Quatre magasins sanctionnés pour acceptation illicite d'éco-chèques

Quatre magasins sanctionnés pour acceptation illicite d'éco-chèques

Depuis le début de ce mois quatre magasins ne peuvent plus accepter d’éco-chèques pour ne pas avoir respecté à trois reprises les règles légales. VIA (Voucher Issuers Association), l’association regroupant les émetteurs de chèques, n’a pas voulu communiquer les noms des quatre magasins contrevenants.

Clients  mystères

L’association des émetteurs de chèques (dont font partie notamment Edenred et Sodexo) , avec l’accord du Conseil National du Travail, a donné mission à un bureau d’étude indépendant d’envoyer des clients mystères, afin de contrôler sur place (entre le mois de mai et septembre) si les magasins de notre pays acceptaient des éco-chèques pour des produits non-écologiques. Auparavant il s’était déjà avéré que certains commerçants étaient peu soucieux des règlementations, ôtant ainsi toute crédibilité aux éco-chèques, dont l’objectif est d’inciter le consommateur à un comportement plus respectueux de l’environnement.


249 magasins ont été sélectionnés , parmi différents canaux de distribution, dont des supermarchés, magasins de bricolage, magasins d’électro, centre de jardinage, magasins de sports et loisirs. Lors de la première vague de contrôle  70 % des magasins visités étaient conformes à la règlementation. Les magasins ayant obtenu un mauvais score, se sont vus remettre un rapport avec des suggestions d’amélioration. Lors d’un deuxième contrôle 85% des magasins visités ont fait un parcours sans faute. Après une troisième visite 98,4% des magasins respectaient la législation.


“L’objectif de VIA es d’encadrer les commerçants le mieux possible à l’aide d’information et de matériel, tels de affiches et des cartes de signalisation, qui doivent exclure toute erreur”, explique Bernard Rongvaux. « En ce moment nous constatons que les bons élèves suivent correctement les règles et que la majorité des mauvais élèves a pris les mesures nécessaires. » Sauf quatre, qui durant 6 mois sont exclus du réseau d’acceptation et ne peuvent donc plus encaisser d’argent en échange des éco-chèques acceptés.

Eco-chèques pour une valeur totale de  224 millions d’euros

Les éco-chèques ont été introduits suite à l’accord interprofessionnel de 2009-2010 avec un double objectif : augmenter le pouvoir d’achat des salariés et les inciter à acheter davantage de produits et services écologiques. Durant cette période environ 2 millions de Belges bénéficiaient d’éco-chèques, pour une valeur totale de 224 millions d’euros. Les chèques sont actuellement acceptés dans 10.000 points de vente et permettent aux consommateurs d’acheter environ 1.000 produits « reconnus » et depuis le début de cette année également des produits alimentaires portant le label bio européen.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure



Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les supermarchés victimes de phishing via WhatsApp

20/07/2017

Depuis quelques jours une forme de phishing a fait son apparition via la messagerie WhatsApp. L’utilisateur reçoit un message avec une fausse promotion d’une chaîne de supermarchés. En cliquant sur le lien, il transmet certaines données privées.

Inscrivez-vous dès maintenant au RetailDetail Day 2017

20/07/2017

Les inscriptions au RetailDetail Day annuel sont ouvertes dès d’aujourd’hui. Cette année la grand-messe du retail aura lieu le 21 septembre à Malines. Un programme très varié vous attend avec des retailers de renom, ainsi que des précurseurs digitaux.

De grands noms confirment leur présence au salon Shoptalk Europe

18/07/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le rendez-vous de l’innovation dans le retail et l’e-commerce, compte déjà plus de 100 exposants inscrits. Les start-ups désireuses de se présenter sur la scène européenne bénéficieront de conditions avantageuses.

Le consommateur européen reste optimiste

18/07/2017

D’après les chiffres du cabinet d’études GfK, l’indice de confiance du consommateur européen semble poursuivre sa tendance positive. Néanmoins l’on observe de grandes divergences en fonction des pays.

Les installations de lavage mobiles de CleanShoppping débarquent en Belgique

14/07/2017

Le concept néerlandais CleanShoping a fait son entrée en Belgique : désormais les installations de lavage mobiles pour caddies feront leur apparition entre autres chez Ikea, Spar et Carrefour.

Reckitt Benckiser élude l'impôt via les Pays-Bas

13/07/2017

Le britannique Reckitt Benckiser, qui détient notamment les marques Durex, Calgon et Nurofen, a éludé pour des centaines de millions d’euros d’impôts via les Pays-Bas. C’est ce qu’affirme Oxfam Novib après examen des comptes annuels de l’entreprise.

Back to top