Proximus devient la principale marque commerciale de Belgacom | RetailDetail

Proximus devient la principale marque commerciale de Belgacom

Proximus devient la principale marque commerciale de Belgacom

Belgacom va regrouper tous ses services mobiles, fixes et IT sous une seule marque commerciale : Proximus. L’objectif étant non seulement de se « rapprocher du client », mais surtout de rendre la communication plus claire et plus simple.

Rebranding des Belgacom Centers

D’ici la fin de l’année les consommateurs auront la possibilité de passer des appels téléphoniques via le réseau fixe Proximus et de regarder Proximus TV. Par ailleurs tous les magasins Belgacom existants seront rebaptisés Proximus. Parallèlement le traditionnel logo mauve, vieux de 20 ans, sera remplacé par « quelque chose de nouveau, mais qui reste secret pour l’instant », explique Dominique Leroy, qui il y a deux mois a succédé à Didier Bellens à la tête de Belgacom.


Le nom Belgacom sera utilisé uniquement au niveau de l’entreprise. Il continuera donc à orner les célèbres tours Belgacom à Bruxelles et la bourse, mais partout ailleurs – des factures jusqu’aux camionnettes – le nom et le logo bleu clair disparaîtront. Le rebranding dans son ensemble coûtera quelque 20 millions d’euros.


Les frontières technologiques s’estompent

Le changement de nom s’explique par le rapprochement systématique des solutions fixes, mobiles et IT : « Les utilisateurs consultent indifféremment leurs e-mails au travail, via un réseau mobile ou grâce au wi-fi de leur domicile. Il en va de même pour leurs programmes TV préférés, qu’ils regardent à la télévision ou via leur tablette. Quant aux grandes entreprises, elles offrent de plus en plus souvent à leurs clients et collaborateurs l’accès à des applications et à des informations via les réseaux fixes et mobiles », indique Belgacom.


Par ailleurs il est meilleur marché d’investir dans une seule marque, qui du reste génère davantage d’impact que deux marques. Cette tendance à la convergence n’est d’ailleurs pas nouvelle : Telenet par exemple propose tous ses services sous un seul étendard et France Télécom commercialise ses services fixes sous le nom de sa filiale mobile Orange.


« Avec Proximus comme marque commerciale principale, nous voulons combiner le meilleur des deux mondes : le service et la fiabilité de Belgacom avec la qualité et l’innovation de Proximus. En outre, le nom Proximus exprime clairement la volonté de se rapprocher le plus possible des clients. Il signifie littéralement ‘le plus proche’ », conclut la CEO Dominique Leroy.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon recrute 2.000 travailleurs en France

15/02/2018

La branche française du géant américain du e-commerce Amazon cherche à embaucher 2.000 personnes afin de soutenir sa croissance. Amazon.fr est le webshop le plus populaire non seulement en France, mais également dans notre pays.

Excellente année pour Decathlon grâce à une forte expansion

15/02/2018

Alors qu’en 2016 Decathlon dépassait le cap des 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en 2017 l’enseigne de sport a franchi la barre des 11 milliards d’euros, et ce grâce à une forte expansion internationale.

Passation de pouvoir chez BIC sur fond de rentabilité en baisse

15/02/2018

Changements au sein du management de Bic, le spécialiste français des produits jetables : l’actuel PDG Bruno Bich passe le flambeau à son fils Gonzalve (39 ans), qui aura la lourde tâche de restaurer la rentabilité du groupe.

Les syndicats de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning

15/02/2018

Les collaborateurs de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning pour protester contre les licenciements annoncés par le groupe. Dans l’hypermarché de Mons les employés sont passés à l’action et ont saboté les caisses concernées.

Dieter Struye, nouveau directeur général non-food chez Colruyt Group

13/02/2018

Dieter Struye, ancien directeur de Brico, a été nommé directeur général  non-food chez Colruyt Group. Depuis ce lundi 12 février il y dirige les enseignes Dreamland et Dreambaby, ainsi que les activités en ligne de ColliShop.

Metro : bénéfice stable au 1er trimestre

13/02/2018

Au premier trimestre l’allemand Metro est parvenu à réaliser un bénéfice stable par rapport à l’an dernier, et ce malgré un recul en Russie et grâce à l’absence de coûts de restructuration chez Real.

Back to top