Plus d’un milliard de paiements par Bancontact/Mister Cash

Plus d’un milliard de paiements par Bancontact/Mister Cash

En 2012 pour la première fois le nombre de paiements effectués par les Belges via Bancontact/Mister Cash a dépassé  le milliard, et ce avec un forte avancée pour les petits montants. C’est ce que révèlent les chiffres publiés par Atos Wordline. En 2012 le spécialiste des transactions de paiement a traité au total près de 1,5 milliards de paiements électroniques via carte de débit ou de crédit, l’équivalent de 2.800 transactions par minute.

Bancontact/Mister Cash de loin les plus populaires

En 2012 Atos Worldline, le principal acteur belge du traitement des transactions de paiement, a traité 1.473.683.424 transactions au total (+ 6,2 %). Le nombre de paiements via Bancontact/Mister Cash a dépassé pour le première fois le milliard (1.028.890.132 pour être précis), soit une hausse de 5,7%.


La plus forte hausse au niveau pourcentage revient à Visa et MasterCard (+10,5%), qui avec 164.011.784 transactions restent loin derrière Bancontact/Mister Cash, le mode de paiement préféré des Belges.


Swtich de Proton à Bancontact/Mister Cash

La forte progression de Bancontact/Mister Cash va de pair avec le recul de Proton. « Au fil des années les transactions via Proton n’ont cessé de diminuer. 2012 n’a pas échappé à la règle », affirme Willy Walraeve, CEO d’Atos Wordline Benelux. L’année dernière  40.311.365 transactions via Proton ont été enregistrées, soit 20% de moins par rapport à 2011.


« De toute évidence, l’annonce de la disparition de ce schéma de paiement Proton (en 2014 ndlr.) a accéléré ce processus », ajoute-t-il. Par ailleurs la nouvelle tarification relative au traitement des petits montants pour les commerçants, entrée en vigueur le 1er  janvier, a accéléré le switch des paiements cash et via Proton vers Bancontact.


Les Belges utilisant désormais plus fréquemment leur carte de débit pour de plus petites sommes, le montant moyen par transaction via Bancontact/Mister Cash a baissé de 48,8 à 48 euros.


Epargnez&Cueillez en forte progression

Pour terminer Atos Wordline communique quelques chiffres concernant son programme de fidélité des cartes de crédit Visa et MasterCard ‘Epargnez&Cueillez’, qui compte 1 482 603 cartes affiliées.

 

« En sept ans de temps, Epargnez&Cueillez est devenu le programme de fidélité favori des Belges. En 2012, plus de 8 millions de bons d’une valeur de 5 euros ont été envoyés aux participants du programme. Le nombre de partenaires associés est passé à 113”, indique Atos Worldline.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Les réparateurs de vélos refusent les vélos de moindre qualité

11/08/2017

Les réparateurs de vélos sont de plus en plus nombreux à refuser de réparer les bicyclettes achetées en ligne ou au supermarché. Ils préfèrent donner priorité à leurs propres clients ou aux vélos de qualité supérieure.

Back to top