Plan de relance pour le fabricant de chariots pour supermarchés Caddie

Plan de relance pour le fabricant de chariots pour supermarchés Caddie

Caddie, le fabricant français qui a donné son nom aux chariots pour supermarchés, est sauvé. Le tribunal de commerce de Paris a approuvé le plan de reprise par l’ex-dirigeant de l’entreprise alsacienne, qui pourra donc poursuivre ses activités, bien que sous forme réduite.

255 emplois supprimés

Caddie est sauvé, du moins temporairement. L’industriel Stéphane Dedieu, ancien directeur de l’export de l’entreprise, devenu ensuite grand patron entre 2009 et 2012, a reçu l’autorisation du juge de relancer l’activité de l’entreprise. Revers de la médaille, seuls 128 des 383 employés seront gardés : 105 sur le site de Drusenheim (Bas-Rhin) – où tout a commencé en 1928 – et 23 à Oberhausbergen. Le 1er novembre l’entreprise reprendra ses activités, le management s’est engagé à ne pas procéder à des licenciements économiques durant deux ans.


Stéphane Dedieu détiendra désormais 65% de Caddie. Le reste étant divisé entre l’italien Bertoldi (25%), propriétaire des supermarchés Orvea et distributeur de Caddie depuis 1961, et l’allemand ShopBox (10%), spécialisé dans le nettoyage et l’entretien des chariots. Les propriétaires détiendront à nouveau le nom de marque Caddie, qui jusqu’il y a peu appartenait au groupe Altia. Ce dernier avait repris l’entreprise française en 2012 et est actuellement au bord de la faillite.


Focus sur le retail

Les repreneurs injecteront 6 millions d’euros dans Caddie « afin de faire redémarrer l’entreprise. Nous nous concentrerons sur la grande distribution et l’équipement des magasins. Les activités pour chariots d’hôtels et d’hôpitaux sont pour l’instant suspendues. »


Pour 2015 Dedieu & Co visent un chiffre d’affaires d’environ 17 millions d’euros, contre 37 millions d’euros en 2013 : « L’objectif premier est de satisfaire nos clients. Il est de notre devoir de livrer dans les délais. Les six mois à venir seront cruciaux pour l’avenir de l’entreprise. »

 

Tags: