Q&A : « Peu de retailers sont prêts pour l’avenir »

Q&A : « Peu de retailers sont prêts pour l’avenir »

Seul un nombre limité de retailers résisteront à l’épreuve du temps. Mais pour la majorité des commerçants l’avenir s’annonce  incertain, car ils ne se distinguent pas assez et ne s’adaptent pas suffisamment au comportement d’achat changeant de leurs clients.

Trois facteurs déterminants pour survivre

Selon Q&A Research & Consultancy, trois facteurs sont déterminants pour la survie d’un retailer : un magasin qui se distingue, la capacité à générer un trafic important et un bon profil online. Pour évaluer ces trois critères Q&A a réalisé une étude online auprès de 3.000 consommateurs belges, leur demandant leur opinion sur une centaine de retailers.


Les résultats de cette enquête sont peu réjouissants : seul un nombre limité de retailers parviennent à fidéliser leurs clients. Pour près de 65% des retailers, les répondants ont indiqué ne pas avoir l’intention de faire un prochain achat chez eux. Un problème qui concerne surtout Eldi, Leen Bakker et WE kampen. Parmi les supermarchés, Colruyt bénéficie de la fidélité la plus élevée auprès de ses clients.


A peine 13% des retailers sont capables de rendre leurs clients heureux : Ici Paris XL et Yves Rocher y parviennent le mieux. Pour 16% des retailers, l’enquête indique que leurs clients sortent du magasin sans sourire, avec au bas du classement Proxy Delhaize et Telenet.


Un retailer sur trois n’a pas encore de webshop

Bien qu’un bon webshop soit un facteur déterminant pour la survie d’un retailer, 30% des commerçants en Belgique ne sont toujours pas actifs online : à ce titre Q&A fait explicitement référence à Action, Aveve, Lidl, Pimkie, Wibra, Tom & Co, Ikea et Intratuin. Même si pour certains retailers l’absence d’un webshop semble logique vu leur modèle d’entreprise, pour la plupart des retailers  un webshop est essentiel pour assurer le chiffre d’affaires.


Après l’évaluation de ces trois critères, Q&A a constitué le top-10 des retailers les plus ‘future proof’ : Ici Paris XL, Colruyt, Decathlon, Standaard Boekhandel, Yves Rocher, Delhaize, Aveve, Hans Anders, Ikea et Tom & Co.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les grands magasins américains continuent de peiner

11/08/2017

Les faibles performances de nombreuses chaînes de grands magasins aux USA persistent. Tant Macy’s que Kohl’s ont vu leur CA reculer par rapport à l’an dernier. Une baisse qui toutefois s’est avérée moins importante que ne craignaient les analystes.

Amazon veut concurrencer Ticketmaster

11/08/2017

Aux Etats-Unis le géant du e-commerce Amazon est en pourparlers avec des organisateurs d’événements, afin d’examiner la possibilité de  vendre des tickets pour ces événements via son webshop.

Les réparateurs de vélos refusent les vélos de moindre qualité

11/08/2017

Les réparateurs de vélos sont de plus en plus nombreux à refuser de réparer les bicyclettes achetées en ligne ou au supermarché. Ils préfèrent donner priorité à leurs propres clients ou aux vélos de qualité supérieure.

Chiffre d’affaires record pour Henkel

10/08/2017

Au 2ème trimestre le CA de Henkel a atteint un niveau record de près de 5,1 milliards d’euros, grâce à la reprise du groupe de produits de lessive Sun. Pour la première fois de son histoire le CA semestriel de Henkel dépasse les 10 milliards d’euros.

Pourquoi les retailers doivent-ils prendre les réseaux sociaux au sérieux ?

08/08/2017

Le ‘content marketing’ est bien plus qu’une expression à la mode : les retailers, eux aussi, peuvent tirer profit de la puissance des histoires. C’est ce qu’a démontré Snackbytes, notamment par une campagne conçue pour l’enseigne de chaussures Torfs.

Lion Capital cherche à nouveau à céder Hema

08/08/2017

Le fonds d’investissement Lion Capital, propriétaire de Hema, a mandaté la banque Credit Suisse afin d’examiner les ‘options stratégiques’ pour l'enseigne, ce qui signifie donc qu’il recherche un repreneur potentiel pour la chaîne néerlandaise.

Back to top