Un magasin sur quatre en Belgique fait partie d’une chaîne | RetailDetail

Un magasin sur quatre en Belgique fait partie d’une chaîne

Un magasin sur quatre en Belgique fait partie d’une chaîne

Pourquoi a-t-on l’impression que le nombre de chaînes de magasins en Belgique ne cesse d’augmenter, alors que seuls 24% des magasins font partie d’une chaîne ? Parce que les filiales de ces chaînes occupent 52% de la surface commerciale totale.

La filialisation réduite de moitié à partir de 2012

Parmi les 82.476 magasins que compte notre pays, 19.486 font partie d’un chaîne de magasins. C’est ce que révèlent les chiffres de Locatus, fournisseur d’informations pour le retail. Il y a sept ans seuls 15,6% de tous les magasins en Belgique étaient des filiales de grandes chaînes de magasins, alors qu’aujourd’hui le degré de filialisation dans notre pays atteint presque 24%.


« Pourtant vers 2012 la tendance s’est inversée. Avant 2012 il était question d’une augmentation de plus de 1 point de pourcentage par an. A partir de 2012 cette progression s’est réduite de moitié à 0,5 ou 0,6 point de pourcentage par an », précise Nicole Dirksen-Janken de Locatus.


Près d’un sur quatre semble peu, mais ces chaînes de magasins s’accaparent les plus grandes surfaces commerciales. « En termes de m² de surface commerciale le degré de filialisation s’élève à plus du double. En effet les plus grands magasins sont souvent des filiales de grandes chaînes. Près de 52% de la surface commerciale totale dans le retail est occupée par des filiales de grandes chaînes et ce pourcentage continue d’augmenter. » Mais là aussi l’année 2012 a été un tournant : « Avant 2012 la hausse se situait aux alentours de 2 points de pourcentage, après 2012 l’on constate une réduction de moitié à 1 point de pourcentage. »


33 branches entièrement indépendantes

En termes de nombre de magasins, les grands magasins de mode (comme e5 mode et H&M) ont le degré de filialisation le plus élevé, suivis des magasins textiles (du style Zeeman) et des supermarchés (Delhaize, Carrefour & Co). Toutefois en termes de m² les supermarchés sont champions, suivis des drogueries (style Kruidvat) et des magasins textiles.


Pourtant il reste bel et bien des branches ayant échappé à la filialisation. Parmi les 137 branches que distingue Locatus dans le retail, 33 d’entre elles opèrent de manière totalement indépendante. Il s’agit entre autres de branches telles que les souvenirs, la maroquinerie, les antiquités, la pêche à la ligne, les sports nautiques, les monnaies et les timbres ou encore les bandes dessinées.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Google investit 550 millions de dollars dans JD.com

18/06/2018

Personne n’a intérêt à rater le train sur la marché asiatique grandissant. Google aussi en est  bien conscient : les Américains prennent une participation dans JD.com, le grand concurrent d’Alibaba.

Huit pistes à retenir du Trade & Shopper Marketing Congress

14/06/2018

Que de réactions enthousiastes à l’issue du Trade & Shopper Marketing Congress de RetailDetail et LD&Co ! Orateurs et participants y ont partagé leurs visions avec entrain. Qu’avons-nous retenu ?

Ludo Bijvoet est le nouveau directeur de Blokker

14/06/2018

Le management de Blokker est à nouveau complet: Ludo Bijvoet – actuel CEO de Xenos – prendra les commandes de l’enseigne en difficulté à partir du 1er juillet, tandis que Frank Cocx a été nommé directeur financier. Linda Keijzer dirigera Xenos.

Karstadt réinvente le concept du grand magasin à Berlin-Tegel

12/06/2018

Pour la première fois en trente ans Karstadt ouvre un nouveau grand magasin à Berlin, à l’aéroport de Berlin-Tegel plus précisément. Celui-ci sera un exemple de nouveauté, avec une offre unique entièrement adaptée aux besoins locaux.

Opinion : La blockchain augure la fin des plateformes

11/06/2018

La blockchain renferme des solutions particulièrement intéressantes pour le commerce. Présentant un outil pour le distributeur, elle risque aussi de le conduire à la disparition.

Déjà 7,4 millions d’acheteurs en ligne en Belgique

08/06/2018

Au premier trimestre de cette année les Belges ont dépensé au total 2,73 milliards d’euros en ligne. Quelque 7,4 millions de personnes ont effectué 23 millions d’achats en ligne, ce qui représente à nouveau une forte croissance.