Q&A : « Peu de retailers sont prêts pour l’avenir » | RetailDetail

Q&A : « Peu de retailers sont prêts pour l’avenir »

Q&A : « Peu de retailers sont prêts pour l’avenir »

Seul un nombre limité de retailers résisteront à l’épreuve du temps. Mais pour la majorité des commerçants l’avenir s’annonce  incertain, car ils ne se distinguent pas assez et ne s’adaptent pas suffisamment au comportement d’achat changeant de leurs clients.

Trois facteurs déterminants pour survivre

Selon Q&A Research & Consultancy, trois facteurs sont déterminants pour la survie d’un retailer : un magasin qui se distingue, la capacité à générer un trafic important et un bon profil online. Pour évaluer ces trois critères Q&A a réalisé une étude online auprès de 3.000 consommateurs belges, leur demandant leur opinion sur une centaine de retailers.


Les résultats de cette enquête sont peu réjouissants : seul un nombre limité de retailers parviennent à fidéliser leurs clients. Pour près de 65% des retailers, les répondants ont indiqué ne pas avoir l’intention de faire un prochain achat chez eux. Un problème qui concerne surtout Eldi, Leen Bakker et WE kampen. Parmi les supermarchés, Colruyt bénéficie de la fidélité la plus élevée auprès de ses clients.


A peine 13% des retailers sont capables de rendre leurs clients heureux : Ici Paris XL et Yves Rocher y parviennent le mieux. Pour 16% des retailers, l’enquête indique que leurs clients sortent du magasin sans sourire, avec au bas du classement Proxy Delhaize et Telenet.


Un retailer sur trois n’a pas encore de webshop

Bien qu’un bon webshop soit un facteur déterminant pour la survie d’un retailer, 30% des commerçants en Belgique ne sont toujours pas actifs online : à ce titre Q&A fait explicitement référence à Action, Aveve, Lidl, Pimkie, Wibra, Tom & Co, Ikea et Intratuin. Même si pour certains retailers l’absence d’un webshop semble logique vu leur modèle d’entreprise, pour la plupart des retailers  un webshop est essentiel pour assurer le chiffre d’affaires.


Après l’évaluation de ces trois critères, Q&A a constitué le top-10 des retailers les plus ‘future proof’ : Ici Paris XL, Colruyt, Decathlon, Standaard Boekhandel, Yves Rocher, Delhaize, Aveve, Hans Anders, Ikea et Tom & Co.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Pabo poursuit ses activités sous l’étendard ‘be you’

21/06/2018

Le groupe allemand Beate Uhse – spécialisé dans les accessoires érotiques et maison-mère de Pabo –, déclaré en faillite l’an dernier, poursuivra ses activités sous un nouveau nom. Désormais l’accent se situera sur le commerce en ligne.

Fox & Cie ouvre un 17ème magasin de jouets à Tournai

21/06/2018

La chaîne wallonne de magasins de jouets Fox & Cie a ouvert son 17ème point de vente dans le centre commercial Les Bastions à Tournai. « Quelle crise du marché du jouet ? », se demande l’enseigne.

Tom&Co vise 100 nouveaux points de vente en France

21/06/2018

L’enseigne belge d’animaleries Tom&Co poursuit son expansion sur le marché français : un 25ème magasin vient d’ouvrir ses portes à Nantes, selon le nouveau concept, et sept autres ouvertures sont prévues d’ici la fin de l’année.

La France envisage une taxe sur l’e-commerce

21/06/2018

A l’avenir les commandes en ligne pourraient devenir plus chères pour les consommateurs français : une nouvelle proposition de loi prévoit une taxe de 1 à 2% sur le prix de vente, en fonction de la distance de livraison.

L’enseigne de jouets La Grande Récré jette l’éponge en Belgique

20/06/2018

L’enseigne de jouets française La Grande Récré est en grave difficulté financière et veut dès lors se concentrer sur son marché domestique. Lundi prochain la branche belge déposera le bilan : 16 magasins fermeront, 95 personnes perdront leur emploi.

Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.