Quatre magasins sanctionnés pour acceptation illicite d'éco-chèques | RetailDetail

Quatre magasins sanctionnés pour acceptation illicite d'éco-chèques

Quatre magasins sanctionnés pour acceptation illicite d'éco-chèques

Depuis le début de ce mois quatre magasins ne peuvent plus accepter d’éco-chèques pour ne pas avoir respecté à trois reprises les règles légales. VIA (Voucher Issuers Association), l’association regroupant les émetteurs de chèques, n’a pas voulu communiquer les noms des quatre magasins contrevenants.

Clients  mystères

L’association des émetteurs de chèques (dont font partie notamment Edenred et Sodexo) , avec l’accord du Conseil National du Travail, a donné mission à un bureau d’étude indépendant d’envoyer des clients mystères, afin de contrôler sur place (entre le mois de mai et septembre) si les magasins de notre pays acceptaient des éco-chèques pour des produits non-écologiques. Auparavant il s’était déjà avéré que certains commerçants étaient peu soucieux des règlementations, ôtant ainsi toute crédibilité aux éco-chèques, dont l’objectif est d’inciter le consommateur à un comportement plus respectueux de l’environnement.


249 magasins ont été sélectionnés , parmi différents canaux de distribution, dont des supermarchés, magasins de bricolage, magasins d’électro, centre de jardinage, magasins de sports et loisirs. Lors de la première vague de contrôle  70 % des magasins visités étaient conformes à la règlementation. Les magasins ayant obtenu un mauvais score, se sont vus remettre un rapport avec des suggestions d’amélioration. Lors d’un deuxième contrôle 85% des magasins visités ont fait un parcours sans faute. Après une troisième visite 98,4% des magasins respectaient la législation.


“L’objectif de VIA es d’encadrer les commerçants le mieux possible à l’aide d’information et de matériel, tels de affiches et des cartes de signalisation, qui doivent exclure toute erreur”, explique Bernard Rongvaux. « En ce moment nous constatons que les bons élèves suivent correctement les règles et que la majorité des mauvais élèves a pris les mesures nécessaires. » Sauf quatre, qui durant 6 mois sont exclus du réseau d’acceptation et ne peuvent donc plus encaisser d’argent en échange des éco-chèques acceptés.

Eco-chèques pour une valeur totale de  224 millions d’euros

Les éco-chèques ont été introduits suite à l’accord interprofessionnel de 2009-2010 avec un double objectif : augmenter le pouvoir d’achat des salariés et les inciter à acheter davantage de produits et services écologiques. Durant cette période environ 2 millions de Belges bénéficiaient d’éco-chèques, pour une valeur totale de 224 millions d’euros. Les chèques sont actuellement acceptés dans 10.000 points de vente et permettent aux consommateurs d’acheter environ 1.000 produits « reconnus » et depuis le début de cette année également des produits alimentaires portant le label bio européen.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure



Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Cette année, Amazon Prime Day assure le spectacle et la controverse

17/07/2018

Les membres d’Amazon Prime fêtent leur Prime Day aujourd’hui. L’importance de cette journée de shopping à bas prix tant controversée ne cesse de croître : Amazon a débuté le festival avec des concerts et les concurrents proposent des prix cassés.

Les ventes de PC augmentent pour la première fois en six ans

13/07/2018

Pour la première fois en 6 ans de temps, les ventes de PC ont à nouveau progressé de 1,4% au deuxième trimestre 2018. Selon les bureaux d’étude Gartner et IDC, la hausse du CA est principalement due à la croissance sur les marchés d’affaires.

Retailhub Inspiration Tour : Le ‘parcours client’ en pleine mutation

09/07/2018

Découvrez le Retailhub de RetailDetail à Anvers : un haut lieu pour les professionnels du secteur qui y vivront l’avenir du retail au travers d’une plateforme unique au Benelux avec ses 1250 m² de technologies innovantes et de tendances marquantes.

La Loterie Nationale veut lancer sa propre chaîne de magasins

06/07/2018

La Loterie Nationale projette d’ouvrir sa propre chaîne de magasins et recherche déjà des emplacements appropriés à Anvers, Gand, Liège et Namur.

« La fusion entre Karstadt et Kaufhof quasiment finalisée »

05/07/2018

Le canadien Hudson’s Bay a conclu un deal avec l’autrichien Sigma Holding, propriétaire de l'enseigne allemande Karstadt. Selon les médias allemands, un accord provisoire a été signé, mais selon les Canadiens les choses n'en sont pas encore là.

Action d’été : Découvrez Anvers en tant que labo international du retail

04/07/2018

Anvers, cité avant-gardiste, fait figure de laboratoire pour le retail: des enseignes internationales et start-ups y testent des concepts innovants. Découvrez ces nouvelles tendances avec ‘Antwerp hunt’ et profitez d’une réduction estivale exclusive.