Procter & Gamble victime des effets de change défavorables

Procter & Gamble victime des effets de change défavorables

Le fabricant américain de produits de consommation courante Procter & Gamble a revu à la baisse ses perspectives financières pour l’exercice 2014, en raison d’effets de change défavorables dans bon nombre de marchés émergents.

La croissance du CA risque de chuter à 0%

Pour l’instant P&G table sur une croissance du chiffre d’affaires de 0% à 2%, alors que précédemment le groupe s’attendait à une augmentation des ventes de 1% à 2%.  Au cours de l’exercice 2013 (clos fin juin) l’entreprise a réalisé un chiffre de vente de 84,2 milliards de dollars (62 milliards d’euros environ).  Les pronostics quant au bénéfice ont également été revus à la baisse : désormais le groupe prévoit une  croissance du bénéfice par action comprise  entre 3% et 5%, contre une fourchette précédente allant de 5% à 7%. A taux de change identiques la croissance aurait été comprise entre 12% et 14%.


Les résultats de l’entreprise américaine ont été lourdement impactés par la conversion de certaines devises en dollars. C’est le cas notamment pour le bolivar vénézuélien (les autorités y utilisent deux taux change et appliquent une conversion moins avantageuse dans bon nombre de transactions avec P&G), le peso argentin, la livre turque, le rand sud-africain, le rouble russe, le réal brésilien et la hryvnia ukrainienne.


L’on s’attend à ce que la valeur du dollar continue d’augmenter si l’économie américaine reprend et si la banque centrale y diminue son programme de stimulation. Récemment cela a entraîné une dépréciation des devises de plusieurs pays émergents, étant donné que les investisseurs ont rapatrié leur argent aux USA.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Voici les webshops les plus populaires en Belgique

18/01/2018

De nouveaux chiffres donnent un aperçu des webshops favoris des internautes belges en 2017. Amazon domine le classement, mais outre les grandes acteurs internationaux, les sites de seconde main sont également très prisés.

LensGroup acquiert deux webshops allemands

18/01/2018

Le belge LensGroup, maison-mère du site de vente en ligne de lentilles de contact LensOnline, a racheté deux webshops allemands. Ainsi le groupe fait son entrée sur le marché allemand et est désormais présent dans cinq pays européens.

Wint jouw bedrijf de bpost Omnichannel Award 2018?

18/01/2018

Qui suivra Juttu en 2018 en tant que lauréat du bpost Omnichannel Award ? Les candidats peuvent maintenant s'inscrire. Le prix sera remis lors du RetailDetail Omnichannel Congress le 1er mars.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

GS1 Belgilux annonce le lancement de la plus grande base de données produit du monde

16/01/2018

(publireportage) GS1 Belgium & Luxembourg lance le CLOUD, la plus grande base de données produit du monde. Comment y introduire vos produits et que pouvez-vous en faire ? Assistez le 8 février à notre FORUM 2018 à Bruxelles pour en savoir plus.

Hema s’implante au Moyen-Orient

15/01/2018

Pour la première fois de son histoire, Hema s’aventure hors des frontières européennes en ouvrant trois magasins à Dubaï cette année.  La chaîne néerlandaise envisage l’ouverture de nombreux magasins au Moyen-Orient ces cinq prochaines années.

Back to top