Pharmacies et stations-service, cibles préférées des braqueurs | RetailDetail

Pharmacies et stations-service, cibles préférées des braqueurs

Pharmacies et stations-service, cibles préférées des braqueurs

Les exploitants de stations-service avec un shop attenant et les pharmaciens ont des perspectives peu encourageantes. Ils ont respectivement 1 chance sur 21 et 1 sur 25 d’être victimes de braquage. C’est ce qu’indiquent les prévisions du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI).

Manque de sécurisation

Les prévisions du SNI sont basées sur les chiffres de ces cinq dernières années. Ceux-ci ont révélé que la criminalité s’est déplacée des supermarchés et des banques vers le commerce de détail, où davantage de cash circule et où la sécurisation est plus restreinte. Autres cibles très populaires : les fritures, les night shops et les librairies.


En 2010 982 commerces de détail ont subi un braquage avec violence, en 2011 ce nombre s’élevait à près de 1.040, soit 3 commerces par jour. Pour 2012 les chiffres définitifs n’ont pas encore été communiqués.

 

Davantage de stimulations financières ?

Afin de limiter les risques, le SNI plaide pour une diminution des coûts des paiements électroniques, une approche plus proactive des conseillers en prévention, une surveillance policière accrue et des sanctions juridiques plus sévères pour les criminels.


Concrètement le SNI propose une déduction fiscale majorée pour l’acquisition d’un terminal de paiement. Cette mesure est déjà valable pour certains investissements de sécurisation, notamment les frais d’abonnement pour une connexion avec une centrale d’alarme agréée ou encore les frais liés au transport sécurisé par une entreprise de surveillance agréée. Depuis 2009 ces frais sont déductibles à 120%.


Toutefois le SNI maintient que le moyen le plus efficace de réduire la criminalité est une approche judiciaire plus sévère. 80% des braqueurs semblent être des récidivistes. Un criminel condamné pour braquage écopera au maximum de 10 ans. C’est pourquoi l’organisation des indépendants réclame des sanctions plus sévères de la part de la justice.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’enseigne de jouets La Grande Récré jette l’éponge en Belgique

20/06/2018

L’enseigne de jouets française La Grande Récré est en grave difficulté financière et veut dès lors se concentrer sur son marché domestique. Lundi prochain la branche belge déposera le bilan : 16 magasins fermeront, 95 personnes perdront leur emploi.

Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.

Huit pistes à retenir du Trade & Shopper Marketing Congress

14/06/2018

Que de réactions enthousiastes à l’issue du Trade & Shopper Marketing Congress de RetailDetail et LD&Co ! Orateurs et participants y ont partagé leurs visions avec entrain. Qu’avons-nous retenu ?

Ludo Bijvoet est le nouveau directeur de Blokker

14/06/2018

Le management de Blokker est à nouveau complet: Ludo Bijvoet – actuel CEO de Xenos – prendra les commandes de l’enseigne en difficulté à partir du 1er juillet, tandis que Frank Cocx a été nommé directeur financier. Linda Keijzer dirigera Xenos.

Karstadt réinvente le concept du grand magasin à Berlin-Tegel

12/06/2018

Pour la première fois en trente ans Karstadt ouvre un nouveau grand magasin à Berlin, à l’aéroport de Berlin-Tegel plus précisément. Celui-ci sera un exemple de nouveauté, avec une offre unique entièrement adaptée aux besoins locaux.

Opinion : La blockchain augure la fin des plateformes

11/06/2018

La blockchain renferme des solutions particulièrement intéressantes pour le commerce. Présentant un outil pour le distributeur, elle risque aussi de le conduire à la disparition.