Test-Achats : « Les clients peu attentifs paient beaucoup trop au supermarché » | RetailDetail

Test-Achats : « Les clients peu attentifs paient beaucoup trop au supermarché »

Test-Achats : « Les clients peu attentifs paient beaucoup trop au supermarché »

La fédération du commerce Comeos  s’est montrée contrariée suite à une enquête extrêmement limitée de Test-Achats, mettant en garde les consommateurs contre les ‘pièges des supermarchés’, qui leur feraient payer bien plus qu’ils ne devraient. La fédération affirme qu’il n’est nullement question de  ‘pièges délibérés’, mais de ‘fautes humaines’.

« Le consommateur doit être plus vigilant en faisant ses courses »

De faux avantages, des promotions trompeuses, qui  doivent donner l’impression qu’initialement le produit était plus cher,  alors que ce n’est pas le cas, des étiquettes de prix inexactes, des offres ‘gratuites’ qui en réalité camouflent des augmentations de prix  et de grands emballages qui paraissent plus avantageux alors qu’en définitive ils s’avèrent plus chers que le prix à la pièce : voilà le constat pour le moins sévère de Test-Achats après avoir visité une vingtaine de supermarchés.


Aussi l’organisation de défense des consommateurs demande aux commerçants « de faire montre d’une plus grande rigueur lors de l’affichage des prix » et exige également des mesures de la part du ministre de la Protection des consommateurs, Johan Vande Lanotte (SP.A). « En attendant, nous conseillons aux consommateurs de se montrer vigilants lorsqu’ils font leurs courses », souligne le porte-parole Ivo Mechels. Fin mars le programme ‘Volt’ de la chaîne  de télévision Eén avait également mis en lumière dans un reportage ‘undercover’ des différences entre les prix affichés dans les rayons et ceux mentionnés sur le ticket de caisse.


« Une enquête à échelle trop limitée »

Comeos, la fédération belge du commerce et des services, pour sa part dénonce  « l’échelle trop militée » de l’enquête : « Il existe 80.000 supermarchés en Belgique, l’analyse d’une vingtaine d’entre eux ne s’appelle pas une enquête », déclare le porte-parole Peter Vandenberghe. La fédération admet que « malheureusement on constate encore des erreurs dans l’affichage des prix  », mais souligne surtout que « ces erreurs sont de moins en moins fréquentes. »


Le porte-parole indique également que le nombre de magasins en règle est en hausse et que par ailleurs les erreurs dans la moitié des cas sont en faveur du client. C’est ce qui ressort des contrôles du SPF Economie, qui – précise judicieusement Comeos – opère à beaucoup plus grande échelle que Test-Achats. »


Comeos s’offusque surtout du terme « piège » utilisé par Test-Achats : « Cela crée l’impression d’une stratégie délibérée, alors que ces erreurs d’étiquetage de prix sont souvent dues à des fautes humaines. En aucun cas il n’est question de duper intentionnellement les clients. D’ailleurs le commerçant n’y gagnerait  rien, car un client floué, est un client perdu », ajoute le porte-parole de Comeos.


« De gros efforts sont fournis, afin de limiter le nombre d’erreurs. Les membres en défaut sont priés de montrer davantage de rigueur. Par ailleurs le SPF Economie prévoit des amendes  pour les contrevenants, tout en leur laissant une marge d’erreur, sachant que la perfection n’existe pas » conclut Comeos.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


bpost étoffe son réseau de points d’enlèvement

20/02/2018

(publireportage) Le confort joue un rôle de plus en plus essentiel lors des achats effectués en ligne et le consommateur d'aujourd'hui sait exactement ce qu'il veut : déterminer lui-même où et quand sa commande lui sera livrée. bpost poursuit dès lors l'extension de son réseau de points d’enlèvement.

Voici les nominés pour le ‘bpost Omnichannel Award 2018’

20/02/2018

Le jury a fait son choix parmi la long list de candidats : JBC, Sissy-Boy et ZEB concourront pour le ‘bpost Omnichannel Award 2018’, qui sera décerné le 1er mars. A vos votes !

Amazon recrute 2.000 travailleurs en France

15/02/2018

La branche française du géant américain du e-commerce Amazon cherche à embaucher 2.000 personnes afin de soutenir sa croissance. Amazon.fr est le webshop le plus populaire non seulement en France, mais également dans notre pays.

Excellente année pour Decathlon grâce à une forte expansion

15/02/2018

Alors qu’en 2016 Decathlon dépassait le cap des 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en 2017 l’enseigne de sport a franchi la barre des 11 milliards d’euros, et ce grâce à une forte expansion internationale.

Passation de pouvoir chez BIC sur fond de rentabilité en baisse

15/02/2018

Changements au sein du management de Bic, le spécialiste français des produits jetables : l’actuel PDG Bruno Bich passe le flambeau à son fils Gonzalve (39 ans), qui aura la lourde tâche de restaurer la rentabilité du groupe.

Les syndicats de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning

15/02/2018

Les collaborateurs de Carrefour appellent au boycott des caisses self-scanning pour protester contre les licenciements annoncés par le groupe. Dans l’hypermarché de Mons les employés sont passés à l’action et ont saboté les caisses concernées.

Back to top