Quatre magasins sanctionnés pour acceptation illicite d'éco-chèques | RetailDetail

Quatre magasins sanctionnés pour acceptation illicite d'éco-chèques

Quatre magasins sanctionnés pour acceptation illicite d'éco-chèques

Depuis le début de ce mois quatre magasins ne peuvent plus accepter d’éco-chèques pour ne pas avoir respecté à trois reprises les règles légales. VIA (Voucher Issuers Association), l’association regroupant les émetteurs de chèques, n’a pas voulu communiquer les noms des quatre magasins contrevenants.

Clients  mystères

L’association des émetteurs de chèques (dont font partie notamment Edenred et Sodexo) , avec l’accord du Conseil National du Travail, a donné mission à un bureau d’étude indépendant d’envoyer des clients mystères, afin de contrôler sur place (entre le mois de mai et septembre) si les magasins de notre pays acceptaient des éco-chèques pour des produits non-écologiques. Auparavant il s’était déjà avéré que certains commerçants étaient peu soucieux des règlementations, ôtant ainsi toute crédibilité aux éco-chèques, dont l’objectif est d’inciter le consommateur à un comportement plus respectueux de l’environnement.


249 magasins ont été sélectionnés , parmi différents canaux de distribution, dont des supermarchés, magasins de bricolage, magasins d’électro, centre de jardinage, magasins de sports et loisirs. Lors de la première vague de contrôle  70 % des magasins visités étaient conformes à la règlementation. Les magasins ayant obtenu un mauvais score, se sont vus remettre un rapport avec des suggestions d’amélioration. Lors d’un deuxième contrôle 85% des magasins visités ont fait un parcours sans faute. Après une troisième visite 98,4% des magasins respectaient la législation.


“L’objectif de VIA es d’encadrer les commerçants le mieux possible à l’aide d’information et de matériel, tels de affiches et des cartes de signalisation, qui doivent exclure toute erreur”, explique Bernard Rongvaux. « En ce moment nous constatons que les bons élèves suivent correctement les règles et que la majorité des mauvais élèves a pris les mesures nécessaires. » Sauf quatre, qui durant 6 mois sont exclus du réseau d’acceptation et ne peuvent donc plus encaisser d’argent en échange des éco-chèques acceptés.

Eco-chèques pour une valeur totale de  224 millions d’euros

Les éco-chèques ont été introduits suite à l’accord interprofessionnel de 2009-2010 avec un double objectif : augmenter le pouvoir d’achat des salariés et les inciter à acheter davantage de produits et services écologiques. Durant cette période environ 2 millions de Belges bénéficiaient d’éco-chèques, pour une valeur totale de 224 millions d’euros. Les chèques sont actuellement acceptés dans 10.000 points de vente et permettent aux consommateurs d’acheter environ 1.000 produits « reconnus » et depuis le début de cette année également des produits alimentaires portant le label bio européen.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure



Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Decathlon ouvre son 30ème magasin à Nivelles

23/05/2018

En septembre prochain Decathlon ouvrira son 30ème magasin belge dans le centre commercial Shopping Nivelles. En attendant un Connect-shop temporaire est mis à disposition des clients pour les commandes en ligne.

« Les données redonnent le contrôle aux trade marketeers »

23/05/2018

Pour les fabricants de marques le monitoring des assortiments, des prix, des promotions dans leur catégorie chez les retailers n’est pas une mince affaire. La start-up belge Daltix collecte automatiquement ces données vitales dans des dashboards.

Shop for Geek vise le cap des 25 magasins

22/05/2018

Après de récentes ouvertures à Alost et Namur, Shop for Geek, chaîne spécialisée dans les gadgets et articles de merchandising, compte désormais 13 magasins. Mais le retailer  vise le cap des 25 magasins et compte s’attaquer à la France.

Le propriétaire 3i souhaite quand même conserver Action

22/05/2018

L’investisseur 3i souhaite quand même garder l’entièreté d’Action. Bien que le propriétaire de la chaîne discount ait annoncé la semaine dernière qu’il cherchait un repreneur pour une partie de sa participation dans Action, 3i nie tout en bloc.

Marks & Spencer sort son couteau : 100 magasins doivent fermer

22/05/2018

Le retailer britannique envisage une restructuration radicale.  Au cours des quatre prochaines années, ce ne sont pas 60 mais 100 magasins britanniques qui devront fermer leurs portes.  « Indispensable pour assurer l’avenir », semble-t-il.

Le propriétaire souhaite se défaire d’une part importante d’Action

18/05/2018

La société d’investissement 3i, propriétaire des magasins Action, envisage de vendre une partie de la chaîne discount l’année prochaine.  Les Britanniques seraient à la recherche de partis intéressés par l’acquisition de près de 35% de la chaîne.