Unilever déçoit les attentes des analystes | RetailDetail

Unilever déçoit les attentes des analystes

Unilever déçoit les attentes des analystes

Au deuxième trimestre de son exercice en cours Unilever n’est pas parvenu à atteindre le chiffre d’affaires attendu. En cause : la récession persistante et le ralentissement de la croissance sur les marchés émergents.

Croissance ralentie sur les marchés émergents

Au deuxième trimestre le chiffre d’affaires sous-jacent a progressé de 3,8%, alors que les analystes tablaient sur une croissance de 4,3%. Ces résultats quelque peu décevants sont attribuables en grande partie au ralentissement général de la croissance en Asie, indique le CFO Jean-Marc Huet à l’agence de presse Reuters. La situation difficile en Russie doit également être prise en compte. Ainsi la croissance du chiffre d’affaires sur les marchés émergents s’est  limitée à 6,6%, contre 10% l’an dernier.


Le chiffre d’affaires total pour le premier semestre est en recul de 5,5% à 24,1 milliards d’euros, suite aux effets de change défavorables notamment en Afrique du Sud, en Argentine et en Indonésie. Le bénéfice net pour les six premiers mois de 2014 s’établit à 3 milliards d’euros, soit 12% de plus que durant la même période en 2013.


Pourtant ces résultats ne semblent pas inquiéter Unilever et le CEO Paul Polman reste confiant : « Nos marchés sont restés difficiles et nous avons de nouveau enregistré un ralentissement des marchés émergents, alors que les pays matures ne se redressent pas encore », explique-t-il. « Mais nous continuons à croître plus rapidement que le reste du marché, grâce à notre capacité d’innovation […]Nous tablons sur une nouvelle année de croissance rentable des volumes, une amélioration stable et durable de la marge opérationnelle et de solides cash-flow. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Amazon ne peut revendiquer la promesse de livraison dès le lendemain

13/08/2018

L'Autorité de la publicité britannique estime qu'Amazon doit supprimer sa garantie de livraison dès le lendemain à ses membres Prime. Cette promesse est jugée trompeuse, car lors des jours de fêtes l'an dernier bon nombre de commandes ont été livrées avec retard.

Decathlon acquiert l'enseigne de sport suisse Athleticum

09/08/2018

Decathlon reprend l'enseigne de sport suisse Athleticum. Le vendeur, le holding suisse Maus Frères, obtient une participation minoritaire dans Decathlon Suisse. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.

Excellent semestre pour Rakuten

09/08/2018

Le géant japonais du e-commerce Rakuten, n° 5 mondial en termes de volume d'affaires, a vu bondir tant son CA que son bénéfice au cours des six derniers mois. Par ailleurs le groupe prépare une profonde réorganisation de sa structure pour plus de flexibilité.

A peine 2% des utilisateurs d'Amazon Alexa ont déjà effectué un achat vocal

07/08/2018

Aux Etats-Unis à peine 2% de tous les propriétaires d'une enceinte connectée Amazon Echo ont déjà effectué un achat vocal. Beaucoup ont essayé, mais ont ensuite décroché. La technologie est-elle sans intérêt ou n'est-elle pas encore au point?

Le magazine lifestyle PopSugar opte pour les ventes par SMS, avec succès

07/08/2018

A l'ère de la technologie vocale et de la reconnaissance faciale, certains optent encore pour des méthodes plus simples : le magazine lifestyle PopSugar propose des ventes par SMS via son service 'Must Have It' qui d'ici fin 2018 devrait compter 20.000 membres.

Alibaba débarque à Liège via un sous-traitant

06/08/2018

4PX, un prestataire de services logistiques, qui travaille pour Alibaba, a fondé une filiale belge à Liège. Le développement d'un hub logistique européen envisagé par l'e-tailer chinois semble donc se concrétiser.