Procter & Gamble victime des effets de change défavorables

Procter & Gamble victime des effets de change défavorables

Le fabricant américain de produits de consommation courante Procter & Gamble a revu à la baisse ses perspectives financières pour l’exercice 2014, en raison d’effets de change défavorables dans bon nombre de marchés émergents.

La croissance du CA risque de chuter à 0%

Pour l’instant P&G table sur une croissance du chiffre d’affaires de 0% à 2%, alors que précédemment le groupe s’attendait à une augmentation des ventes de 1% à 2%.  Au cours de l’exercice 2013 (clos fin juin) l’entreprise a réalisé un chiffre de vente de 84,2 milliards de dollars (62 milliards d’euros environ).  Les pronostics quant au bénéfice ont également été revus à la baisse : désormais le groupe prévoit une  croissance du bénéfice par action comprise  entre 3% et 5%, contre une fourchette précédente allant de 5% à 7%. A taux de change identiques la croissance aurait été comprise entre 12% et 14%.


Les résultats de l’entreprise américaine ont été lourdement impactés par la conversion de certaines devises en dollars. C’est le cas notamment pour le bolivar vénézuélien (les autorités y utilisent deux taux change et appliquent une conversion moins avantageuse dans bon nombre de transactions avec P&G), le peso argentin, la livre turque, le rand sud-africain, le rouble russe, le réal brésilien et la hryvnia ukrainienne.


L’on s’attend à ce que la valeur du dollar continue d’augmenter si l’économie américaine reprend et si la banque centrale y diminue son programme de stimulation. Récemment cela a entraîné une dépréciation des devises de plusieurs pays émergents, étant donné que les investisseurs ont rapatrié leur argent aux USA.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Toys ‘R’ Us proche de la faillite

18/09/2017

Selon le journal d’affaires The Wall Street Journal, la chaîne de magasins de jouets Toys ‘R’ Us serait proche de la faillite.  La croissance des ventes online et les exigences plus strictes des fournisseurs en seraient les causes principales.

L'action de réductions pour Shoptalk Europe touche à sa fin

14/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

« L’UE doit créer un cadre plus précis pour l’e-commerce »

13/09/2017

Selon la députée européenne Marietje Schaak, la Commission européenne devrait créer un cadre plus précis pour l’e-commerce, pour éviter que de grandes entreprises internet déterminent elles-mêmes les normes du commerce digital.

L’Europe souhaite un meilleur encadrement pour les franchisés

13/09/2017

Hier, le Parlement européen a adopté le rapport ‘Sur le fonctionnement du franchisage dans le secteur du commerce de détail’.  Il reprend plusieurs points qui devraient renforcer la position du franchisé.

Google conteste l’amende record infligée par l’UE

12/09/2017

Alors que Google semblait prêt à procéder aux adaptations nécessaires afin de conformer son service Google Shopping à la législation européenne, le géant américain a finalement décidé de déposer un recours contre l’amende record infligée par l’UE.

Vivez l’avenir du retail au ‘Paris Retail Week’

12/09/2017

(Publireportage) Venez découvrir les nouvelles tendances du retail au Paris Retail Week du 19 au 21 septembre. Un salon professionnel, un événement de réseautage et surtout une plate-forme de connaissances avec plus de 200 conférences en accès libre.

Back to top