Nouvelle baisse du bénéfice pour Marks & Spencer

Nouvelle baisse du bénéfice pour Marks & Spencer

Au cours de l’exercice précédent Marks & Spencer a vu son bénéfice régresser pour la troisième année consécutive, malgré une hausse du chiffre d’affaires. Néanmoins la conversion de l’enseigne vers le multichannel commence à porter ses fruits.

Belles performances pour le segment food

Au cours de son exercice décalé 2013/2014 (clôturé le 29 mars) la chaîne de grands magasins britannique Marks & Spencer a réalisé un chiffre d’affaires de 10,3 milliards de livres sterling (12,6 milliards d’euros), soit une hausse de 2,7%. Le marché domestique britannique a progressé de 2,3% , alors que les activités internationales enregistrent une croissance de 6,2% à taux de change identiques.


« Nos activités food affichent de fortes performances et ont fait mieux que le reste du marché », affirme le CEO Marc Bolland. Il perçoit également les « premiers signes de redressement » dans le segment non-food, à savoir les vêtements et les accessoires d’intérieur.


En revanche le bénéfice avant impôts et postes non-récurrents (EBITDA) chute pour la troisième année consécutive. Cette année le bénéfice de M&S a régressé de 3,9% à 623 millions de livres (environ 750 millions d’euros). Un résultat pourtant supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 614,5 millions de livres.

 

Webshop en forte croissance

A noter également les belles performances du webshop, qui durant l’exercice précédent a attiré 9% de visiteurs en plus. Ainsi le chiffre d’affaires online a progressé de 22,8%. Actuellement les ventes en ligne de Marks & Spencer représentent déjà 16% du chiffre d’affaires total, contre 13% l’exercice auparavant.


Mi-février Marks & Spencer a abandonné la plate-forme Amazon pour suivre son propre chemin avec un tout nouveau site web, accordant une attention particulière au contenu.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


RetailDetail Night : Standaard Boekhandel, Bol.com et JBC parmi les lauréats

24/11/2017

Lors de la RetailDetail Night, Standaard Boekhandel a décroché le prix ‘Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique 2017-2018’, bol.com s’est vu décerner le ‘Qrf Webshop Award Belgium’ et JBC a rafflé le ‘Qrf Sustainability Award’.

Une grande grève trouble le Black Friday d’Amazon

24/11/2017

Les employés d’Amazon en Allemagne n’auraient pu choisir de journée plus stratégique que le Black Friday pour débrayer. Les travailleurs exigent des salaires plus élevés et de meilleures conditions de travail. L’action se poursuivra jusqu’à samedi soir.

Certains retailers s’opposent au Black Friday

23/11/2017

En France le Black Friday ne fait pas l’unanimité parmi les retailers : certaines enseignes boycottent ce ‘festival de réductions’, d’autres vont jusq'à fermer leur webshop ce jour-là.

Carrefour : accord concernant l’ouverture dominicale des hypermarchés français

23/11/2017

Quatre mois après sa nomination en tant que PDG de Carrefour, Alexandre Bompard décroche sa première victoire : un accord avec les principaux syndicats permettant à une trentaine d’hypermarchés, dans un premier temps, d’ouvrir le dimanche.

Gimv investit dans les articles pour animaux de compagnie

23/11/2017

La société d’investissement Gimv a pris une participation majoritaire dans AgroBiothers, un groupe français spécialisé dans la production et la distribution d’articles d’hygiène et de soins, ainsi que d’accessoires pour animaux de compagnie.

LensOnline envisage une expansion allemande

22/11/2017

Le groupe d’optique LensGroup de Kruibeke, qui avec LensOline domine les ventes en ligne de lentilles de contact en Belgique, conquiert progressivement le marché européen. Après les Pays-Bas, l’Italie et l’Espagne, le webshop lorgne désormais l’Allemagne.

Back to top