Un Noël 2014 sous le signe de la crise en France

Un Noël 2014 sous le signe de la crise en France

Le budget des Français pour Noël 2014 sera revu à la baisse pour la seconde année consécutive, dû notamment à la crise et au pessimisme des Français sur leur avenir.

Une diminution du budget de 4,5% par rapport à 2014

Selon une étude menée par Deloitte auprès de 17.000 consommateurs européens, dont 1.500 français, le budget des dépenses consacré aux repas, cadeaux de Noël et sorties de fêtes, se chiffrera cette année à 518 euros, soit une baisse de 4,5% par rapport à l’année 2013. Il s’agit de la plus forte baisse depuis 2010, confirme Deloitte.

La raison de cette diminution des dépenses en France est principalement due à la baisse des revenus du foyer pour 46%, à la hausse des charges mensuelles pour 43% et à la hausse des impôts pour 38%, rapporte une enquête menée par Yougov.

 

Les achats en hypermarchés privilégiés

Selon Stéphane Rimbeuf de Deloitte, « Noël va être fêté plus que jamais cette année à la maison. Et pour les cadeaux, c’est le cercle familial très rapproché – ses enfants et son conjoint – qui va être privilégié. Les Français restent attachés à la tradition, aux repas en famille et à gâter leurs proches. Car même si leur budget est en recul, il reste supérieur à celui de la moyenne européenne, soit 488 euros ».

 

Dans un souci d’économies, les Français ont aussi fait évoluer leurs habitudes, notamment en décalant une partie de leurs achats à la dernière minute « pour mieux étaler leurs dépenses entre novembre et décembre et profiter au mieux des promotions, ou en privilégiant les achats en hypermarché (48% cette année, contre 38% en 2013) devançant les chaînes spécialisées (36%) afin d’obtenir des prix plus bas », précise enfin Stéphane Rimbeuf.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Certains retailers s’opposent au Black Friday

23/11/2017

En France le Black Friday ne fait pas l’unanimité parmi les retailers : certaines enseignes boycottent ce ‘festival de réductions’, d’autres vont jusq'à fermer leur webshop ce jour-là.

Carrefour : accord concernant l’ouverture dominicale des hypermarchés français

23/11/2017

Quatre mois après sa nomination en tant que PDG de Carrefour, Alexandre Bompard décroche sa première victoire : un accord avec les principaux syndicats permettant à une trentaine d’hypermarchés, dans un premier temps, d’ouvrir le dimanche.

Gimv investit dans les articles pour animaux de compagnie

23/11/2017

La société d’investissement Gimv a pris une participation majoritaire dans AgroBiothers, un groupe français spécialisé dans la production et la distribution d’articles d’hygiène et de soins, ainsi que d’accessoires pour animaux de compagnie.

LensOnline envisage une expansion allemande

22/11/2017

Le groupe d’optique LensGroup de Kruibeke, qui avec LensOline domine les ventes en ligne de lentilles de contact en Belgique, conquiert progressivement le marché européen. Après les Pays-Bas, l’Italie et l’Espagne, le webshop lorgne désormais l’Allemagne.

L’Europe met un terme au géoblocage

22/11/2017

Des négociateurs du Parlement européen, du Conseil européen et de la Commission européenne sont parvenus à un accord concernant l’interdiction du géoblocage par les webshops ; pratique qui consiste à exclure les internautes de l’étranger.

Amazon est presque prêt à lancer son Go sans caisse

20/11/2017

Selon certaines sources, Amazon recrute actuellement des gestionnaires de construction et des marketeurs pour son équipe Amazon Go. Cela pourrait indiquer que le supermarché sans caisse est paré au décollage, pour du vrai cette fois-ci.

Back to top