Seul un commerçant sur dix arrondit à 0 ou 5 centimes | RetailDetail

Seul un commerçant sur dix arrondit à 0 ou 5 centimes

Seul un commerçant sur dix arrondit à 0 ou 5 centimes

Depuis octobre 2014 les commerçants sont autorisés à arrondir le montant total du ticket de caisse aux 0 ou 5 centimes les plus proches (pour les paiement en espèces), mais dans la pratique les commerçants y ont très peu recours.

« A peine 12% des commerçants »

Seuls 12% des commerçants appliquent effectivement les règles de l’arrondi : « C’est très peu, sachant qu’avant l’introduction de ces règles 8 commerçants sur 10 étaient partisans de l’arrondi du montant total à 0 ou 5 centimes », indique Christine Mattheeuws du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) sur base d’un sondage auprès de 511 participants.


« De plus ce nombre ne devrait pas augmenter de manière spectaculaire dans un avenir proche », estime la présidente du SNI, car « parmi tous les commerçants qui ne pratiquent pas encore l’arrondi, 71% disent ne pas avoir l’intention de le faire à court terme. Dommage pour les autorités, car frapper des pièces de 1 et 2 centimes coûte respectivement 160 et 150% de la valeur nominale et cela sera nécessaire tant que ces petites pièces resteront en circulation. »


Extension aux paiements électroniques

Selon le SNI, le fait que le système d’arrondi soit si peu appliqué près de six mois après son introduction, n’a pas vraiment de quoi surprendre : « Etant donné que les règles de l’arrondi ne sont pas valables pour les paiements électroniques, les commerçants ne peuvent adapter le logiciel de leur caisse pour arrondir automatiquement le montant. »

 

« Par ailleurs ils craignent d’effrayer le client lorsqu’ils arrondissent les paiements en espèces et pas les autres. Le consommateur a tendance à penser qu’un arrondi équivaut à une hausse de prix, ce qui évidemment n’est pas le cas : parfois l’arrondi est dans l’avantage du client, parfois non. »


Le SNI continue à plaider en faveur de l’arrondi, mais demande à ce que il soit étendu aux paiements électroniques. « De par cette complexité, bon nombre de supermarchés et de grandes chaînes refusent d’arrondir les montants, ce qui freine d’autres commerçants à le faire. » Dès lors l’organisation des indépendants souhaite anticiper l’évaluation du système prévue deux ans après l’entrée en vigueur de l’arrondi et demande à ce qu’une adaptation de la réglementation ait lieu dès maintenant.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Blokker décapité : le CEO du Holding et le CEO de Belgique quittent le navire

24/04/2018

La fin semble proche pour l’enseigne et le holding néerlandais Blokker. Ce mardi le CEO Casper Meijer a annoncé qu’il quitterait Blokker Holding fin juin. Quant au CEO du Belux, Bernd Bosch, il démissionne dans l’immédiat.

Colruyt Group franchit une nouvelle étape sur le marché de l’occasion

20/04/2018

 

Avec sa plate-forme en ligne NewStory, Colruyt poursuit sa conquête du marché d’articles pour bébés de seconde main.  La nouvelle plate-forme se base sur l’ancien Dreambaby Tweedehands, un webshop avec deux points de collecte et de retrait axé sur les articles pour bébés d’occasion.

The Future Of Shopping remporte le prix de Managementboek van het Jaar

20/04/2018

RetailDetail est fier d’annoncer que le prix de Managementboek van het Jaar 2018 a été attribué au livre The Future of Shopping : Waar iedereen retailer is de Pauline Neerman et Jorg Snoeck.

Le cap des 100 millions d’abonnés Amazon Prime a été franchi

19/04/2018

Amazon, le géant du e-commerce, a franchi le cap des 100 millions d’abonnés Prime.  Et ce n’est là qu’un des nombreux jalons que le PDG Jeff Bezos mentionne dans sa lettre annuelle adressée aux actionnaires.

Les distributeurs et transporteurs exigent des poids lourds moins polluants

19/04/2018

35 entreprises, dont Colruyt, Carrefour et Ikea, appellent l’Europe à obliger les constructeurs de poids lourds à réduire leurs émissions de CO2 d’un quart d’ici 2025.  « Totalement irréaliste », réagit le porte-parole des constructeurs.

JD.com va ouvrir 1000 magasins par jour

17/04/2018

JD.com envisage l’ouverture de pas moins de 1000 supermarchés par jour en Chine. Avec cet objectif impressionnant, le numéro deux du e-commerce chinois confirme son ambition de conquérir aussi le marché offline.