Poursuite des restrictions sur la vente de feux d’artifice à partir de 2017

Poursuite des restrictions sur la vente de feux d’artifice à partir de 2017

La vente de feux d’artifice en Belgique deviendra plus stricte à partir de 2017 : les plus dangereux ne pourront plus être vendus aux particuliers.  L’âge devra être contrôlé : pour les cordes et les boules pétard, il faudra avoir 12 ans.

 

Le contrôle de l’âge est nécessaire

 « Ces dernières années, les feux d’artifice sont devenus plus massifs et plus bruyants, entre autres à cause des évolutions technologiques et des effets spéciaux.  Chaque année, des personnes se brûlent ou sont mutilés à vie », précise Kris Peeters, le Ministre fédéral de la Protection de la Consommation.  C’est pour cette raison qu’il modernise la loi sur la vente de feux d’artifice qui a plus de 50 ans, en tenant compte du cadre réglementaire que l’Europe a développé ces dernières années.

 

A partir du 5 juillet 2017, la vente des espèces les plus dangereuses et les plus bruyantes sera interdite aux particuliers.  Ceux-ci seront autorisés à acheter des feux d’artifice de type F1 (« très peu dangereux et un niveau sonore négligeable », comme les étoiles) et de type F2 (« peu dangereux et un niveau sonore peu élevé », comme les fusées et les batteries).   Les feux d’artifice de type F3 qui contiennent plus de poudre ou qui font plus de bruit que les F2, seront interdits aux particuliers.

 
Le maximum par personne ne change pas

L’âge devra être obligatoirement contrôlé lors de la vente: pour les feux d’artifice de type F1, l’acheteur devra avoir au moins 12 ans, pour les feux d’artifice de type F2, il devra avoir 16 ans.  La réglementation qui prévoit qu’un consommateur a l’autorisation de posséder un kilogramme de feux d’artifice et de transporter un kilogramme de poudre de feux d’artifice dans son véhicule, est maintenue.

 

A la fin de l’année dernière, la ‘Belgische Vuurwerk Federatie’ avait demandé un assouplissement de ce dernier règlement : « Un kilogramme correspond à un feu d’artifice d’une durée de 30 à 45 secondes.  C’est quasi rien par rapport au spectacle pyrotechnique que les gens espèrent admirer pour débuter une nouvelle année », affirme l’organisation, qui rajoute que la majeure partie des accidents dus aux feux d’artifice est à mettre sur le compte de l’utilisation de produits illégaux.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Toys ‘R’ Us proche de la faillite

18/09/2017

Selon le journal d’affaires The Wall Street Journal, la chaîne de magasins de jouets Toys ‘R’ Us serait proche de la faillite.  La croissance des ventes online et les exigences plus strictes des fournisseurs en seraient les causes principales.

L'action de réductions pour Shoptalk Europe touche à sa fin

14/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

« L’UE doit créer un cadre plus précis pour l’e-commerce »

13/09/2017

Selon la députée européenne Marietje Schaak, la Commission européenne devrait créer un cadre plus précis pour l’e-commerce, pour éviter que de grandes entreprises internet déterminent elles-mêmes les normes du commerce digital.

L’Europe souhaite un meilleur encadrement pour les franchisés

13/09/2017

Hier, le Parlement européen a adopté le rapport ‘Sur le fonctionnement du franchisage dans le secteur du commerce de détail’.  Il reprend plusieurs points qui devraient renforcer la position du franchisé.

Google conteste l’amende record infligée par l’UE

12/09/2017

Alors que Google semblait prêt à procéder aux adaptations nécessaires afin de conformer son service Google Shopping à la législation européenne, le géant américain a finalement décidé de déposer un recours contre l’amende record infligée par l’UE.

Vivez l’avenir du retail au ‘Paris Retail Week’

12/09/2017

(Publireportage) Venez découvrir les nouvelles tendances du retail au Paris Retail Week du 19 au 21 septembre. Un salon professionnel, un événement de réseautage et surtout une plate-forme de connaissances avec plus de 200 conférences en accès libre.

Back to top