Unilever déçoit les attentes des analystes

Unilever déçoit les attentes des analystes

Au deuxième trimestre de son exercice en cours Unilever n’est pas parvenu à atteindre le chiffre d’affaires attendu. En cause : la récession persistante et le ralentissement de la croissance sur les marchés émergents.

Croissance ralentie sur les marchés émergents

Au deuxième trimestre le chiffre d’affaires sous-jacent a progressé de 3,8%, alors que les analystes tablaient sur une croissance de 4,3%. Ces résultats quelque peu décevants sont attribuables en grande partie au ralentissement général de la croissance en Asie, indique le CFO Jean-Marc Huet à l’agence de presse Reuters. La situation difficile en Russie doit également être prise en compte. Ainsi la croissance du chiffre d’affaires sur les marchés émergents s’est  limitée à 6,6%, contre 10% l’an dernier.


Le chiffre d’affaires total pour le premier semestre est en recul de 5,5% à 24,1 milliards d’euros, suite aux effets de change défavorables notamment en Afrique du Sud, en Argentine et en Indonésie. Le bénéfice net pour les six premiers mois de 2014 s’établit à 3 milliards d’euros, soit 12% de plus que durant la même période en 2013.


Pourtant ces résultats ne semblent pas inquiéter Unilever et le CEO Paul Polman reste confiant : « Nos marchés sont restés difficiles et nous avons de nouveau enregistré un ralentissement des marchés émergents, alors que les pays matures ne se redressent pas encore », explique-t-il. « Mais nous continuons à croître plus rapidement que le reste du marché, grâce à notre capacité d’innovation […]Nous tablons sur une nouvelle année de croissance rentable des volumes, une amélioration stable et durable de la marge opérationnelle et de solides cash-flow. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Action ouvre son 1000ème magasin

20/10/2017

Le 21 octobre restera dans les annales du discounter Action : ce samedi l’enseigne ouvrira son 1000ème magasin à Gorinchem, dans un immeuble anciennement occupé par Charles Vögele et Aldi.

Ouverture des premières boutiques du centre commercial The Mint

18/10/2017

Les premiers magasins du nouveau centre commercial The Mint à Bruxelles, anciennement connu sous le nom de Centre Monnaie, ont ouvert leurs portes : Iam et Nyx ont ouvert aujourd’hui et d’autres enseignes suivront dans les prochains jours.

RetailDetail Magazine #5 staat online

18/10/2017

En vedette sur la couverture de l’édition d’octobre du Magazine RetailDetail le nouveau CEO de e5 mode, Alexander Talpe. Egalement dans ce numéro : un dossier fouillé concernant l’immobilier commercial et la mobilité dans les centres urbains.

Richemont prévoit une forte hausse de son bénéfice pour le 1er semestre

17/10/2017

Le groupe de luxe suisse Richemont, qui détient notamment la marque de montres Cartier, s’attend à une croissance de son bénéfice de pas moins de 80% pour la première moitié de son exercice. Le chiffre d’affaires a progressé de plus de 10%.

« Les cartes clients ne rapportent quasi rien »

17/10/2017

Les cartes clients ne rapportent quasi rien aux clients. Telle est la conclusion du journal Het Belang van Limburg suite à une enquête menée auprès de vingt grandes chaînes. Toutefois ces enseignes contestent les résultats de cette étude.

Back to top