Prémaman supprime 80 emplois en Belgique

Prémaman supprime 80 emplois en Belgique

Chez Prémaman, la chaîne d’articles pour bébés, 80 emplois sont menacés dans notre pays : une trentaine dans les magasins et une cinquantaine au siège logistique à Bruxelles, a annoncé la direction ce matin lors d’un conseil d’entreprise.

Le siège principal converti en centrale d’achats

L’été dernier Prémaman a été repris par le groupe français de vêtements pour enfants Orchestra, qui d’emblée a fermé les points de vente Prémaman « trop petits ou déficitaires ». « D’autres magasins risquent également de fermer leurs portes dans les mois à venir, ce qui entraînerait la perte d’une trentaine de postes superflus au sein du réseau », indique la direction.


Le siège logistique de Prémaman n’échappe pas non plus à la réorganisation : désormais il fera office de centrale d’achats de produits de soins pour bébés, « avec pour conséquence probable la suppression d’une cinquantaine de jobs », ajoute la direction.


« Ouverture de grands magasins »

Prémaman, qui depuis des années déjà est en difficulté, dément avec force que la chaîne belge serait vouée à disparaître. Au contraire, le nouveau propriétaire dans les années à venir à l’intention d’ouvrir de « grands magasins », qui pourraient générer des « dizaines d’emplois. », sans pour autant préciser ni le nombre de magasins, ni où, ni quand.


« Dans un marché européen de la puériculture difficile et après avoir subi de très lourdes pertes, la société belge Prémaman a profité de l'attractivité de la marque de vêtements pour enfants Orchestra. Par ailleurs le groupe a investi plusieurs millions dans l’ouverture et la rénovation de magasins » , commente le propriétaire Orchestra.


Actuellement Prémaman compte environ 300 magasins dans une quarantaine de  pays.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: