017

Le groupe de luxe suisse Richemont, qui détient notamment la marque de montres Cartier, s’attend à une croissance de son bénéfice de pas moins de 80% pour la première moitié de son exercice. Le chiffre d’affaires a progressé de plus de 10%.

« Les cartes clients ne rapportent quasi rien »

17/10/2017

Les cartes clients ne rapportent quasi rien aux clients. Telle est la conclusion du journal Het Belang van Limburg suite à une enquête menée auprès de vingt grandes chaînes. Toutefois ces enseignes contestent les résultats de cette étude.

Back to top