Nouvelle baisse du bénéfice pour Marks & Spencer

Nouvelle baisse du bénéfice pour Marks & Spencer

Au cours de l’exercice précédent Marks & Spencer a vu son bénéfice régresser pour la troisième année consécutive, malgré une hausse du chiffre d’affaires. Néanmoins la conversion de l’enseigne vers le multichannel commence à porter ses fruits.

Belles performances pour le segment food

Au cours de son exercice décalé 2013/2014 (clôturé le 29 mars) la chaîne de grands magasins britannique Marks & Spencer a réalisé un chiffre d’affaires de 10,3 milliards de livres sterling (12,6 milliards d’euros), soit une hausse de 2,7%. Le marché domestique britannique a progressé de 2,3% , alors que les activités internationales enregistrent une croissance de 6,2% à taux de change identiques.


« Nos activités food affichent de fortes performances et ont fait mieux que le reste du marché », affirme le CEO Marc Bolland. Il perçoit également les « premiers signes de redressement » dans le segment non-food, à savoir les vêtements et les accessoires d’intérieur.


En revanche le bénéfice avant impôts et postes non-récurrents (EBITDA) chute pour la troisième année consécutive. Cette année le bénéfice de M&S a régressé de 3,9% à 623 millions de livres (environ 750 millions d’euros). Un résultat pourtant supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 614,5 millions de livres.

 

Webshop en forte croissance

A noter également les belles performances du webshop, qui durant l’exercice précédent a attiré 9% de visiteurs en plus. Ainsi le chiffre d’affaires online a progressé de 22,8%. Actuellement les ventes en ligne de Marks & Spencer représentent déjà 16% du chiffre d’affaires total, contre 13% l’exercice auparavant.


Mi-février Marks & Spencer a abandonné la plate-forme Amazon pour suivre son propre chemin avec un tout nouveau site web, accordant une attention particulière au contenu.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Toys ‘R’ Us proche de la faillite

18/09/2017

Selon le journal d’affaires The Wall Street Journal, la chaîne de magasins de jouets Toys ‘R’ Us serait proche de la faillite.  La croissance des ventes online et les exigences plus strictes des fournisseurs en seraient les causes principales.

L'action de réductions pour Shoptalk Europe touche à sa fin

14/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

« L’UE doit créer un cadre plus précis pour l’e-commerce »

13/09/2017

Selon la députée européenne Marietje Schaak, la Commission européenne devrait créer un cadre plus précis pour l’e-commerce, pour éviter que de grandes entreprises internet déterminent elles-mêmes les normes du commerce digital.

L’Europe souhaite un meilleur encadrement pour les franchisés

13/09/2017

Hier, le Parlement européen a adopté le rapport ‘Sur le fonctionnement du franchisage dans le secteur du commerce de détail’.  Il reprend plusieurs points qui devraient renforcer la position du franchisé.

Google conteste l’amende record infligée par l’UE

12/09/2017

Alors que Google semblait prêt à procéder aux adaptations nécessaires afin de conformer son service Google Shopping à la législation européenne, le géant américain a finalement décidé de déposer un recours contre l’amende record infligée par l’UE.

Vivez l’avenir du retail au ‘Paris Retail Week’

12/09/2017

(Publireportage) Venez découvrir les nouvelles tendances du retail au Paris Retail Week du 19 au 21 septembre. Un salon professionnel, un événement de réseautage et surtout une plate-forme de connaissances avec plus de 200 conférences en accès libre.

Back to top