Un homme d’affaires bruxellois, candidat-repreneur pour le Val Saint Lambert

Un homme d’affaires bruxellois, candidat-repreneur pour le Val Saint Lambert

L’homme d’affaires bruxellois Jacques Somville semble être le candidat le plus sérieux pour la reprise de la Cristallerie du Val Saint Lambert. Il souhaite relancer la production dans l’usine à partir du mois de mars 2014. La faillite de l’entreprise sérésienne avait été prononcée en octobre dernier.

Reprise des activités à partir du 1er mars ?

Jacques Somville (70 ans) est un industriel bruxellois actif dans l’acier au Congo. Selon Marc Goblet, syndicaliste de la FGTB, son projet est le plus à même de remettre rapidement l’usine sur les rails. Somville veut régler tous les problèmes administratifs avant la fin janvier, pour pouvoir rouvrir l’usine le 1er mars 2014 avec une vingtaine de travailleurs. D’ici six mois ou un an il décidera s’il continuera à diriger l’entreprise.


Lors de la faillite du Val Saint Lambert, quelques candidats-repreneurs s’étaient manifestés, notamment la cristallerie Lalique et le groupe indien Sahara, qui ont finalement décroché. La cristallerie de Seraing était en réorganisation judiciaire depuis début 2012, avant que la faillite ne soit finalement prononcée au mois d’octobre 2013.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: