Soldes d’été : la vague de chaleur joue les trouble-fête | RetailDetail

Soldes d’été : la vague de chaleur joue les trouble-fête

Soldes d’été : la vague de chaleur joue les trouble-fête

Le premier jour des soldes d’été a connu un succès mitigé : la canicule a dissuadé de nombreux chasseurs de bonnes affaires. Ceux qui ont décidé d’y aller quand même, ont préféré les grandes chaînes, plutôt que les boutiques indépendantes.

Moins de monde dans les rues commerçantes

ModeUnie, la branche de l’Unizo qui défend les intérêts des commerces de mode, parle d’un recul du chiffre d’affaires de 10% par rapport à l’an dernier. Une baisse qui s’explique notamment par le fait que les soldes ont démarré un jour de semaine et non pendant le weekend : « Bon nombre de personnes travaillaient et n’ont donc pas pu faire les soldes. Dans la matinée les clients ont fait les soldes, mais l’après-midi ils ont plutôt cherché à se rafraîchir », indique ModeUnie.


Selon un sondage du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI), les boutiques indépendantes ont vu leur chiffre d’affaires diminuer de 6% par rapport au premier jour des soldes en juillet 2014 : « Ce n’est pas étonnant, il faisait trop chaud pour faire du shopping. Les températures tropicales ont eu un impact sur ce premier jour de soldes. Par ailleurs les vêtements plus chers et plus habillés sont restés dans les rayons, alors que les vêtements estivaux comme les tops, jupes, robes, bikinis et sandales se sont bien vendus. »


Seules les chaînes ont vendu davantage

Par contre la fédération du commerce Comeos, qui représente principalement des grandes chaînes de magasins, parle d’un succès : « Les commerçants ont vendu 20% de plus par rapport à l’année dernière. Les chiffre de Worldline le confirme : avec un total de 2.698.434 de transactions à 15h30, le nombre de transactions est supérieur de plus de 20% par rapport au premier jour des soldes en 2014. »


Comeos admet toutefois que la vague de chaleur a joué les trouble-fête : « Il y a eu beaucoup moins de monde dans les rues commerçantes. » Alors comment expliquer l’augmentation des ventes dans les grandes chaînes ? « Ceux qui ont affronté les températures tropicales pour faire les soldes, ont beaucoup dépensé », conclut Comeos.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon recrute 2.000 travailleurs en France

15/02/2018

La branche française du géant américain du e-commerce Amazon cherche à embaucher 2.000 personnes afin de soutenir sa croissance. Amazon.fr est le webshop le plus populaire non seulement en France, mais également dans notre pays.

Excellente année pour Decathlon grâce à une forte expansion

15/02/2018

Alors qu’en 2016 Decathlon dépassait le cap des 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en 2017 l’enseigne de sport a franchi la barre des 11 milliards d’euros, et ce grâce à une forte expansion internationale.

Passation de pouvoir chez BIC sur fond de rentabilité en baisse

15/02/2018

Changements au sein du management de Bic, le spécialiste français des produits jetables : l’actuel PDG Bruno Bich passe le flambeau à son fils Gonzalve (39 ans), qui aura la lourde tâche de restaurer la rentabilité du groupe.

Les syndicats de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning

15/02/2018

Les collaborateurs de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning pour protester contre les licenciements annoncés par le groupe. Dans l’hypermarché de Mons les employés sont passés à l’action et ont saboté les caisses concernées.

Dieter Struye, nouveau directeur général non-food chez Colruyt Group

13/02/2018

Dieter Struye, ancien directeur de Brico, a été nommé directeur général  non-food chez Colruyt Group. Depuis ce lundi 12 février il y dirige les enseignes Dreamland et Dreambaby, ainsi que les activités en ligne de ColliShop.

Metro : bénéfice stable au 1er trimestre

13/02/2018

Au premier trimestre l’allemand Metro est parvenu à réaliser un bénéfice stable par rapport à l’an dernier, et ce malgré un recul en Russie et grâce à l’absence de coûts de restructuration chez Real.

Back to top