Un Noël 2014 sous le signe de la crise en France

Un Noël 2014 sous le signe de la crise en France

Le budget des Français pour Noël 2014 sera revu à la baisse pour la seconde année consécutive, dû notamment à la crise et au pessimisme des Français sur leur avenir.

Une diminution du budget de 4,5% par rapport à 2014

Selon une étude menée par Deloitte auprès de 17.000 consommateurs européens, dont 1.500 français, le budget des dépenses consacré aux repas, cadeaux de Noël et sorties de fêtes, se chiffrera cette année à 518 euros, soit une baisse de 4,5% par rapport à l’année 2013. Il s’agit de la plus forte baisse depuis 2010, confirme Deloitte.

La raison de cette diminution des dépenses en France est principalement due à la baisse des revenus du foyer pour 46%, à la hausse des charges mensuelles pour 43% et à la hausse des impôts pour 38%, rapporte une enquête menée par Yougov.

 

Les achats en hypermarchés privilégiés

Selon Stéphane Rimbeuf de Deloitte, « Noël va être fêté plus que jamais cette année à la maison. Et pour les cadeaux, c’est le cercle familial très rapproché – ses enfants et son conjoint – qui va être privilégié. Les Français restent attachés à la tradition, aux repas en famille et à gâter leurs proches. Car même si leur budget est en recul, il reste supérieur à celui de la moyenne européenne, soit 488 euros ».

 

Dans un souci d’économies, les Français ont aussi fait évoluer leurs habitudes, notamment en décalant une partie de leurs achats à la dernière minute « pour mieux étaler leurs dépenses entre novembre et décembre et profiter au mieux des promotions, ou en privilégiant les achats en hypermarché (48% cette année, contre 38% en 2013) devançant les chaînes spécialisées (36%) afin d’obtenir des prix plus bas », précise enfin Stéphane Rimbeuf.

Tags: