Shurgard dément les accusations de fraude sociale

Shurgard dément les accusations de fraude sociale

Shurgard Europe se distancie entièrement des accusations insinuant que l’entreprise serait impliquée dans une affaire de traite d’êtres humains via un sous-traitant. L’entreprise de location d’espaces de stockage garantit qu’elle respecte scrupuleusement la législation locale.

Une enquête de longue haleine

Sur base d’une information émanant de l’auditorat du travail de Bruxelles, le journal De Tijd indiquait ce mercredi que Shurgard Europe pourrait être poursuivi. En cause, des faits remontant aux années 2005 à 2007, où un fournisseur aurait eu recours pour le nettoyage des entrepôts en Belgique et en France à une équipe de 45 travailleurs illégaux brésiliens. Le fournisseur incriminé serait une entreprise de nettoyage belge.


Shurgard confirme qu’il y a bien une enquête en cours à l’encontre d’un fournisseur externe, mais qu’il ne s’agit en aucun cas d’une entreprise de nettoyage. Les accusations portent sur une société de montage, à laquelle Shurgard a fait appel dans le passé pour l’installation de parois métalliques entre les espaces de stockage.


« En 2008 nous avons été informés des infractions commises par ce fournisseur externe et ses sous-traitants. Depuis Shurgard apporte son entière collaboration à l’enquête », déclare Marc Oursin, CEO de Shurgard Europe.

 

« Les règles éthiques ont été respectées »

Le PDG souligne également qu’un fournisseur de Shurgard  est mis en cause et non pas Shurgard en soi : « Nous affirmons clairement qu’en tant qu’employeur, nous respectons toutes les règles éthiques et toutes les conditions légales et que les conditions contractuelles d’application pour nos fournisseurs sont conformes à la législation locale. »


Il reviendra à la chambre du conseil de décider si Shurgard Europe se retrouvera effectivement sur le banc des accusés. La requête de l’auditorat du travail a été introduite auprès du juge d’instruction, après quoi la chambre du conseil auditionnera les douze suspects, afin de déterminer qui finalement sera inculpé.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon est presque prêt à lancer son Go sans caisse

20/11/2017

Selon certaines sources, Amazon recrute actuellement des gestionnaires de construction et des marketeurs pour son équipe Amazon Go. Cela pourrait indiquer que le supermarché sans caisse est paré au décollage, pour du vrai cette fois-ci.

Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique et Qrf Webshop Awards : la tension monte !

16/11/2017

Le 23 novembre prochain approche ! Ce soir-là seront remis les titres de ‘Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique’ et ‘Qrf Webshop Awards’ au cours de la soirée organisée par RetailDetail. 

Le CA des 100 plus grands webshops en Belgique en hausse de 13,5%

16/11/2017

Le chiffre d’affaires du top 100 des webshops en Belgique a augmenté de 3,7 milliards d’euros à 4,2 milliards d’euros, soit une hausse de 13,5%. A noter que les ventes en ligne de produits alimentaires et d’articles pour la maison gagnent du terrain.

L’avenue des Champs-Elysées détrônée en tant que rue commerçante la plus chère d’Europe

15/11/2017

Cette année l’avenue des Champs-Elysées à Paris se voit devancer par des  rues à Londres et Milan dans le classement de Cushman & Wakefield des rues commerçantes les plus chères d’Europe. En Belgique le Meir à Anvers arrive en tête.

Henkel relève ses prévisions pour 2017

15/11/2017

Pour la première fois de son histoire Henkel a dépassé la barre des 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur neuf mois. Vu ces excellentes performances le groupe allemand revoit à la hausses ses prévisions de chiffre d’affaires et de bénéfice.

Singles’ Day chamboule le calendrier commercial mondial, même ici

14/11/2017

Singles’Day est la plus grande fête commerciale au monde, dépassant de loin la période de Noël. Alibaba à lui seul a réalisé un CA de 22 milliards d’euros en 24h. Bol.com aussi en a tiré profit. Un nouveau calendrier retail s’annonce-t-il ?

Back to top