Plus de 720.000 Belges opposés aux appels téléphoniques à caractère commercial

Plus de 720.000 Belges opposés aux appels téléphoniques à caractère commercial

Sur le site internet ne-m-appelez-plus.be, ils sont déjà 723.633 consommateurs à s'être enregistrés pour ne plus recevoir d’appels de télévendeurs.  A noter qu'une inscription sur 2 provient de Wallonie et qu'il y a une prédominance d'hommes.

 

Un point d’enregistrement central

Depuis le 1er juillet, notre pays dispose d’un point d’enregistrement central pour tous ceux qui ne souhaitent plus recevoir d’appels téléphoniques à caractère commercial.  Le lancement du site internet ne-m-appelez-plus.be a considérablement fait augmenter le nombre d’inscriptions, affirme le ministre des Consommateurs Kris Peeters (CD&V) : au mois de juillet, une forte hausse a été enregistrée avec 88.854 nouvelles inscriptions, et au mois d’août encore 52.992 inscriptions supplémentaires, soit au total 723.633 consommateurs.

 

A noter qu’avec 70% des inscriptions, les hommes prédominent sur cette liste, alors que plus de la moitié des inscriptions (53% pour être précis) proviennent de Wallonie.  Un tiers (34%) émane de Flandre et un dixième (9%) de Bruxelles.

 
« Réduction des coûts pour les entreprises »

 « La création d’un point d’enregistrement central unique augmente l’efficacité de l’enregistrement, pas seulement pour le consommateur, mais également pour les entreprises qui font du ‘direct marketing’ téléphonique », précise Kris Peeters.  « En s’adressant au centre, ces entreprises peuvent maintenant savoir avec certitude – et c’est d’ailleurs une obligation – si un abonné peut être contacté par téléphone à des fins commerciales.  Ceci est une simplification administrative et engendre une réduction des coûts pour les entreprises. »
 
La nouvelle liste remplace la liste 'ne-m-appelez-plus’ de la BDMA (Belgian Direct Marketing Association), qui n'était utilisée que par 11 des 50 opérateurs téléphoniques actifs dans notre pays.

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tom&Co vise 25 magasins français d’ici la fin de l’année

17/08/2017

Plus d’un an après la cession de Tom&Co par Delhaize, le spécialiste de l’animalerie déborde de projets. Le groupe prépare un webshop et envisage d’augmenter le nombre de magasins physiques en France. Objectif : se convertir en entreprise omni-canal.

Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Back to top