Plus de sacs en plastique en Wallonie

Plus de sacs en plastique en Wallonie

Le gouvernement wallon a approuvé la proposition du ministre de l’Environnement Carlo Di Antonio : les sacs en plastique seront interdits en Wallonie.  L’interdiction sera progressive à partir de la deuxième moitié de 2016.  Sur RTL, le ministre a expliqué la mise en place pratique des mesures.

Plan global

A partir du deuxième trimestre 2016, les petits sacs en plastique qu’on distribue à la caisse seront les premiers à être interdits.  En 2017, l’interdiction sera étendue et tous les autres sacs en plastique seront concernés, comme par exemple les sacs d’emballage pour fruits et légumes.

 

Sur RTL, le ministre wallon a annoncé un plan global avec des sanctions supplémentaires, éducation et prévention, entre autres dans les écoles.  Il ne s’agit pas uniquement de sacs en plastique, mais de toutes les formes d’emballages, comme les cannettes, les bouteilles en plastique, …

 

En lançant l’interdiction déjà en 2016, la Wallonie prend les devants par rapport aux exigences européennes.  L’Union européenne souhaite une réduction de moitié du nombre de sacs en plastique d’ici 2019.  « Je veux aller plus vite aujourd’hui.  Ces sacs forment un réel problème pour les cours d’eau, les océans.  On y trouve des quantités phénoménales de plastiques qui ont besoin d’un siècle pour se désagréger.  Il y a réellement un impact considérable sur l’environnement.  De plus, la production de sacs en plastique à utilisation unique est très coûteuse », argumente Di Antonio.

Sacs en papier, ‘made in Wallonia’

Le ministre Di Antonio souligne les alternatives qui existent selon lui : il existe des sacs en tissu ou en plastique qui sont réutilisables.  « Et il y a le bon vieux sac en papier dont l’utilité est encore toujours prouvée et qui est biodégradable.  De plus, l’avantage est qu’il est fabriqué en Wallonie, contrairement aux sacs en plastique qui le sont beaucoup moins. »

 

Le ministre nie avec insistance que cela représenterait un coût supplémentaire pour les commerçants en Wallonie, tant pour les petits détaillants que pour les grandes chaînes.  « Non, il n’y a aucun frais supplémentaire », pouvait-on entendre sur RTL.  « Voilà ce qui va se passer : le consommateur qui aura fait ses achats, ne recevra plus de sac en plastique, mais bien un sac en papier ou achètera un sac réutilisable.  Il s’agit donc d’un changement d’état d’esprit, mais je ne pense pas que cela aura des conséquences économiques.  Le secteur en est conscient.  Ce que l’on nous demande aujourd’hui, et ce que nous allons faire, c’est une introduction progressive parce que c’est plus facile dans certains secteurs que dans d’autres. »

 

Le ministre annonce des mesures complémentaires pour le secteur alimentaire, et plus particulièrement celui de la viande et du poisson.  Celles-ci seront introduites après consultation avec les différents secteurs.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Les réparateurs de vélos refusent les vélos de moindre qualité

11/08/2017

Les réparateurs de vélos sont de plus en plus nombreux à refuser de réparer les bicyclettes achetées en ligne ou au supermarché. Ils préfèrent donner priorité à leurs propres clients ou aux vélos de qualité supérieure.

Chiffre d’affaires record pour Henkel

10/08/2017

Au 2ème trimestre le CA de Henkel a atteint un niveau record de près de 5,1 milliards d’euros, grâce à la reprise du groupe de produits de lessive Sun. Pour la première fois de son histoire le CA semestriel de Henkel dépasse les 10 milliards d’euros.

Pourquoi les retailers doivent-ils prendre les réseaux sociaux au sérieux ?

08/08/2017

Le ‘content marketing’ est bien plus qu’une expression à la mode : les retailers, eux aussi, peuvent tirer profit de la puissance des histoires. C’est ce qu’a démontré Snackbytes, notamment par une campagne conçue pour l’enseigne de chaussures Torfs.

Lion Capital cherche à nouveau à céder Hema

08/08/2017

Le fonds d’investissement Lion Capital, propriétaire de Hema, a mandaté la banque Credit Suisse afin d’examiner les ‘options stratégiques’ pour l'enseigne, ce qui signifie donc qu’il recherche un repreneur potentiel pour la chaîne néerlandaise.

Back to top