Uplace conteste l’étude concernant les transports en commun

Uplace conteste l’étude concernant les transports en commun

Des chercheurs des universités  UGent et VUB affirment que le projet de centre commercial Uplace à Machelen attirera très peu de visiteurs prenant les transports en commun, ce que les propriétaires n’ont pas manqué de contester.

« Les shopping centers aux abords des villes attirent davantage de voitures »

Les chercheurs ont constaté que le nombre de visiteurs venant en voiture dépend fortement de l’endroit où est situé le shopping center. Les centres commerciaux en bordure de villes attirent nettement plus de voitures : ainsi 85% des visiteurs du Wijnegem Shopping Center – aux abords d’Anvers – s’y rendent en voiture, alors que seuls 22% optent pour la voiture lorsqu’ils vont faire leur shopping au City2 à Bruxelles.


Selon les données recueillies par les chercheurs auprès de 17 shopping centers existants en Belgique, la grandeur du centre commercial joue également un rôle : les grands centres commerciaux attirent davantage de visiteurs venant en voiture.


« Résultats inexacts »

En ce qui concerne Uplace, les chercheurs estiment que pas moins de 95% des visiteurs s’y rendront en voiture. La ligne de tram prévue pourrait réduire ce pourcentage à 85%, mais cette estimation reste néanmoins nettement supérieure au pronostic de l’ancien ministre-président Kris Peeters, qui avait affirmé que 40% des visiteurs prendraient les transports en commun.


Uplace pour sa part considère l’étude comme dépassée et indique que de nombreuses mesures ont déjà été prises. « Nulle part dans les documents disponibles de l’étude, il n’est tenu compte de la gare ferroviaire prévue à proximité de Uplace. Huit trains par heure dans les deux sens s’arrêteront dans cette gare. Apparemment les chercheurs n’étaient pas au courant. »

 

 

Tags: