Reprise de Troc.com offre des perspectives de développement en Belgique

Reprise de Troc.com offre des perspectives de développement en Belgique

troc_comLe groupe d’investissement luxembourgeois, Saphir Capital Partners, a repris 85% du groupe Troc.com et 100% de La Trocante. Cette reprise avait déjà été conclue le 26 octobre, mais la nouvelle n’a été annoncée par l’entreprise que vendredi 4 novembre.

 

Les nouveaux propriétaires envisagent à terme un potentiel de 40 implantations dans notre pays, soit 12 de plus qu’actuellement.


« A la retraite en toute confiance »

Le CEO français du groupe, Jean-Pierre Boudier, qui a ouvert en 1982 le premier Troc.com près d’Avignon, était depuis un certain temps déjà à la recherche d’un successeur. « Je voulais trouver une solution qui assurerait la continuité du groupe et  une sécurité d’avenir pour les teams, tant les franchisés que les employés. Maintenant que je sais que le groupe est en de bonnes mains, j’accompagnerai Saphir Capital Partners durant la cession avant de partir à la retraite le cœur tranquille. »

40 magasins en Belgique

Troc.com est présent en Belgique, au Luxembourg, en France, en Suisse, en Espagne et en Allemagne avec plus de 200 magasins. Le groupe réalise un chiffre d’affaires annuel de 150 millions d’euros, dont 26 millions en Belgique et au Luxembourg. Troc.com est le leader du marché en matière de dépôt-vente d’articles d’occasion. Les nouveaux propriétaires, John Penning et Partick Hansen souhaitent « accélérer le développement du groupe et du réseau de franchise ».

 
En Belgique Troc.com compte 28 magasins, ainsi qu’un La Trocante près de Namur. « A terme nous pensons qu’il y a place pour au moins 40 magasins en Belgique et ce pour une grande part en Flandre ». Selon une enquête, effectuée à la demande de Troc.com, le dépôt-vente semble avoir un potentiel important en Belgique. Quasi un Belge sur quatre affirmait en septembre de l’année dernière acheter de plus en plus en occasion suite à la crise.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

troc_comLe groupe d’investissement luxembourgeois, Saphir Capital Partners, a repris 85% du groupe Troc.com et 100% de La Trocante. Cette reprise avait déjà été conclue le 26 octobre, mais la nouvelle n’a été annoncée par l’entreprise que vendredi 4 novembre.

 

Les nouveaux propriétaires envisagent à terme un potentiel de 40 implantations dans notre pays, soit 12 de plus qu’actuellement.


« A la retraite en toute confiance »

Le CEO français du groupe, Jean-Pierre Boudier, qui a ouvert en 1982 le premier Troc.com près d’Avignon, était depuis un certain temps déjà à la recherche d’un successeur. « Je voulais trouver une solution qui assurerait la continuité du groupe et  une sécurité d’avenir pour les teams, tant les franchisés que les employés. Maintenant que je sais que le groupe est en de bonnes mains, j’accompagnerai Saphir Capital Partners durant la cession avant de partir à la retraite le cœur tranquille. »

40 magasins en Belgique

Troc.com est présent en Belgique, au Luxembourg, en France, en Suisse, en Espagne et en Allemagne avec plus de 200 magasins. Le groupe réalise un chiffre d’affaires annuel de 150 millions d’euros, dont 26 millions en Belgique et au Luxembourg. Troc.com est le leader du marché en matière de dépôt-vente d’articles d’occasion. Les nouveaux propriétaires, John Penning et Partick Hansen souhaitent « accélérer le développement du groupe et du réseau de franchise ».

 
En Belgique Troc.com compte 28 magasins, ainsi qu’un La Trocante près de Namur. « A terme nous pensons qu’il y a place pour au moins 40 magasins en Belgique et ce pour une grande part en Flandre ». Selon une enquête, effectuée à la demande de Troc.com, le dépôt-vente semble avoir un potentiel important en Belgique. Quasi un Belge sur quatre affirmait en septembre de l’année dernière acheter de plus en plus en occasion suite à la crise.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Technologie ét expérience client au cœur du RetailDetail Congress

28/04/2017

L’affiche internationale du RetailDetail Congress 2017 a fait impression. Le prophète du retail Doug Stephens en particulier à su convaincre le public. La technologie et l’expérience client sont indissociables dans le magasin du futur.

Légère baisse du chiffre d’affaires chez Procter & Gamble

27/04/2017

Au 3ème trimestre de son exercice 2016/2017 les performances de Procter & Gamble se sont à nouveau avérées décevantes. Même si sur base autonome il est question d’une hausse du CA de 1%, le CA net par contre est en recul de 1%.

La riche histoire d'un job passionnant

26/04/2017

(publireportage) Un emploi varié vous intéresse? Optez pour un lieu proche mais surprenant : la salle de bains. Source de grande satisfaction, ce secteur permet de déployer pleinement vos talents. Bien sûr, tout dépend de l’entreprise que vous choisirez…

RetailDetail accueille Kjëll Bries à son bord

25/04/2017

RetailDetail continue de s’étendre : nous venons d’engager un nouvel account manager. Désormais Kjëll Bries sera la personne de contact pour nos partenaires et annonceurs.

Le gouvernement établit un code de conduite pour les vendeurs porte-à-porte

24/04/2017

Le ministre de l’Economie Kris Peeters a établi un code de conduite pour les vendeurs porte-à-porte.  Il devrait mettre fin aux vendeurs agressifs.  L’objectif est de faire signer ce code de conduite par toutes entreprises du secteur.

A quoi s’attendre après la numérisation ? 4 tendances

24/04/2017

La numérisation du secteur retail ne représente qu’une des nombreuses conséquences de la disruption digitale. Il en existe bien d’autres, selon Annick Lemaylleux, VP Global Retail Market chez Atos. Au RetailDetail Congress, elle nous guidera à travers les principales tendances.

 

Back to top