Résultats décevants pour Metro Group | RetailDetail

Résultats décevants pour Metro Group

Résultats décevants pour Metro Group

Au cours du premier semestre de son exercice décalé, le groupe de distribution allemand Metro a réalisé un CA inférieur à celui de l’année précédente. C’est ce qu’a annoncé Olaf Koch, CEO de la société mère de Makro et Media Markt.

Un chiffre d’affaires inférieur aux attentes

La branche d’électronique grand public Media-Saturn est non seulement confrontée à la concurrence grandissante des e-commerçants, mais doit également faire face à de nombreux problèmes internes après le départ de son CEO, suite à la lutte incessante avec Eric Kellerhals, fondateur et actionnaire minoritaire disposant d’un droit de veto.


Au cours du premier trimestre le chiffre d’affaires du géant de l’électronique a régressé de 3,1% à 6,86 milliards d’euros.  Un recul que l’entreprise attribue à « un contexte de plus en plus difficile ». Alors qu’auparavant il était question de revenus « en forte hausse », Metro à présent revoit ses prévisions à la baisse.


Le principal actionnaire de Media-Saturn, détenant 79% des actions, estime que l’EBIT (bénéfice avant intérêts et taxes) se situera environ au même niveau que l’an dernier. Pour la totalité du groupe Metro maintient ses perspectives de revenus et de bénéfice sur l’ensemble de l’année fiscale, estimant que les autres divisions compenseront le recul de Media-Saturn.

Chiffre d’affaires global en baisse de 5%

Les autres branches du groupe allemand – commerce de gros (Makro et Metro Cash & Carry), supermarchés (Real) et grands magasins (Kaufhof) – éprouvent elles aussi certaines difficultés.


Suite au décalage des fêtes de Pâques (qui cette année ne coïncidaient pas avec le premier trimestre) et à la force de l’euro, le chiffre d’affaires total a chuté de plus de 5% à 33 milliards d’euros (y compris la cession des activités en Europe de l’Est). En revanche Metro a dégagé un bénéfice net de 182 millions d’euros, un énorme bond en avant par rapport aux 20 millions d’euros de l’année précédente (à noter toutefois que l’an dernier le bénéfice avait été impacté par  des frais non-récurrents et des charges de restructuration).


Malgré les turbulences que traverse le groupe, Koch maintient néanmoins ses perspectives de bénéfice pour l’ensemble de l’exercice fiscal.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


bpost étoffe son réseau de points d’enlèvement

20/02/2018

(publireportage) Le confort joue un rôle de plus en plus essentiel lors des achats effectués en ligne et le consommateur d'aujourd'hui sait exactement ce qu'il veut : déterminer lui-même où et quand sa commande lui sera livrée. bpost poursuit dès lors l'extension de son réseau de points d’enlèvement.

Voici les nominés pour le ‘bpost Omnichannel Award 2018’

20/02/2018

Le jury a fait son choix parmi la long list de candidats : JBC, Sissy-Boy et ZEB concourront pour le ‘bpost Omnichannel Award 2018’, qui sera décerné le 1er mars. A vos votes !

Amazon recrute 2.000 travailleurs en France

15/02/2018

La branche française du géant américain du e-commerce Amazon cherche à embaucher 2.000 personnes afin de soutenir sa croissance. Amazon.fr est le webshop le plus populaire non seulement en France, mais également dans notre pays.

Excellente année pour Decathlon grâce à une forte expansion

15/02/2018

Alors qu’en 2016 Decathlon dépassait le cap des 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en 2017 l’enseigne de sport a franchi la barre des 11 milliards d’euros, et ce grâce à une forte expansion internationale.

Passation de pouvoir chez BIC sur fond de rentabilité en baisse

15/02/2018

Changements au sein du management de Bic, le spécialiste français des produits jetables : l’actuel PDG Bruno Bich passe le flambeau à son fils Gonzalve (39 ans), qui aura la lourde tâche de restaurer la rentabilité du groupe.

Les syndicats de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning

15/02/2018

Les collaborateurs de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning pour protester contre les licenciements annoncés par le groupe. Dans l’hypermarché de Mons les employés sont passés à l’action et ont saboté les caisses concernées.

Back to top