Pour GrandVision l’online a sa place même dans le secteur de l’optique

Pour GrandVision l’online a sa place même dans le secteur de l’optique

Le jour où l’on pourra choisir online la dioptrie d’une paire de lunettes peut paraître bien lointain. Pourtant GrandVision, qui détient notamment Pearle et GrandOptical, teste des applications via internet, explique son CEO Theo Kiesselbach.

'Résilience online'

Selon les analystes, l’une des raisons de l’intérêt suscité par l’entrée en bourse prochaine de Grandvision, la division d’optique de la société d’investissement HAL, est la ‘résilience online’, le fait que ce business ne pourra jamais être complètement évincé par les ‘pure players online’, contrairement au secteur des livres CD, électro et bien d’autres produits.


L’achat online de lunettes de lecture, de lentilles de contact et de produits d’entretien bon marché ne pose pas de problèmes, mais choisir la dioptrie d’une paire de lunettes via internet, sans passer par un opticien, paraît beaucoup moins évident.

Néanmoins GrandVision suit de près les développements sur internet, indique le CEO Theo Kiesselbach dans un entretien avec le Financial Times : « Aujourd’hui il n’est pas encore possible d’effectuer un test oculaire via internet, mais d’ici 10 ans ça le sera peut-être. »


La technologie renforce les points de vente

Kiesselbach constate que « les innovations internet attirent les clients vers le magasin » et explique comment son groupe expérimente dans ce domaine. « Certaines de nos chaînes proposent déjà des tests oculaires de base sur écran, qui indiquent s’il est nécessaire de prendre rendez-vous. » Rendez-vous que le client peut ensuite fixer via internet.


Mais ce n’est pas tout : « Certains sites web et magasins ont déjà recours à  la réalité augmentée en 3D : le client en regardant dans la caméra d’un iPad peut sélectionner des montures. Il peut ensuite partager cette image sur les réseaux sociaux pour savoir ce que pensent ses amis de la nouvelle paire de lunettes. Toutefois le véritable test oculaire et l’essayage se déroulent encore en magasin », conclut Kiesselbach.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Facebook lance sa place de marché aussi en Europe

16/08/2017

En octobre 2016 Facebook lançait une place de marché online pour articles d’occasion dans certains pays, entre autres au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Désormais elle sera également disponible dans 17 pays européens, dont la Belgique et les Pays-Bas.

AS Adventure rachète l’allemand McTrek

14/08/2017

L’enseigne belge AS Adventure, spécialisée dans l’outdoor,  a acquis la chaîne allemande McTrek, active dans le même secteur. Ainsi AS Adventure s’introduit sur le plus grand marché européen de l’outdoor.

« La Flandre aussi doit interdire les sacs plastiques ! »

14/08/2017

Selon une étude du parti écologiste flamand Groen, les Belges utilisent 1,1 milliard de sacs en plastique par an, soit près de 100 sacs par personne par an. De plus, les frais liés à l’élimination de ces sacs plastiques sont élevés.

Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Les réparateurs de vélos refusent les vélos de moindre qualité

11/08/2017

Les réparateurs de vélos sont de plus en plus nombreux à refuser de réparer les bicyclettes achetées en ligne ou au supermarché. Ils préfèrent donner priorité à leurs propres clients ou aux vélos de qualité supérieure.

Back to top