Plus d’un milliard de paiements par Bancontact/Mister Cash

Plus d’un milliard de paiements par Bancontact/Mister Cash

En 2012 pour la première fois le nombre de paiements effectués par les Belges via Bancontact/Mister Cash a dépassé  le milliard, et ce avec un forte avancée pour les petits montants. C’est ce que révèlent les chiffres publiés par Atos Wordline. En 2012 le spécialiste des transactions de paiement a traité au total près de 1,5 milliards de paiements électroniques via carte de débit ou de crédit, l’équivalent de 2.800 transactions par minute.

Bancontact/Mister Cash de loin les plus populaires

En 2012 Atos Worldline, le principal acteur belge du traitement des transactions de paiement, a traité 1.473.683.424 transactions au total (+ 6,2 %). Le nombre de paiements via Bancontact/Mister Cash a dépassé pour le première fois le milliard (1.028.890.132 pour être précis), soit une hausse de 5,7%.


La plus forte hausse au niveau pourcentage revient à Visa et MasterCard (+10,5%), qui avec 164.011.784 transactions restent loin derrière Bancontact/Mister Cash, le mode de paiement préféré des Belges.


Swtich de Proton à Bancontact/Mister Cash

La forte progression de Bancontact/Mister Cash va de pair avec le recul de Proton. « Au fil des années les transactions via Proton n’ont cessé de diminuer. 2012 n’a pas échappé à la règle », affirme Willy Walraeve, CEO d’Atos Wordline Benelux. L’année dernière  40.311.365 transactions via Proton ont été enregistrées, soit 20% de moins par rapport à 2011.


« De toute évidence, l’annonce de la disparition de ce schéma de paiement Proton (en 2014 ndlr.) a accéléré ce processus », ajoute-t-il. Par ailleurs la nouvelle tarification relative au traitement des petits montants pour les commerçants, entrée en vigueur le 1er  janvier, a accéléré le switch des paiements cash et via Proton vers Bancontact.


Les Belges utilisant désormais plus fréquemment leur carte de débit pour de plus petites sommes, le montant moyen par transaction via Bancontact/Mister Cash a baissé de 48,8 à 48 euros.


Epargnez&Cueillez en forte progression

Pour terminer Atos Wordline communique quelques chiffres concernant son programme de fidélité des cartes de crédit Visa et MasterCard ‘Epargnez&Cueillez’, qui compte 1 482 603 cartes affiliées.

 

« En sept ans de temps, Epargnez&Cueillez est devenu le programme de fidélité favori des Belges. En 2012, plus de 8 millions de bons d’une valeur de 5 euros ont été envoyés aux participants du programme. Le nombre de partenaires associés est passé à 113”, indique Atos Worldline.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Shoptalk Europe : dernière chance de réduction pour réservation anticipée

21/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

Costco Wholesale dévoile d’ambitieux projets en France

21/09/2017

Trois mois après l’ouverture réussie de son premier point de vente français, l’enseigne américaine ‘member only’ Costco Wholesale annonce un deuxième magasin. A terme Costco vise au moins huit magasins dans l’Hexagone.

Toys ‘R’ Us proche de la faillite

18/09/2017

Selon le journal d’affaires The Wall Street Journal, la chaîne de magasins de jouets Toys ‘R’ Us serait proche de la faillite.  La croissance des ventes online et les exigences plus strictes des fournisseurs en seraient les causes principales.

L'action de réductions pour Shoptalk Europe touche à sa fin

14/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

« L’UE doit créer un cadre plus précis pour l’e-commerce »

13/09/2017

Selon la députée européenne Marietje Schaak, la Commission européenne devrait créer un cadre plus précis pour l’e-commerce, pour éviter que de grandes entreprises internet déterminent elles-mêmes les normes du commerce digital.

L’Europe souhaite un meilleur encadrement pour les franchisés

13/09/2017

Hier, le Parlement européen a adopté le rapport ‘Sur le fonctionnement du franchisage dans le secteur du commerce de détail’.  Il reprend plusieurs points qui devraient renforcer la position du franchisé.

Back to top