Près de 2 magasins sur 5 en difficulté

Près de 2 magasins sur 5 en difficulté

En 2012 une PME belge sur six a risqué de faire faillite. Le secteur de l’horeca est le plus touché, suivi par le commerce de détail avec près de 2 magasins déficitaires sur 5.

Près de 40% des magasins sont déficitaires

« Plus la crise persiste, plus les entreprises ont du mal à survivre », affirme Karel Van Eetvelt, administrateur délégué de l’organisation patronale Unizo, sur base du rapport annuel relatif aux PME, dans lequel l’agence d’informations commerciales Graydon a analysé la santé financière des PME belges.


En 2012 une PME belge sur six a risqué de faire faillite et ne dispose donc quasiment plus de potentiel de croissance, comme en témoignent les chiffres des faillites en 2013. Le fait que l’an dernier l’ horeca ait été  le secteur avec proportionnellement le plus grand nombre de dépôts de bilan, s’explique à présent par des données chiffrées : en 2012 près d’un établissement horeca sur deux était déficitaire (47,1% pour l’ensemble de la Belgique, 44,6% pour la Flandre).


Vient ensuite le commerce de détail, avec 39,3% de magasins déficitaires en Belgique et 37% en Flandre,  suivi du secteur du transport, du secteur des services, de l’industrie et du secteur automobile. Le commerce de gros figure en septième position, avec 33,7% d’entreprises déficitaires en Belgique (32,1% en Flandre), talonné par le secteur du bâtiment.


PME bruxelloises « fragiles »

Selon l’étude, Bruxelles surtout est lourdement touché : dans la capitale une PME sur quatre est en mauvaise posture. « Bruxelles compte davantage de nouvelles et petites PME, comme des entreprises de téléphonie ou encore des établissements fast-food », explique Eric Van den Broele de Graydon dans le journal De Tijd. « Ces types d’entreprises sont plus fragiles et ne sont pas toujours bien gérées. » La situation en Flandre et en Wallonie, avec respectivement 15% et 16,7% de PME en difficulté, est moins catastrophique qu’à Bruxelles.


Néanmoins on relève quelques points de lumière dans ce tableau assez sombre : « Actuellement 16,3% des PME de notre pays se situent dans une zone à risque, un pourcentage nettement en-deçà du niveau de 2003, où 23,3% des PME belges faisaient partie de ce groupe à risque. Par rapport à l’an dernier le pourcentage est resté à peu près stable. »


Il y a deux ans la Belgique comptait 990.374 PME, dont près de 600.000 en Flandre.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nouvelle progression de 10% des dépenses online en Belgique

14/12/2017

Au cours des trois derniers trimestres les Belges ont dépensé 7,35 milliards d’euros online, soit 10% de plus comparé à la même période l’an dernier. Le cap prévu des 10 milliards d’euros de dépenses reste donc atteignable, estime GfK.

Le nouveau numéro du Magazine RetailDetail est disponible en ligne

13/12/2017

Oui, il y a du beau monde sur la couverture de l’édition de décembre du Magazine RetailDetail, à l’occasion de la sortie de notre livre. Mais surtout feuilletez ce magazine jusqu’au bout, car il déborde d’interviews passionnantes avec de grands noms de l’univers du retail.

Colruyt Group : CA en hausse, bénéfice en baisse

12/12/2017

La pression promotionnelle accrue dans le retail alimentaire belge pèse sur les résultats de Colruyt Group, comme en témoignent les chiffres semestriels. Malgré une hausse du chiffre d'affaires et de la part de marché, les marges diminuent.

L'enseigne de vélos Fiets! pédale vers la Wallonie

12/12/2017

Après une année difficile la chaîne de magasins de vélos Fiets! se prépare à une nouvelle phase de croissance sous la direction d’un nouveau PDG. Au programme notamment une expansion vers Bruxelles et la Wallonie.

« Shop For Geek joue un rôle de pionnier »

11/12/2017

Envie d’un mug Game of Thrones, d’un parapluie Harry Potter ou d’un T-shirt Assassin’s Creed ? Dans ce cas, filez chez Shop For Geek, la première chaîne belge de magasins d’articles de merchandising.

Un Belge nommé comme CEO ad intérim d’Intertoys

07/12/2017

Stefaan Vansteenkiste a été désigné comme CEO ad intérim de l’enseigne de jouets Intertoys et ce dans le cadre de la reprise d’Intertoys par Alteri, finalisée ce lundi. Vansteenkiste dirigera l’entreprise jusqu’à la nomination d’un CEO permanent.

Back to top