Suppression du décret sur l’obligation de licence pour les agences de voyages | RetailDetail

Suppression du décret sur l’obligation de licence pour les agences de voyages

Suppression du décret sur l’obligation de licence pour les agences de voyages

Le parlement flamand a annoncé la suppression du décret sur l’obligation de licence pour les agences de voyages en Flandre ; décret qui avait été instauré en 2007 en vue de protéger le consommateur. Si cette suppression réjouit certains, d’autres craignent que le consommateur ne soit la victime de cet assouplissement de la législation.

Problèmes juridiques

Le décret sur l’obligation de licence pour les agences de voyages a été instauré en 2007 par le Ministre flamand du Tourisme, Geert Bourgeois, en vue de protéger le consommateur. Mais ce décret a également suscité des problèmes juridiques pour les émetteurs de chèques-cadeaux de voyages, les intermédiaires de voyages et les organismes non-lucratifs organisant eux-mêmes des voyages. Ne détenant pas de licences, ceux-ci étaient régulièrement incriminés. Cette décision de supprimer le décret serait la conséquence de certains dossiers épineux tel que celui d’ OKRA, une association du troisième âge qui n’avait plus le droit d’organiser des voyages suite à une plainte du VVR (la fédération flamande des agences de voyages).


La suppression de l'obligation de licence en Flandre se déroulera en deux phases. Immédiatement après la ratification, le nouveau décret sera applicable pour les intermédiaires de voyages  et pour les organisations socio-culturelles qui organisent des voyages non-commerciaux. Dans une deuxième phase, à partir du 1er janvier 2014 le nouveau décret s’appliquera à toutes les agences de voyages en Flandre.

Une auto-régulation du secteur des voyages s’impose

Le secteur des agences de voyages a jusqu’au 1er janvier 2014 pour élaborer un système d’auto-régulation. Karin Brouwers (CD&V), membre du parlement, propose de développer un label de qualité pour les agences de voyages quant à leur spécialité ou leur formation. Brouwers garantit que la protection du consommateur  n’est pas menacée par le nouveau décret, étant donné que la loi fédérale en matière de contrats de voyage est toujours d’application.


Précédemment le tribunal avait également interdit à Thomas Cook de vendre ses travelbox en dehors des agences de voyages reconnues. Ce jugement avait sérieusement compromis les activités des émetteurs de chèques-cadeaux tels que Bongo et Vivabox. Ils n’ont donc désormais plus de soucis à se faire : ils pourront continuer à vendre leurs chèques-cadeaux sans licence.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.

Huit pistes à retenir du Trade & Shopper Marketing Congress

14/06/2018

Que de réactions enthousiastes à l’issue du Trade & Shopper Marketing Congress de RetailDetail et LD&Co ! Orateurs et participants y ont partagé leurs visions avec entrain. Qu’avons-nous retenu ?

Ludo Bijvoet est le nouveau directeur de Blokker

14/06/2018

Le management de Blokker est à nouveau complet: Ludo Bijvoet – actuel CEO de Xenos – prendra les commandes de l’enseigne en difficulté à partir du 1er juillet, tandis que Frank Cocx a été nommé directeur financier. Linda Keijzer dirigera Xenos.

Karstadt réinvente le concept du grand magasin à Berlin-Tegel

12/06/2018

Pour la première fois en trente ans Karstadt ouvre un nouveau grand magasin à Berlin, à l’aéroport de Berlin-Tegel plus précisément. Celui-ci sera un exemple de nouveauté, avec une offre unique entièrement adaptée aux besoins locaux.

Opinion : La blockchain augure la fin des plateformes

11/06/2018

La blockchain renferme des solutions particulièrement intéressantes pour le commerce. Présentant un outil pour le distributeur, elle risque aussi de le conduire à la disparition.

Déjà 7,4 millions d’acheteurs en ligne en Belgique

08/06/2018

Au premier trimestre de cette année les Belges ont dépensé au total 2,73 milliards d’euros en ligne. Quelque 7,4 millions de personnes ont effectué 23 millions d’achats en ligne, ce qui représente à nouveau une forte croissance.