Nils Van Dam (Unilever) « Marketer de l’Année »

Nils Van Dam (Unilever)  « Marketer de l’Année »

NilsVanDamUnileverNils Van Dam d’Unilever a été élu « Marketer de l’Année » par la Fondation  Marketing.

 

Van Dam, qui jusqu’au 1er octobre de cette année occupait la fonction de  « head of marketing » chez Unilever Benelux, est actuellement vice-président customer development et country manager d’Unilever Belgique.

 

« Un talent exceptionnel »

Selon le rapport du jury, Van Dam a obtenu le prix « tout simplement parce que c’est un marketer d’un talent exceptionnel et qu’il a déjà remporté de nombreuses réussites chez Unilever ». Toutefois d’autres éléments ont également joué, notamment « sa capacité à focaliser le travail de ses équipes sur des priorités choisies. Ce qui n’est pas une sinécure, vu l’éventail impressionnant de marques et les choix difficiles qui y sont liés», a estimé le jury.

 

La manière dont il a su intégrer le développement durable – un nouveau critère de sélection cette année - dans une stratégie à long terme, est également entré en ligne de compte (comme par exemple la mayonnaise Calvé à base d’œufs de poules d’élevage en plein air). Ses prestations en matière de media digitaux (pensez par exemple à Yunomi et Solo Open Kitchen)  ont convaincu le jury, tout comme la manière dont Van Dam a ramené en Belgique les activités marketing des produits belges sans pour autant perdre les avantages du processus d’apprentissage d’une collaboration au niveau du Benelux.

 

Des candidats de taille

Nils Van Dam l’a emporté devant Sabine De Veilder (marketing director Pepsico), David Merzel (country manager Microsoft Belux) et Joachim rubin (marketing director Bel Belgium). La sélection cette année a été particulièrement sévère étant donné que l’organisateur, la Fondation Marketing, pour la première fois n’a élu qu’un seul ‘Marketer de l’Année’ au lieu de deux, un néerlandophone et un francophone, comme les années précédentes. « Cette façon de faire renforce la valeur du prix et répond d’autant plus à la réalité économique : pour les marketers la Belgique est ún grand marché », explique l’organisateur.

 

Cette année est la 18ième édition du Marketer de l’Année. Par le passé ce prix a déjà été décerné notamment à Johan Van Dyck (Duvel Moortgat), Nicolas Lambert (Alken-Maes), Patrick Wauters (Chiquita) et Christophe Mottint (Sara Lee / Douwe Egberts). Pour l’élection sont intervenus  les lecteurs de Trends/Tendances, un jury officiel, les membres de la Fondation Marketing et les Master Masketers.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

NilsVanDamUnileverNils Van Dam d’Unilever a été élu « Marketer de l’Année » par la Fondation  Marketing.

 

Van Dam, qui jusqu’au 1er octobre de cette année occupait la fonction de  « head of marketing » chez Unilever Benelux, est actuellement vice-président customer development et country manager d’Unilever Belgique.

 

« Un talent exceptionnel »

Selon le rapport du jury, Van Dam a obtenu le prix « tout simplement parce que c’est un marketer d’un talent exceptionnel et qu’il a déjà remporté de nombreuses réussites chez Unilever ». Toutefois d’autres éléments ont également joué, notamment « sa capacité à focaliser le travail de ses équipes sur des priorités choisies. Ce qui n’est pas une sinécure, vu l’éventail impressionnant de marques et les choix difficiles qui y sont liés», a estimé le jury.

 

La manière dont il a su intégrer le développement durable – un nouveau critère de sélection cette année - dans une stratégie à long terme, est également entré en ligne de compte (comme par exemple la mayonnaise Calvé à base d’œufs de poules d’élevage en plein air). Ses prestations en matière de media digitaux (pensez par exemple à Yunomi et Solo Open Kitchen)  ont convaincu le jury, tout comme la manière dont Van Dam a ramené en Belgique les activités marketing des produits belges sans pour autant perdre les avantages du processus d’apprentissage d’une collaboration au niveau du Benelux.

 

Des candidats de taille

Nils Van Dam l’a emporté devant Sabine De Veilder (marketing director Pepsico), David Merzel (country manager Microsoft Belux) et Joachim rubin (marketing director Bel Belgium). La sélection cette année a été particulièrement sévère étant donné que l’organisateur, la Fondation Marketing, pour la première fois n’a élu qu’un seul ‘Marketer de l’Année’ au lieu de deux, un néerlandophone et un francophone, comme les années précédentes. « Cette façon de faire renforce la valeur du prix et répond d’autant plus à la réalité économique : pour les marketers la Belgique est ún grand marché », explique l’organisateur.

 

Cette année est la 18ième édition du Marketer de l’Année. Par le passé ce prix a déjà été décerné notamment à Johan Van Dyck (Duvel Moortgat), Nicolas Lambert (Alken-Maes), Patrick Wauters (Chiquita) et Christophe Mottint (Sara Lee / Douwe Egberts). Pour l’élection sont intervenus  les lecteurs de Trends/Tendances, un jury officiel, les membres de la Fondation Marketing et les Master Masketers.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rentabilisez vos promotions grâce aux jeux

19/05/2017

(Publireportage) La conception d’un jeu peut donner un sérieux coup de pouce à n’importe quelle marque sans gros efforts ni investissements. HighCo DATA dispose de l’expertise nécessaire pour mener ce projet à bien pour vous de A à Z.

La stratégie durable d’Unilever porte ses fruits

19/05/2017

Même si elle ne fait pas l’unanimité au sein du groupe, la stratégie d’Unilever axée sur la durabilité semble fructueuse : en 2016 les marques durables ont généré 60% de la croissance du chiffre d’affaires de l’entreprise.

Analyse : Blokker se suffit-il à lui-même pour survivre ?

16/05/2017

Le démantèlement radical auquel procède Blokker Holding marque la fin d’un groupe retail iconique. Mais cette restructuration peut-elle également signifier le début d’une nouvelle étape, ou est-ce tout simplement trop tard ?

Breaking : Blokker Holding choisit de se focaliser entièrement sur Blokker

16/05/2017

Blokker Holding a décidé de se concentrer entièrement sur Blokker, l’enseigne avec laquelle tout a commencé en 1896. Les autres chaînes du groupe (Intertoys, Maxi Toys, Xenos, Big Bazar et Leen Bakker) seront mises en vente.

Plus besoin de l’intervention de la police en cas de vol à l’étalage

16/05/2017

D’ici peu l'intervention de la police en cas de vol à l’étalage ne sera plus requise. Les commerçants pourront eux-mêmes sanctionner l’auteur du vol au moyen d’une d’indemnisation. L’Unizo se réjouit de ce nouvel accord.

Voilà comment Amazon s’attaque sans cesse à de nouveaux marchés

15/05/2017

Même dans les catégories où actuellement l’e-commerce ne détient qu’une modeste part, Amazon sort les grands moyens pour gagner rapidement des parts de marché. L’ameublement et le bricolage figurent parmi ses nouvelles cibles.

Back to top