Unilever annonce un ralentissement de la croissance

Unilever annonce un ralentissement de la croissance

Durant la première moitié de l’année 2015, Unilever a enregistré un chiffre d’affaires plus élevé que prévu. Néanmoins l’entreprise annonce un ralentissement de la croissance, suite à la baisse de la demande.

Des taux de change positifs

Le groupe anglo-néerlandais a enregistré un chiffre d’affaires de 27 milliards d’euros durant la première moitié de l’année, soit une hausse de 12% par rapport à l’année dernière. Cette croissance est due en partie aux effets de change favorables, car hors effets de change, la croissance se serait limitée à 2,9%.

 

En Amérique du Nord, Unilever a vu son volume des ventes diminuer, alors que le volume net a augmenté en Europe et en Amérique latine.  Les prix ayant fortement chuté en Europe, le chiffre d’affaires y a donc également baissé. Durant les six premiers mois de 2015, le bénéfice net d’Unilever a reculé de 11% à 2,7 milliards. L’année dernière le bénéfice d’Unilever était plus élevé que la normale, suite à la vente de quelques filiales. Sans ces revenus non-récurrents, le bénéfice d’Unilever aurait augmenté de 16%.

 

Unilever annonce un ralentissement de la croissance, suite à la baisse de la demande des consommateurs, mais s’attend à croître davantage que ses concurrents sur l’ensemble de l’année financière. Ces derniers mois l’entreprise a beaucoup investi dans l’achat de produits de soins de la peau, afin de renforcer sa position sur le marché.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


« Les cartes clients ne rapportent quasi rien »

17/10/2017

Les cartes clients ne rapportent quasi rien aux clients. Telle est la conclusion du journal Het Belang van Limburg suite à une enquête menée auprès de vingt grandes chaînes. Toutefois ces enseignes contestent les résultats de cette étude.

Lancement de Safe.Shop, premier label de confiance mondial du e-commerce

16/10/2017

L'Ecommerce Foundation vient de lancer Safe.Shop, le premier label de confiance international du secteur du e-commerce. Pour l’instant seuls douze pays sont affiliés, mais d’autres devraient s’y ajouter rapidement.

Une entreprise britannique rachète Intertoys et Bart Smit

12/10/2017

Blokker Holding va céder son enseigne de jouets Intertoys, y compris les magasins de Bart Smit et Toys XL, à l’investisseur britannique Alteri. Cette cession s’inscrit dans la nouvelle stratégie de Blokker Holding.

Parcify teste la livraison à domicile en l’absence du client

11/10/2017

Le service de coursier Parcify teste un nouveau système à Anvers : il s’agit d’une serrure intelligente permettant au client d’ouvrir sa porte à distance pour que le coursier puisse déposer sa commande à l’intérieur de son domicile en son absence.

Blokker subit une lourde perte en Belgique

11/10/2017

L’an dernier l’enseigne néerlandaise Blokker a essuyé une perte de 30 millions d’euros en Belgique. L’année auparavant il était encore question d’un modeste bénéfice, mais à présent la restructuration de la chaîne pèse lourdement sur les résultats.

Londres favorable à la transformation d’Oxford Street en zone piétonne

11/10/2017

L’idée de bannir tout trafic automobile d’Oxford Street à Londres commence à se concrétiser, maintenant qu’un sondage a révélé que près de deux Londoniens sur trois étaient favorables à l’installation d’un piétonnier.

Back to top