Plus de 720.000 Belges opposés aux appels téléphoniques à caractère commercial | RetailDetail

Plus de 720.000 Belges opposés aux appels téléphoniques à caractère commercial

Plus de 720.000 Belges opposés aux appels téléphoniques à caractère commercial

Sur le site internet ne-m-appelez-plus.be, ils sont déjà 723.633 consommateurs à s'être enregistrés pour ne plus recevoir d’appels de télévendeurs.  A noter qu'une inscription sur 2 provient de Wallonie et qu'il y a une prédominance d'hommes.

 

Un point d’enregistrement central

Depuis le 1er juillet, notre pays dispose d’un point d’enregistrement central pour tous ceux qui ne souhaitent plus recevoir d’appels téléphoniques à caractère commercial.  Le lancement du site internet ne-m-appelez-plus.be a considérablement fait augmenter le nombre d’inscriptions, affirme le ministre des Consommateurs Kris Peeters (CD&V) : au mois de juillet, une forte hausse a été enregistrée avec 88.854 nouvelles inscriptions, et au mois d’août encore 52.992 inscriptions supplémentaires, soit au total 723.633 consommateurs.

 

A noter qu’avec 70% des inscriptions, les hommes prédominent sur cette liste, alors que plus de la moitié des inscriptions (53% pour être précis) proviennent de Wallonie.  Un tiers (34%) émane de Flandre et un dixième (9%) de Bruxelles.

 
« Réduction des coûts pour les entreprises »

 « La création d’un point d’enregistrement central unique augmente l’efficacité de l’enregistrement, pas seulement pour le consommateur, mais également pour les entreprises qui font du ‘direct marketing’ téléphonique », précise Kris Peeters.  « En s’adressant au centre, ces entreprises peuvent maintenant savoir avec certitude – et c’est d’ailleurs une obligation – si un abonné peut être contacté par téléphone à des fins commerciales.  Ceci est une simplification administrative et engendre une réduction des coûts pour les entreprises. »
 
La nouvelle liste remplace la liste 'ne-m-appelez-plus’ de la BDMA (Belgian Direct Marketing Association), qui n'était utilisée que par 11 des 50 opérateurs téléphoniques actifs dans notre pays.

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Pabo poursuit ses activités sous l’étendard ‘be you’

21/06/2018

Le groupe allemand Beate Uhse – spécialisé dans les accessoires érotiques et maison-mère de Pabo –, déclaré en faillite l’an dernier, poursuivra ses activités sous un nouveau nom. Désormais l’accent se situera sur le commerce en ligne.

Fox & Cie ouvre un 17ème magasin de jouets à Tournai

21/06/2018

La chaîne wallonne de magasins de jouets Fox & Cie a ouvert son 17ème point de vente dans le centre commercial Les Bastions à Tournai. « Quelle crise du marché du jouet ? », se demande l’enseigne.

Tom&Co vise 100 nouveaux points de vente en France

21/06/2018

L’enseigne belge d’animaleries Tom&Co poursuit son expansion sur le marché français : un 25ème magasin vient d’ouvrir ses portes à Nantes, selon le nouveau concept, et sept autres ouvertures sont prévues d’ici la fin de l’année.

La France envisage une taxe sur l’e-commerce

21/06/2018

A l’avenir les commandes en ligne pourraient devenir plus chères pour les consommateurs français : une nouvelle proposition de loi prévoit une taxe de 1 à 2% sur le prix de vente, en fonction de la distance de livraison.

L’enseigne de jouets La Grande Récré jette l’éponge en Belgique

20/06/2018

L’enseigne de jouets française La Grande Récré est en grave difficulté financière et veut dès lors se concentrer sur son marché domestique. Lundi prochain la branche belge déposera le bilan : 16 magasins fermeront, 95 personnes perdront leur emploi.

Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.