Soldes : le Belge achète de manière ‘réfléchie’

Soldes : le Belge achète de manière ‘réfléchie’

Durant la première semaine des soldes le fournisseur de terminaux de paiement Keyware a enregistré 19% de transactions en plus par terminal par rapport à l’an dernier. Les soldes ont donc attiré plus de consommateurs, mais ceux-ci ont moins dépensé.

 

Moins d’achats à crédit

Lors de la première journée de soldes caniculaire, le nombre de transactions a augmenté de 8,85%. C’est le seul jour où les consommateurs ont dépensé plus que l’an dernier : 85 euros en moyenne. Les jours suivants les magasins ont attiré plus de clients que le premier jour (19% de transactions en plus),mais les clients ont moins dépensé : en moyenne 81,33 euros par transaction, contre 82,46 euros en 2014, soit une baisse de 2%.


Les experts estiment que la baisse des dépenses est due au comportement d’achat plus réfléchi des consommateurs : « Les consommateurs recherche la meilleure affaire et vont donc répartir leurs achats. Ils préfèrent acheter quatre chemisiers dans quatre magasins, plutôt que de tout acheter dans un seul magasin. Ainsi ils obtiennent à chaque fois le meilleur prix », explique Wim Hamaekers de Haystack.


Keyware a également constaté que les clients utilisaient moins souvent leur carte de crédit. L’an dernier le nombre de paiements par carte de crédit durant la première semaine de soldes s’élevait à 19%, cette année ce pourcentage s’est limité à 16%.

 

Tags: