Ouverture officielle du 14ième Decathlon belge à Namur

Ouverture officielle du 14ième  Decathlon belge à Namur

Aujourd’hui un tout nouveau Décathlon a ouvert ses portes à Namur en présence des « invités officiels ». Dès demain le magasin sera accessible au grand public. Il s’agit du premier Decathlon dans la province de Namur, le septième en Wallonie et le quatorzième en Belgique. Les sportifs y trouveront tout le matériel nécessaire pour 65 sports différents, une zone permettant de tester les équipements, ainsi qu’un atelier pour l’entretien et les réparations.

Le Decathlon namurois s’est implanté sur le site de l’Office Park de Lives-sur-Meuse, à proximité de l’E411 et été construit en moins de six mois de temps. Le bâtiment occupe une surface de 4.600m², dont 3.950 m² de surface de vente, avec un parking pouvant accueillir 400 véhicules, et aura coûté 7,4 millions d’euros. L’arrivée du géant du sport à Namur génèrera  55 emplois dans une première phase. D’ici 2014 Décathlon recrutera encore 12 collaborateurs supplémentaires.

 

Tout en respectant l’environnement

« Nous voulons proposer à nos clients un service optimal, tout en respectant l’environnement, ainsi que les autres entreprises aux alentours », commente Herman Van Beveren, CEO de Decathlon Belgique, face à ce double défi.


Ainsi le toit vert contribue à une isolation parfaite du bâtiment et à la récupération optimale des eaux de pluie, qui sont ensuite réutilisées pour les sanitaires. Afin de limiter la consommation énergétique, un système de pompes à chaleur et de « free cooling » a été installé. Grâce au béton réfléchissant, la facture d’électricité est elle aussi réduite.

 

Une version particulière pour des voisins particuliers

Mais le plus grand défi était celui du site d’implantation : en effet le nouveau Decathlon se situe non pas dans un parc commercial mais dans un parc d’affaires. Les voisins immédiats sont donc des bureaux et non pas des magasins. C’est pourquoi à l’extérieur l’on a opté pour une « architecture intégrée » : la façade avant est en bois, une baie vitrée à l’entrée et pour les autres façades un revêtement et des fenêtres en harmonie avec les autres immeubles de bureaux existants. Afin que les bureaux ne soient pas gênés par les clients Decathlon, un écran vert est prévu. C’est ce qu’on appelle actuellement du bon voisinage.


A terme Herman Van Beveren, CEO, envisage une trentaine de magasins au total en Belgique, comme il l’a confié à notre rédaction au mois de mai dernier.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure



Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Technologie ét expérience client au cœur du RetailDetail Congress

28/04/2017

L’affiche internationale du RetailDetail Congress 2017 a fait impression. Le prophète du retail Doug Stephens en particulier à su convaincre le public. La technologie et l’expérience client sont indissociables dans le magasin du futur.

Légère baisse du chiffre d’affaires chez Procter & Gamble

27/04/2017

Au 3ème trimestre de son exercice 2016/2017 les performances de Procter & Gamble se sont à nouveau avérées décevantes. Même si sur base autonome il est question d’une hausse du CA de 1%, le CA net par contre est en recul de 1%.

La riche histoire d'un job passionnant

26/04/2017

(publireportage) Un emploi varié vous intéresse? Optez pour un lieu proche mais surprenant : la salle de bains. Source de grande satisfaction, ce secteur permet de déployer pleinement vos talents. Bien sûr, tout dépend de l’entreprise que vous choisirez…

RetailDetail accueille Kjëll Bries à son bord

25/04/2017

RetailDetail continue de s’étendre : nous venons d’engager un nouvel account manager. Désormais Kjëll Bries sera la personne de contact pour nos partenaires et annonceurs.

Le gouvernement établit un code de conduite pour les vendeurs porte-à-porte

24/04/2017

Le ministre de l’Economie Kris Peeters a établi un code de conduite pour les vendeurs porte-à-porte.  Il devrait mettre fin aux vendeurs agressifs.  L’objectif est de faire signer ce code de conduite par toutes entreprises du secteur.

A quoi s’attendre après la numérisation ? 4 tendances

24/04/2017

La numérisation du secteur retail ne représente qu’une des nombreuses conséquences de la disruption digitale. Il en existe bien d’autres, selon Annick Lemaylleux, VP Global Retail Market chez Atos. Au RetailDetail Congress, elle nous guidera à travers les principales tendances.

 

Back to top