Saint Nicolas empiète sur le terrain du Père Noël

Saint Nicolas empiète sur le terrain du Père Noël

Saint Nicolas chipe des clients au Père Noël, apprend-on dans une étude d’ING : suite à la fête de Saint Nicolas, ô combien commerciale, les Belges et les Hollandais dépensent beaucoup moins en cadeaux de Noël que bon nombre d’autres Européens.

Budget moyen du Belge pour Noël : 190 euros

Selon le ‘ING International Survey’, le Belge à Noël est prêt à dépenser en moyenne 190 euros. Un montant nettement inférieur à celui des Britanniques, dont le budget moyen pour les cadeaux de Noël est de 440 euros ou encore à   celui des Français et des Luxembourgeois qui pensent débourser en moyenne 300 euros.  Même les Espagnols dépenseront davantage que les Belges pour les cadeaux à mettre sous le sapin.


ING attribue le budget de Noël peu élevé en Belgique à la fête de Saint Nicolas, qui a lieu trois semaines avant l’arrivée du Père Noël. Selon un sondage d’ING, 32% des Belges dépenseront entre 50 et 100 euros pour la Saint-Nicolas, alors que  9% ont l’intention de dépenser plus encore.


Ces dernières années le budget pour la Saint-Nicolas est d’ailleurs resté étonnamment stable : le pourcentage de consommateurs y consacrant 50 à 100 euros n’a augmenté que de 6 points de pourcentage en trois ans. Les fluctuations observées au niveau de la confiance des consommateurs durant ces trois dernières années, semblent donc avoir peu d’impact sur le budget que parents et grands-parents consacrent à gâter leurs enfants et petits-enfants.

 

Aux Pays-Bas la situation est encore plus extrême : pour Noël les Hollandais comptent dépenser en moyenne 25 euros. La Saint-Nicolas y est fêtée encore plus abondamment que chez nous et est considérée non seulement comme une fête pour les enfants, mais également pour toute la famille.

 

Tags: