Prémaman passe aux mains de l’enseigne française Orchestra

Prémaman passe aux mains de l’enseigne française Orchestra

La chaîne d’articles pour bébés Prémaman, en vente depuis le mois de décembre, a été rachetée par le groupe français Orchestra. La chaîne Orchestra, spécialisée dans les vêtements pour enfants, cherchait depuis un certain temps déjà à élargir sa branche de puériculture et sa présence internationale.

Seule échappatoire pour les problèmes financiers

Prémaman depuis quelques années se trouve dans une situation délicate. En 2010 l’enseigne belge essuyait une perte de 2,4 millions d’euros sur un chiffre d’affaires de 61,4 millions d’euros (-3%). Un an plus tôt l’entreprise familiale fondée en 1953 clôturait également son année comptable dans le rouge avec une perte de 0,6 million d’euros.


Outre la crise de la consommation, d’autres facteurs, tels que la concurrence accrue sur le marché (Baby 2000 et DreamBaby, mais également H&M et Zara) et une image affaiblie, sont évoqués pour expliquer les problèmes financiers de l’enseigne. Finalement la  chaîne d’articles pour bébés et de grossesse a été contrainte d’avoir recours à un capital externe. Orchestra reprend 100% du capital de la famille fondatrice Escojido.


Projets d’expansion ambitieux  dans le secteur de la puériculture

Grâce à cette reprise Orchestra franchira cette année le cap des 400 millions d’euros de chiffre d’affaires.  Orchestra, qui connaît une forte croissance,  a enregistré en 2011  un chiffre d’affaires consolidé de 257 millions d’euros, soit une hausse de pas moins de 54%.


Cette reprise s’inscrit parfaitement dans l’objectif du groupe de « bâtir une plateforme de développement solide dans l'univers de la puériculture et de proposer une offre de produits et de services innovants à l'échelle internationale », explique Pierre Mestre, président d’Orchestra. Dans le cadre de cette stratégie Orchestra a lancé l’enseigne Babycare, présente en France, en Suisse et en Espagne. En avril dernier le groupe ouvrait à Montpellier le plus grand magasin de puériculture en France (3.000 m²).


Durant l’année comptable écoulée Prémaman a réalisé un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros avec ses quelque 280 magasins dans 38 pays, dont 134 en Belgique. Le repreneur Orchestra est présent en Belgique, principalement en Wallonie, avec une dizaine de magasins sous le nom de Club Orchestra.

 

 

Traduction Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Chiffre d’affaires record pour Henkel

10/08/2017

Au 2ème trimestre le CA de Henkel a atteint un niveau record de près de 5,1 milliards d’euros, grâce à la reprise du groupe de produits de lessive Sun. Pour la première fois de son histoire le CA semestriel de Henkel dépasse les 10 milliards d’euros.

Pourquoi les retailers doivent-ils prendre les réseaux sociaux au sérieux ?

08/08/2017

Le ‘content marketing’ est bien plus qu’une expression à la mode : les retailers, eux aussi, peuvent tirer profit de la puissance des histoires. C’est ce qu’a démontré Snackbytes, notamment par une campagne conçue pour l’enseigne de chaussures Torfs.

Lion Capital cherche à nouveau à céder Hema

08/08/2017

Le fonds d’investissement Lion Capital, propriétaire de Hema, a mandaté la banque Credit Suisse afin d’examiner les ‘options stratégiques’ pour l'enseigne, ce qui signifie donc qu’il recherche un repreneur potentiel pour la chaîne néerlandaise.

Bpost reprend Bubble Post

08/08/2017

Un mois après les premières rumeurs concernant l’intérêt manifesté par Bpost pour Bubble Post, l'entreprise de coursier gantoise est effectivement passée aux mains de la poste belge. Ainsi Bubble Post viendra compléter la filiale CityDepot.

La consommation des ménages britanniques continue de baisser

07/08/2017

En juillet, les dépenses des ménages britanniques étaient en baisse pour le troisième mois de rang. C’est ce qui émane des chiffres communiqués par Visa. C’est la première fois depuis quatre ans que le Royaume-Uni enregistre une telle baisse trois mois d’affilé.

Quatre réflexions sur la transition digitale

04/08/2017

Bon nombre de marques et de retailers éprouvent des difficultés avec la transition digitale. « Imaginez que vous vous préparez à escalader une montagne », conseille Karel Demeester qui, pendant des années, a piloté la digitalisation de Coca-Cola.

Back to top