Une saison d’été en deçà des attentes pour la côte belge

Une saison d’été en deçà des attentes pour la côte belge

Malgré une météo exceptionnellement ensoleillée, la saison d’été pour les commerçants et les exploitants du secteur horeca au littoral belge n’a pas répondu aux attentes.  Bien que les ventes cet été soient en légère hausse par rapport à l’année dernière, l’organisation des entrepreneurs indépendants Unizo déplore le comportement peu dépensier des consommateurs.

Baisse du chiffre d’affaires de 10% ce printemps

L’été largement ensoleillé fut une réelle aubaine pour les entrepreneurs indépendants de la côte belge : suite au printemps médiocre ceux-ci entamaient la saison d’été avec un sérieux retard à rattraper. Une enquête de l’Unizo menée auprès de 150 indépendants du littoral indique que 80% d’entre eux ont ressenti un impact négatif en raison du printemps maussade, avec pour conséquence une baisse de 10% du chiffre d’affaires durant cette période.


Malheureusement les beaux mois d’été n’ont pu compenser ce manque à gagner. Même si les ventes dans l’ensemble sont en légère hausse par rapport à l’année dernière, un commerçant sur deux constate  une baisse des dépenses des consommateurs. « La crise pose son empreinte sur le comportement d’achat des consommateurs, qui depuis quelques années dépensent moins, une tendance qui ces dernières semaines s’est encore accentuée », selon Frederik Serruys de l’Unizo de Flandre-Occidentale.


Le plus grand défi consiste à trouver du personnel

Près de neuf répondants sur dix estiment également que les clients se montrent plus soucieux des prix, plus exigeants et plus assertifs. Parmi ces clients, le nombre de clients étrangers, principalement hollandais et allemands, est resté stable.


A l’avenir les principaux défis à relever, selon les commerçants, consisteront à  trouver du personnel compétent (70%), à améliorer les conditions de parking dans les communes (60%) et à donner une meilleure image de la côte belge dans les médias. Dans cette optique l’Unizo a lancé le projet ‘Kustzaken’, une initiative incitant les entrepreneurs du littoral à innover.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: