Sunday shopday: “Près de 300 villes et communes participent » | RetailDetail

Sunday shopday: “Près de 300 villes et communes participent »

Sunday shopday: “Près de 300 villes et communes participent »

Le dimanche quatre octobre, Comeos, la fédération du commerce et des services, organise la deuxième édition de son Sunday shopday. À l’occasion de cette ouverture dominicale, les villes et communes et les commerçants unissent leurs forces pour offrir aux clients une agréable journée de shopping.

« Vente + 25 % lors du premier Sunday shopday »

En 2014, 4.000 magasins répartis dans 165 villes et communes ont participé au premier Sunday shopday organisé par Comeos. Même s’il ne s’agit pas de faire une comparaison précise des résultats de vente, étant donné qu’il s’agissait du premier Sunday shopday et que la plupart des magasins participants sont fermés le dimanche, la Fédération du Commerce précise que les commerçants qui ont participé, étaient satisfaits du résultat.


« C’est pour cette raison que nous avons pris le weekend précédent et le premier weekend d’octobre 2013 comme point de référence.  Cela nous a permis d’arriver à la conclusion suivante : avec une estimation de 1,4 millions de paiements par carte (chiffres Worldline), nous avons enregistré une hausse des ventes de 25 pour cent », selon Marieke Huion, la porte-parole de Comeos.

 

Shopping plaisir, pas de braderie

Cette année, Sunday shopday table sur une multiplication par deux du nombre de villes et communes participantes, et dès lors sur une forte progression de la quantité de retailers qui suivront le mouvement. « Toutes les principales villes et communes commerçantes coopèrent », semble-t-il. Ainsi, Bruxelles ouvrira également les portes de ses magasins le jour du Sunday shopday et, une nouveauté cette année, la plupart des grands centres commerciaux participeront également.


« C’est le shopping plaisir qui prime avant tout ce jour-là. Il ne s’agit pas de tenter d’obtenir des ristournes ou de se sentir à la braderie – au contraire, nous insistons pour ce ne soit pas le cas. L’objectif est de vivre une journée agréable avec de chouettes actions et des événements sympathiques.  L’année dernière, il y avait des châteaux gonflables, des défilés de mode, des stands à champagne et bien d’autres », ajoute Daniel Deijmaeker.


La Fédération du Commerce Comeos a également trouvé un premier partenaire majeur pour l’événement annuel : elle va collaborer avec Worldline qui annoncera le Sunday shopday entre autres sur ses factures mensuelles envoyées à tous les détenteurs d’une carte de crédit.


Via le site internet www.sundayshopday.be, les commerçants peuvent d’ores et déjà s’inscrire gratuitement pour participer au Sunday shopday.  Le 18 juin, Comeos organise à Bruxelles une concertation avec les retailers, l’occasion pour échanger des idées et des informations.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Pabo poursuit ses activités sous l’étendard ‘be you’

21/06/2018

Le groupe allemand Beate Uhse – spécialisé dans les accessoires érotiques et maison-mère de Pabo –, déclaré en faillite l’an dernier, poursuivra ses activités sous un nouveau nom. Désormais l’accent se situera sur le commerce en ligne.

Fox & Cie ouvre un 17ème magasin de jouets à Tournai

21/06/2018

La chaîne wallonne de magasins de jouets Fox & Cie a ouvert son 17ème point de vente dans le centre commercial Les Bastions à Tournai. « Quelle crise du marché du jouet ? », se demande l’enseigne.

Tom&Co vise 100 nouveaux points de vente en France

21/06/2018

L’enseigne belge d’animaleries Tom&Co poursuit son expansion sur le marché français : un 25ème magasin vient d’ouvrir ses portes à Nantes, selon le nouveau concept, et sept autres ouvertures sont prévues d’ici la fin de l’année.

La France envisage une taxe sur l’e-commerce

21/06/2018

A l’avenir les commandes en ligne pourraient devenir plus chères pour les consommateurs français : une nouvelle proposition de loi prévoit une taxe de 1 à 2% sur le prix de vente, en fonction de la distance de livraison.

L’enseigne de jouets La Grande Récré jette l’éponge en Belgique

20/06/2018

L’enseigne de jouets française La Grande Récré est en grave difficulté financière et veut dès lors se concentrer sur son marché domestique. Lundi prochain la branche belge déposera le bilan : 16 magasins fermeront, 95 personnes perdront leur emploi.

Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.