Nils Van Dam (Unilever) « Marketer de l’Année »

Nils Van Dam (Unilever)  « Marketer de l’Année »

NilsVanDamUnileverNils Van Dam d’Unilever a été élu « Marketer de l’Année » par la Fondation  Marketing.

 

Van Dam, qui jusqu’au 1er octobre de cette année occupait la fonction de  « head of marketing » chez Unilever Benelux, est actuellement vice-président customer development et country manager d’Unilever Belgique.

 

« Un talent exceptionnel »

Selon le rapport du jury, Van Dam a obtenu le prix « tout simplement parce que c’est un marketer d’un talent exceptionnel et qu’il a déjà remporté de nombreuses réussites chez Unilever ». Toutefois d’autres éléments ont également joué, notamment « sa capacité à focaliser le travail de ses équipes sur des priorités choisies. Ce qui n’est pas une sinécure, vu l’éventail impressionnant de marques et les choix difficiles qui y sont liés», a estimé le jury.

 

La manière dont il a su intégrer le développement durable – un nouveau critère de sélection cette année - dans une stratégie à long terme, est également entré en ligne de compte (comme par exemple la mayonnaise Calvé à base d’œufs de poules d’élevage en plein air). Ses prestations en matière de media digitaux (pensez par exemple à Yunomi et Solo Open Kitchen)  ont convaincu le jury, tout comme la manière dont Van Dam a ramené en Belgique les activités marketing des produits belges sans pour autant perdre les avantages du processus d’apprentissage d’une collaboration au niveau du Benelux.

 

Des candidats de taille

Nils Van Dam l’a emporté devant Sabine De Veilder (marketing director Pepsico), David Merzel (country manager Microsoft Belux) et Joachim rubin (marketing director Bel Belgium). La sélection cette année a été particulièrement sévère étant donné que l’organisateur, la Fondation Marketing, pour la première fois n’a élu qu’un seul ‘Marketer de l’Année’ au lieu de deux, un néerlandophone et un francophone, comme les années précédentes. « Cette façon de faire renforce la valeur du prix et répond d’autant plus à la réalité économique : pour les marketers la Belgique est ún grand marché », explique l’organisateur.

 

Cette année est la 18ième édition du Marketer de l’Année. Par le passé ce prix a déjà été décerné notamment à Johan Van Dyck (Duvel Moortgat), Nicolas Lambert (Alken-Maes), Patrick Wauters (Chiquita) et Christophe Mottint (Sara Lee / Douwe Egberts). Pour l’élection sont intervenus  les lecteurs de Trends/Tendances, un jury officiel, les membres de la Fondation Marketing et les Master Masketers.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

NilsVanDamUnileverNils Van Dam d’Unilever a été élu « Marketer de l’Année » par la Fondation  Marketing.

 

Van Dam, qui jusqu’au 1er octobre de cette année occupait la fonction de  « head of marketing » chez Unilever Benelux, est actuellement vice-président customer development et country manager d’Unilever Belgique.

 

« Un talent exceptionnel »

Selon le rapport du jury, Van Dam a obtenu le prix « tout simplement parce que c’est un marketer d’un talent exceptionnel et qu’il a déjà remporté de nombreuses réussites chez Unilever ». Toutefois d’autres éléments ont également joué, notamment « sa capacité à focaliser le travail de ses équipes sur des priorités choisies. Ce qui n’est pas une sinécure, vu l’éventail impressionnant de marques et les choix difficiles qui y sont liés», a estimé le jury.

 

La manière dont il a su intégrer le développement durable – un nouveau critère de sélection cette année - dans une stratégie à long terme, est également entré en ligne de compte (comme par exemple la mayonnaise Calvé à base d’œufs de poules d’élevage en plein air). Ses prestations en matière de media digitaux (pensez par exemple à Yunomi et Solo Open Kitchen)  ont convaincu le jury, tout comme la manière dont Van Dam a ramené en Belgique les activités marketing des produits belges sans pour autant perdre les avantages du processus d’apprentissage d’une collaboration au niveau du Benelux.

 

Des candidats de taille

Nils Van Dam l’a emporté devant Sabine De Veilder (marketing director Pepsico), David Merzel (country manager Microsoft Belux) et Joachim rubin (marketing director Bel Belgium). La sélection cette année a été particulièrement sévère étant donné que l’organisateur, la Fondation Marketing, pour la première fois n’a élu qu’un seul ‘Marketer de l’Année’ au lieu de deux, un néerlandophone et un francophone, comme les années précédentes. « Cette façon de faire renforce la valeur du prix et répond d’autant plus à la réalité économique : pour les marketers la Belgique est ún grand marché », explique l’organisateur.

 

Cette année est la 18ième édition du Marketer de l’Année. Par le passé ce prix a déjà été décerné notamment à Johan Van Dyck (Duvel Moortgat), Nicolas Lambert (Alken-Maes), Patrick Wauters (Chiquita) et Christophe Mottint (Sara Lee / Douwe Egberts). Pour l’élection sont intervenus  les lecteurs de Trends/Tendances, un jury officiel, les membres de la Fondation Marketing et les Master Masketers.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Technologie ét expérience client au cœur du RetailDetail Congress

28/04/2017

L’affiche internationale du RetailDetail Congress 2017 a fait impression. Le prophète du retail Doug Stephens en particulier à su convaincre le public. La technologie et l’expérience client sont indissociables dans le magasin du futur.

Légère baisse du chiffre d’affaires chez Procter & Gamble

27/04/2017

Au 3ème trimestre de son exercice 2016/2017 les performances de Procter & Gamble se sont à nouveau avérées décevantes. Même si sur base autonome il est question d’une hausse du CA de 1%, le CA net par contre est en recul de 1%.

La riche histoire d'un job passionnant

26/04/2017

(publireportage) Un emploi varié vous intéresse? Optez pour un lieu proche mais surprenant : la salle de bains. Source de grande satisfaction, ce secteur permet de déployer pleinement vos talents. Bien sûr, tout dépend de l’entreprise que vous choisirez…

RetailDetail accueille Kjëll Bries à son bord

25/04/2017

RetailDetail continue de s’étendre : nous venons d’engager un nouvel account manager. Désormais Kjëll Bries sera la personne de contact pour nos partenaires et annonceurs.

Le gouvernement établit un code de conduite pour les vendeurs porte-à-porte

24/04/2017

Le ministre de l’Economie Kris Peeters a établi un code de conduite pour les vendeurs porte-à-porte.  Il devrait mettre fin aux vendeurs agressifs.  L’objectif est de faire signer ce code de conduite par toutes entreprises du secteur.

A quoi s’attendre après la numérisation ? 4 tendances

24/04/2017

La numérisation du secteur retail ne représente qu’une des nombreuses conséquences de la disruption digitale. Il en existe bien d’autres, selon Annick Lemaylleux, VP Global Retail Market chez Atos. Au RetailDetail Congress, elle nous guidera à travers les principales tendances.

 

Back to top