UPS renonce à la reprise de TNT

UPS renonce à la reprise de TNT

Les coursiers américains ont fait savoir que la reprise de TNT par UPS était définitivement abandonnée. Ainsi, UPS succombe aux objections de la Commission Européenne, qui n’était pas très enthousiaste à l’idée de cette fusion.

Une trop grande concentration ?

UPS était prêt à sacrifier 5,2 milliards d’euros pour son partenaire néerlandais, mais la Commission craignait une trop grande concentration de pouvoir dans le secteur.  C’est principalement à cause du fait que cette branche devient de plus en plus importante grâce aux ventes en ligne en forte croissance, que Bruxelles a adopté une position si sévère.


Les conditions fixées par la Commission Européenne quant à la reprise étaient quasi irréalisables.  UPS/TNT aurait dû vendre certaines branches d’activité à la concurrence qui, à son tour, ne semblait guère tentée par la réalisation d’une telle opération.


Une gifle boursière

Le refus est un coup sérieux porté à UPS : grâce à TNT, les américains espéraient s’étendre en Europe et dans certains marchés émergents.  Cette décision tombe également à un très mauvais moment pour les néerlandais, puisque leurs opérations, surtout au Brésil et en Chine, auraient pu profiter de cette nouvelle économie d’échelle. TNT dit regretter la décision d’UPS, mais va maintenant se concentrer sur une remise à jour de ses propres stratégies.


Après l’annonce de la nouvelle, beaucoup d’investisseurs ont choisi de défendre leurs intérêts : ainsi l’action de TNT et celle de son plus grand actionnaire PostNL ont chuté de plus de quarante pourcent.  Pour compenser la reprise ratée, UPS viendra en aide à ses collègues néerlandais avec une somme de 200 millions d’euros.

 

- Traduit par Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Un Belge nommé comme CEO ad intérim d’Intertoys

07/12/2017

Stefaan Vansteenkiste a été désigné comme CEO ad intérim de l’enseigne de jouets Intertoys et ce dans le cadre de la reprise d’Intertoys par Alteri, finalisée ce lundi. Vansteenkiste dirigera l’entreprise jusqu’à la nomination d’un CEO permanent.

Hema renoue enfin avec les bénéfices

07/12/2017

Hema peut s’estimer satisfait de ses résultats : après avoir déjà réduit sa perte nette durant les précédents trimestres, la chaîne néerlandaise est enfin parvenue à générer un bénéfice net au troisième trimestre.

Forte hausse des vols à l’étalage à la tombée de la nuit

07/12/2017

Durant les mois sombres de l’année le nombre de vols à l’étalage à la tombée de la nuit est supérieur d’environ 13% par rapport aux mois où l’heure d’été est en vigueur. Les commerçants demandent une présence accrue de la police durant cette période.

Lourde perte pour Hudson’s Bay au 3ème trimestre

07/12/2017

Le troisième trimestre de 2017 s’est avéré décevant pour Hudson’s Bay : la chaîne de grands magasins canadienne a subi  une lourde perte une fois de plus et a vu son chiffre d’affaires reculer par rapport à l’an dernier.

Hema ouvre son premier flagship store belge selon le concept international

06/12/2017

Ce mercredi 6 décembre l’enseigne néerlandaise Hema a ouvert son premier flagship store belge selon la formule internationale à la Place de la Monnaie à Bruxelles. Fin de cette semaine un magasin de ce type ouvrira également à Anvers.

Les spots ‘compte à rebours’ : une nouvelle tendance publicitaire ?

05/12/2017

L’e-tailer de luxe Yoox lance un nouveau type de publicité sur YouTube : des spots flash, valables durant 15 secondes seulement. Pas le temps d’hésiter pour cliquer, sinon trop tard ! La campagne publicitaire sera diffusée jusqu’à mi-décembre.

Back to top